Yon Ecenarro : « La seule fois quasiment où on voit Bourigeaud c’est quand il met le ballon au fond des buts »

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, est revenu sur la rencontre de Coupe de France entre Bordeaux et Rennes.

« Quand j’ai vu la compo d’équipe surtout alignée par Rennes, hormis Terrier qui s’était grièvement blessé en Ligue 1, 2-3 jours avant, c’était une équipe très, très, très solide, quasiment type. Il y avait tout le monde et c’est vrai que je le dit honnêtement, je n’aurai pas parié ma chemise sur le match qu’on a fait. Le fait d’avoir dit sur les réseaux sociaux que j’étais déçu, c’est que j’y ai cru et donc ça veut dire qu’on a fait un bon match. »

Il a ensuite évoqué le premier but encaissé par les Girondins. Est-ce un péché de jeunesse ? Il a répondu :

« Là c’est une faute d’alignement d’Ekomié. C’est vrai qu’avec Amine Gouiri qui était en position de 9, mais qui n’est pas un 9 en pivot, qui est plutôt entre les lignes – ce sont souvent les excentrés ou les milieux qui se projettent – et c’est exactement ce qui s’est passé. Le côté droit Traoré-Bourigeaud on ne les voit quasiment pas des 20 minutes. La seule fois quasiment où on voit Bourigeaud c’est quand il met le ballon au fond des buts et c’est vrai que sur cette action-là il y a une faute de concentration d’Ekomié, qui ne suit pas sa défense centrale, l’alignement commandé par Gregersen-Mwanga. C’est une erreur mais contre ces équipes-là, une équipe du Top 5, ils sont quatrièmes de Ligue 1, il ne faut pas leur laisser cette petite occasion, ça fait but. »

Retranscription Girondins4Ever