Malcom Bokélé : « C’est une fierté. Après, comme je l’avais dit déjà la semaine dernière, là ça ne fait que quatre matches »

En zone mixte et via ARL, Malcom Bokélé est revenu sur ce match nul entre Grenoble et les Girondins de Bordeaux.

« On s’est dit qu’il fallait qu’on reste solides. Jusqu’à présent, on n’avait pas pris de but, alors on s’est dit qu’il fallait que ce soit la même chose encore, qu’on soit encore plus solides et qu’on tienne le résultat. On a été à dix contre onze pendant longtemps, on a subi, on a subi, et on a bien tenu, en équipe. Je suis satisfait du match nul […] On a gardé nos principes, il fallait rester calmes. On a des joueurs d’expérience qui nous ont parlé à nous, les jeunes. Dans une situation comme ça c’est un peu difficile pour nous, et le coach nous a dit de rester calme : c’est ce qu’on a fait »

A l’heure actuelle et au bout de quatre journée, Bordeaux a la meilleure défense de Ligue 2 avec 0 but encaissé.

« C’est une fierté. Après, comme je l’avais dit déjà la semaine dernière, là ça ne fait que quatre matches. Je ne pense pas que ce soit le moment pour tirer un bilan. Mais en tout cas, on est satisfaits de ne pas prendre de but, on va continuer comme ça […] On se connait tous, il y a beaucoup de jeunes, il y a des bons cadres. C’est normal que l’état d’esprit soit correct ».

Puis le défenseur bordelais revint sur l’expulsion adverse, lui qui fut le joueur qui la provoqua.

« Si je me rappelle bien de l’action, je veux faire une passe, et au même moment il intervient… Il me fait mal à la cheville, et après coup, je ne savais même pas qu’il avait pris un carton rouge ».

Après l’expulsion de Junior Mwanga, il repassa dans l’axe de la défense, aux côtés de Stian Gregersen.

« Oui, ça se passe très, très bien. On avait déjà joué dans l’axe ensemble, donc c’était assez simple ».

Retranscription Girondins4Ever

Image

Image

Image