Jean-Marc Furlan : « On va voir comment ça va se passer dans le vestiaire »

Il serait difficile de dire autre chose : M’Baye Niang est un pari pour l’AJ Auxerre (peut-être comme bon nombre de ses précédents clubs, comme les Girondins de Bordeaux). Malgré une carrière plutôt « longue », déjà, l’international sénégalais, s’il joue ce week-end, ne disputera que son 136ème match en Ligue 1, face à l’un de ses anciens clubs d’ailleurs : Montpellier. Si ses qualités sont évidentes – comme beaucoup d’autres joueurs qualifiés de grands espoirs cependant – c’est souvent l’attitude extra-sportive du joueur qui remettent tout en cause et en question.

Est-ce que Jean-Marc Furlan arrivera t-il à le remettre sur le droit chemin ? A le canaliser ? C’est toute la question. Mais l’ancien joueur des Girondins est prévenu, comme ses prédécesseurs. Seulement – comme ses prédécesseurs aussi – il se veut positif, validant ainsi cette arrivée, comme il le rapporta sur Infosport+.

« C’est un excellent joueur, il est à un âge où on est au maximum de ses capacités, 27-28 ans. On va essayer de le convaincre de développer beaucoup de force […] On va voir comment ça va se passer dans le vestiaire. Car quand on vit ensemble tous les jours, quasiment toujours ensemble chaque matin et chaque après-midi, il faut que la symbiose se crée entre tous les joueurs, avec beaucoup de solidarité ».

Aujourd’hui, M’Baye Niang en est à 34 buts et 12 passes décisives dans sa carrière en Ligue 1. Il est le troisième ex-bordelais à rejoindre l’AJA après Benoit Costil et Gideon Mensah. Pour une opération maintien. Non, vous ne rêvez pas.

https://twitter.com/AJA/status/1559572714905534466?s=20&t=alpAsgRcezO_Lq8NXwcRSg