Philippe Fargeon : « Trois ou quatre jours avant ils ne savaient pas s’ils allaient rester au club, s’ils étaient toujours professionnels, ou au centre de formation, ou s’il fallait qu’ils changent de vie »

(Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Sur France Bleu Gironde, Philippe Fargeon a été questionné sur la première rencontre de la saison des Girondins de Bordeaux, à savoir ce match nul à domicile face à Valenciennes, pour le compte de la 1ère journée de Ligue 2 (0-0). L’ancien attaquant bordelais a été surpris du répondant et de la jeunesse, notamment par rapport au contexte de ce match.

« J’étais agréablement surpris, parce qu’il y a eu de la volonté, de la détermination. Après, il faut remettre un peu les choses dans leur contexte, c’était des jeunes joueurs qui se sont retrouvés sur un terrain, devant un public nombreux, et je pense que beaucoup n’avaient jamais joué devant autant de personnes… Il y a eu une réelle volonté de gagner, ça c’est le plus important. Il faut aussi se rappeler, quand même, que trois ou quatre jours avant ils ne savaient pas s’ils allaient rester au club, s’ils étaient toujours professionnels, ou au centre de formation, ou s’il fallait qu’ils changent de vie. Donc rien qu’avec ça, j’ai trouvé que c’était un match très plaisant. Bien sûr, il y a des défauts, des choses à arranger bien évidemment, mais par rapport au contexte, j’ai trouvé que c’était très, très intéressant ».

Retranscription Girondins4Ever