François Grenet : « Si effectivement je suis entraineur, je dis à mes joueurs que les rennais nous prennent pour des guignols… »

Sur ARLFrançois Grenet, l’ancien latéral des Girondins de Bordeaux, est revenu sur les propos qu’aurait tenu Bruno Genesio en conférence de presse d’après match face à Nice au sujet des Girondins de Bordeaux (lire ICI, propos relayés par le Figaro Sport). Des propos qui ont été nuancés deux jours plus tard par un journaliste de So Foot (voir en bas de page).

« Cette sortie me surprend de la part d’un homme comme Bruno Genesio. Je ne sais pas si ça a été sorti du contexte, ou quoi… Après, je la comprends car s’il y a une des deux équipes, tant au niveau de son effectif que du niveau qu’elle affiche depuis quelques saisons, qui peut se fixer comme objectif une Coupe de France, c’est plus Rennes que Bordeaux, même si eux aussi en championnat ils aimeraient avoir l’Europe et la Champions League. Mais ça me surprend parce qu’avec tout le respect que j’ai pour les autres équipes, il ne va pas jouer au Gazélec Ajaccio… Si effectivement je suis entraineur (David Guion, ndlr), je dis à mes joueurs que les rennais nous prennent pour des guignols… Notre priorité est la remontée en Ligue 1, mais on est très bien capable de tenir la dragée haute à un prétendant à l’Europe en Ligue 1. Mais là aussi, cet argument de motivation, et l’essence même de l’intérêt de cette compétition qu’est la Coupe de France, doivent provoquer chez les joueurs un sentiment de combativité… Il faut créer l’exploit, et cela passe par se mettre le public dans la poche, agresser l’adversaire, ne pas le laisser installer son jeu. C’est mon opinion, peut-être que le coach choisira autre chose tactiquement. Mais c’est la Coupe, il n’y a rien à perdre, ce n’est pas notre priorité, donc croquons ce match et faisons taire Génésio ».

Retranscription Girondins4Ever