Frédéric Hantz : « On a l’impression que depuis que les enjeux financiers ont pris le pas, et que les bordelais dans leur ensemble ont perdu le contrôle du club, il y a eu dégénérescence, et ça c’est terrible »

Sur ARL, l’ancien joueur et entraineur de Rodez – prochain adversaire des Girondins de Bordeaux lors de la deuxième journée de Ligue 2 – Fréderic Hantz s’est exprimé sur la possibilité que le club au scapulaire remonte en Ligue 1 dès cette saison.

« La dernière fois que Bordeaux a joué en Ligue 2, j’ai joué contre Bordeaux (rires), j’étais à Istres. Bordeaux n’y avait passé qu’un an, et ils avaient aussi été rétrogradés pour raison financière, ils étaient remontés tout de suite avec une très grosse équipe à l’époque. De toute façon, les grands clubs ne meurent jamais donc Bordeaux retrouver la Ligue 1. Est-ce que ce sera à l’issue de la saison, est-ce qu’il faudra attendre un peu, ça c’est autre chose. Et secondement, oui, Bordeaux, aujourd’hui, sera une équipe très attendue partout. L’équipe à abattre, les mots sont forts… Ils viennent à Rodez samedi et pour un club comme Rodez, recevoir Bordeaux, c’est un événement exceptionnel dans la vie du club.  Ce sera le cas partout, c’est une certitude, et ça rendra la tâche encore plus ardue  ».

Quel est son regard sur ce qui se passe à Bordeaux depuis quelques années ?

« C’est délicat de porter un jugement quand on est à l’extérieur d’un club, c’est toujours très difficile de porter un jugement. Il n’y a que les gens qui sont à l’intérieur qui savent vraiment ce qui se passe. Ce qu’on ressent de l’extérieur, et tout le monde pense la même chose, c’est que Bordeaux est un club historique du championnat français, c’est une place forte du football, c’est aussi une ville au-delà du football qui est très respectée, très appréciée pour beaucoup de raisons. On a l’impression que depuis que les enjeux financiers ont pris le pas, et que les bordelais dans leur ensemble ont perdu le contrôle du club, il y a eu dégénérescence, et ça c’est terrible. Chaque club a son modèle de réussite, et c’est vrai que depuis quelques années Bordeaux n’est pas dans son modèle de réussite historique ».

Retranscription Girondins4Ever