[CDF] Les notes de Girondins4Ever après Bordeaux – Rennes : Fransérgio et Elis se montrent, la jeunesse en difficulté

Ce Samedi 7 Janvier, les Girondins de Bordeaux disputaient les 1/32èmes de finale de la Coupe de France, sur sa pelouse face au Stade Rennais. La rencontre se jouait donc dans un Stade Matmut Atlantique – René Gallice bien garni pour cette affiche entre le second de Ligue 2 et le 4ème de Ligue 1.

Les Girondins de Bordeaux ont voulu faire bonne figure contre l’une des équipes qui pratique le plus beau jeu de la Ligue 1 en compagnie de Lens. Mais le réalisme rennais a montré qu’il reste encore du travail pour les hommes de David GuionBenjamin Bourigeaud a profité d’une belle ouverture d’Arthur Theate pour tromper la défense bordelaise qui n’était pas alignée et que le pauvre Jacques Ekomié couvrait un hors-jeu possible, pour ouvrir le score. Mais Bordeaux a su réagir juste avant la pause par Josh Maja à la suite d’un beau mouvement collectif. Les Girondins ont pu rivaliser et certains joueurs comme Fransérgio et Alberth Elis ont élevé leur niveau de jeu.

Puis en seconde période les choses se sont un peu plus compliquées quand Doku marqua un second but contré par la jambe de Malcom Bokélé alors que Rafal Straczek semblait sur la trajectoire. Bordeaux devait donc repartir de l’avant mais notre jeune latéral droit, à l’image de Logan Delaurier-Chaubet face à Sochaux, s’est fait exclure directement pour un geste mal maîtrisé sur Flavien Tait. Réduits à dix et menés au score, la tâche s’annonçait difficile d’autant plus que le jeune Lenny Pirringuel a du mal à peser sur le jeu bordelais. David Guion a lancé  certains joueurs à court de compétition et cela se voit. On ne peut pas leur en tenir rigueur. Malgré quelques situations dangereuses, Bordeaux n’a pas réussi à revenir au score face à une équipe rennaise appliquée défensivement. Nos entrants n’ont pas non plus apporté de valeur ajoutée au match, que ce soit notamment Clément Michelin ou Vital Nsimba. Rafal Straczek a lui permis de tenir le suspense grâce à deux parades sur Amine Gouiri. Au final Bordeaux sort de cette Coupe de France la tête haute et peut désormais se concentrer pleinement sur le championnat pour espérer recroiser Rennes à l’étage supérieur la saison prochaine.

En attendant, voici les notes du match :

Les notes

Straczek : 6
Bokélé : 4,5
Mwanga : 5
Gregersen : 5,5
Ekomié : 4,5
Lacoux (c) : 5
Fransérgio : 6
Davitashvili : 5,5
Pirringuel : 4
Elis : 5,5
Maja : 5,5

Guion : 5