Philippe Fargeon : « Les trois premiers du classement ont toujours un buteur qui finit à quinze buts donc tant qu’on n’a pas un buteur qui finit à quinze buts, on ne peut pas espérer être dans les premiers »

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Philippe Fargeon, ancien avant-centre des Girondins de Bordeaux, s’est exprimé sur les jeunes et ce besoin d’avoir un buteur au club.

« Je suis rassuré (sur les jeunes). Après quand on parle du petit qui est frêle, qui joue en numéro 10 et qui est frêle (Logan Delaurier-Chaubet), allez dire à Barcelone qu’ils n’auraient pas dû prendre Leo Messi parce qu’il était tout maigre et qu’il ne ressemblait à rien ! De toute façon c’est le gabarit qui correspond aux qualités qu’on peut avoir. Moi je marquais des buts de la tête et je fais toujours 1m74 donc voilà, et puis je n’étais pas forcément très costaud. Il faut simplement faire attention, chacun joue avec ses qualités en fonction de son physique. On a besoin de tout, on a besoin d’un buteur. Je crois que dans une équipe, quand on regarde – et j’ai regardé depuis des années – les trois premiers du classement ont toujours un buteur qui finit à quinze buts donc tant qu’on n’a pas un buteur qui finit à quinze buts, on ne peut pas espérer être dans les premiers. Un finisseur qui est capable de la mettre au fond je crois que c’est primordial aujourd’hui, et quelque soit l’équipe dans laquelle il est. »

Retranscription Girondins4Ever