Charly (Débriefeur Gold FM) : « On n’arrive pas trop à aller de l’avant, à mettre beaucoup de rythme parce qu’il n’y avait pas beaucoup d’espaces »

(Photo by Franco Arland/Icon Sport)

Dans Les Débriefeurs sur Gold FM, Julien Bée est revenu avec Charly, sur ce troisième clean-sheet en autant de matchs de championnat de Ligue 2.

 

« C’est important après je vais être un petit peu dur, je trouve qu’on a les mêmes problèmes que l’an dernier. Il y a beaucoup de manquements, de manque de concentration. Cela n’arrive pas souvent mais quand ça arrive c’est fatal. On le voit il y a eu une erreur de Gaëtan Poussin où il n’arrive pas à reprendre en une touche et près il arrive à se sauver. Il y a des fois où on se retrouve en infériorité sur des contre attaques, ou des passes qui sont loupées dans notre camp. Je pense que c’est plus dû au fait que l’équipe est soudée et du coup ils font les efforts ensemble, additionné au fait qu’on est en Ligue 2 et que les joueurs n’ont pas le même niveau qu’en Ligue 1. Je pense que c’est dû à ça mais après je ne vais pas cracher dessus, bien sûr qu’on prend. On est deuxième et je savoure. »

 

Il a ensuite évoqué le milieu de terrain qui a eu du mal face à Niort :

 

« On retrouve un peu le match de Valenciennes dans le sens où il y a un peu un rythme mou. On n’arrive pas trop à aller de l’avant, à mettre beaucoup de rythme parce qu’il n’y avait pas beaucoup d’espaces. Fransérgio et Danylo Ignatenko n’arrivaient pas à trouver les espaces et du coup ça fait que Dilane Bakwa et Josh Maja étaient très peu servis. Vu comment c’est parti, je pense que toute la saison ça va être ça parce que les équipes vont arriver à Bordeaux, elles regardent les matchs et ne sont pas bêtes. Elles vont savoir que de toute façon on va avoir la possession sur la plupart des matchs et vont la jouer comme Valenciennes et Niort, c’est-à-dire essayer de museler le milieu de terrain, enlever le plus d’espaces possibles au centre pour que justement on ait le moins d’occasions et que le jeu soit le moins fluide possible. A l’équipe de s’adapter. Est-ce que ce sera par un changement de système ou par les joueurs à s’adapter eux-mêmes et à tenter de trouver des solutions ? Je ne sais pas mais ça va être très compliqué quand on va rencontrer des équipes un peu plus costaudes. »

 

Retranscription Girondins4Ever.

 

Le podcast de l’après-match :