François Grenet : « Quand on recrute un joueur, on recrute aussi un homme, avec l’état d’esprit qui va bien par rapport aux valeurs du club et de cet effectif-là »

Sur ARLFrançois Grenet, l’ancien latéral des Girondins de Bordeaux, s’est exprimé sur le mercato du club au scapulaire.

« Il peut être important oui, mais il dépend tellement de… Je crois que David Guion l’a dit en conférence de presse d’après match et a été très clair : il n’y aura du recrutement que s’il y a des départs. C’est ce que j’ai cru comprendre. On a toujours quand même un club en sursis, même si les voyants sont revenus plutôt au vert au niveau économique. Mais on n’est pas dans une situation d’opulence. Le départ d’Alberth Elis, s’il a lieu, amènera un remplacement à ce poste-là. L’effectif est juste au niveau des attaquants mais pour le reste… C’est un championnat âpre, il reste encore la moitié de la saison. Tout moyen de renforcer le groupe serait bon à prendre, mais je pense que le renforcer aujourd’hui, c’est par de la qualité footballistique, mais pas que. Quand on voit ce championnat et l’état d’esprit du groupe aujourd’hui, choisir un bon joueur c’est choisir un gars qui est capable de ferrailler dans ce championnat, mais également de se fondre dans le moule de ce collectif tel qu’il est au niveau de l’état d’esprit à l’heure actuelle. Quand on recrute un joueur, on recrute aussi un homme, et je pense que c’est important de renforcer d’un côté footballistique, mais en gardant en tête qu’il faut aussi un garçon, un homme, avec l’état d’esprit qui va bien par rapport aux valeurs du club et de cet effectif-là ».

Retranscription Girondins4Ever