Michel Le Blayo : « Il faut se pencher là-dessus parce qu’on ne passera pas à chaque fois »

Sur ARL, l’ancien défenseur des Girondins de Bordeaux et désormais consultant, Michel Le Blayo, s’est exprimé sur la rencontre du FCGB remportée face à Sochaux. A commencer par la première mi-temps qui lui a vraiment plu.

« Il y a eu un superbe arrêt au bout de deux minutes de Gaëtan Poussin, et après, progressivement, les bordelais ont proposé des choses. On a vu de la profondeur, des garçons qui ont essayé de combiner, avec notamment un deuxième but qui est superbe. C’est bien. On les attendait un peu là-dessus, et ils ont démontré que quand dans l’engagement ils sont présents, que défensivement ils sont présents, ils sont capables après de mettre l’adversaire en difficulté. C’était une première mi-temps qui m’a pleinement satisfait. En face, c’était quand même une équipe sochalienne qui tenait la route, qui était venue là pour jouer et faire un résultat. Ils ont joué tous les coups à fond ».

En revanche, la seconde fut plus poussive, même si au final le résultat est là.

« C’est vrai qu’on va uniquement retenir le positif, c’est-à-dire les trois points, qui permettent aux Girondins de reprendre cette deuxième place, qui est synonyme de montée, mais également de ne pas laisser partir Le Havre. Ça peut aussi permettre de suivre leur rythme. Ça a été compliqué sur cette deuxième mi-temps, contrairement à la première où il y avait du mouvement offensif, avec pas mal de solutions. La seconde a été plus que laborieuse. Une nouvelle fois… On a déjà connu ça lors des premiers matches, avec des secondes mi-temps très compliquées. Alors, est-ce que c’est physique, est-ce que c’est mental… on ne sait pas. Mais il faut se pencher là-dessus parce qu’on ne passera pas à chaque fois. Il y a une réflexion à porter sur ces secondes mi-temps qui sont vraiment catastrophiques ».

Retranscription Girondins4Ever