Vital Nsimba suspendu, mais bientôt de retour en sélection ?

Screen Florian Sabathier

Sébastien Desabre a quitté les Chamois Niortais juste avant que ces derniers ne se déplacent au Matmut Atlantique pour y affronter les Girondins de Bordeaux. Samedi dernier, lors de la rencontre entre le Nîmes Olympique et les Girondins de Bordeaux, il était présent au stade des Costières, en qualité de sélectionneur de la République Démocratique du Congo.

Il a ainsi pu observer le latéral gauche des Girondins de Bordeaux, Vital Nsimba, international congolais. En effet, le bordelais a été sélectionné à une reprise par la République Démocratique du Congo. Ce fut, déjà, le 4 octobre 2016, alors qu’il avait 23 ans. C’était face au Kenya, et il était titulaire. Depuis, il n’a plus jamais été rappelé.

Le joueur des Girondins de Bordeaux, face à Nîmes, a semblé être l’un des joueurs les plus concernés, notamment dans le domaine offensif. En effet, il réussit 8 centres, 15 passes dans les 30 mètres adverses, ou encore deux dribbles.

Malheureusement, il écopa d’un carton jaune en fin de match (84ème minute), son troisième en moins de dix rencontres. Il sera ainsi suspendu en Coupe de France, face à Trélissac. Il ne sera d’ailleurs pas le seul puisqu’au même poste que lui (même s’il est polyvalent), Johaneko Louis-Jean sera également suspendu pour avoir reçu un carton rouge en réserve, à Châtellerault.

Pour en revenir à Vital Nsimba, Sébastien Desabre confiait il y a quelques jours :

« La RDC a un grand potentiel en matière de joueurs mais la RDC n’a plus d’équipe. Aujourd’hui nous devons créer une équipe. C’est peut-être dur de le dire ainsi mais c’est la réalité au regard des résultats enregistrés par la sélection. C’est depuis 1974 que la RDC n’a plus gagné un trophée avec sa sélection A. Aujourd’hui on peut dire qu’on a de bons éléments et de bonnes personnes pour reconstruire cette équipe. Mais il faudra beaucoup travailler pour créer un collectif fort. On va s’appuyer sur ce qui a été fait avant et on va essayer d’apporter un petit plus […] L’ objectif est de construire une équipe avec un état d’esprit irréprochable. Dans tous les matches que j’ai vus de la RDC, je n’ai vu aucun joueur indispensable à l’équipe. On n’a pas de Salah, on n’a pas de Mané. Ça peut paraître un peu brutal mais c’est réel. Il y a des joueurs nécessaires et importants mais pas indispensables. Je ne forcerai personne à venir en équipe nationale, je vais proposer aux joueurs de venir mais pas les forcer. Ils doivent être des soldats du pays. Arrivé en sélection, on perd ce statut de star en Europe et tout» dit-il. Sébastien Desabre a ajouté : «nous allons rajeunir l’équipe et essayer d’avoir une moyenne d’âge de 25 ans pour un projet de 3 ans ou 4 ans. Avec comme objectif, la CAN 2025 et le Mondial 2026 ». déclarait-il dans sportnewsafrica au début du mois.