David Guion : « J’ai eu quelques frayeurs quand Malcom s’est blessé, parce qu’on n’avait plus de défenseur sur le banc… »

En conférence de presse d’après match et via ARL, David Guion est revenu de manière générale sur le match nul entre Grenoble et son équipe, les Girondins de Bordeaux (0-0).

« On avait envisagé plusieurs scénarios, vous vous doutez bien que quand on commence le match on ne pense pas à ce scénario-là. On pense pour l’emporter. Je trouve que sur le début de rencontre, on a mis de la maitrise, il y avait des choses intéressantes sur les vingt premières minutes et puis ensuite, on a donné à mon avis trop de ballons faciles à Grenoble, du fait de notre déchet. Grenoble a commencé à sortir un petit peu. Et puis bien sûr il y a eu ce carton rouge qui nous a pénalisés puisqu’on a joué pendant une heure à onze contre dix. A ce moment-là, en effet, le scénario du 0-0 pouvait être envisagé. Je trouve qu’à onze contre dix, même là, on a eu la maitrise. Ils ne sont pas venus nous chercher et on a trouvé ça un peu surprenant. On a quand même réussi à ressortir quelques ballons mais on a été trop en difficulté dans les trente derniers mètres pour pouvoir les mettre en difficulté, et pouvoir remporter cette rencontre. Ensuite, quand ça s’est équilibré dans les dix dernières minutes à dix contre dix, je pense qu’on n’avait plus assez de gaz sur le terrain pour aller chercher la victoire. Je trouve que sur l’ensemble, même si on a eu la maitrise, ça a été stérile dans les trente derniers mètres. On a concédé très peu d’occasions, on a très bien défendu, aussi bien à onze qu’à dix. Sur l’ensemble, le 0-0 est mérité ».

Le coach bordelais a tenu à mettre en évidence la défense bordelaise.

« Les grenoblois se sont créés très peu d’occasions, des situations, quelques centres, et une frappe croisée du joueur rentrant qui était frais, et c’est tout je pense… Cela veut dire que les garçons sont restés disciplinés. On a changé un petit peu, et ce n’est pas facile de changer deux joueurs dans la ligne défensive. Avec le passage de Malcom (Bokélé) dans l’axe, et le passage de Tom (Lacoux) au poste de latéral droit. C’est pour ça que j’ai eu quelques frayeurs quand Malcom s’est blessé, parce qu’on n’avait plus de défenseur sur le banc… Je trouve que les garçons se sont très bien adaptés, ils ont gardé une belle discipline qui nous permet, avec l’état d’esprit affiché, de ramener un match nul d’ici »

Retranscription Girondins4Ever

Image

Image

Image