Daniel Visentini : « Il était impossible de réussir à Bordeaux, les conditions de travail étaient très mauvaises »

Pour SportDaniel Visentini, du média suisse Le Matin, s’est exprimé sur l’ancien coach des Girondins de Bordeaux, Vladimir Petkovic, qui est annoncé comme futur sélectionneur de la Pologne.

« Il est le meilleur entraîneur de l’équipe nationale suisse de tous les temps. Il n’y a aucun doute là-dessus. Vladimir Petković a donné un nouveau style à l’équipe suisse. Avec son arrivée, les joueurs sont devenus plus actifs sur le terrain, ils ont pris du plaisir à jouer. C’était une nouvelle expérience pour nous, mais les joueurs n’attendaient qu’un entraîneur comme lui. L’équipe a pu montrer son style contre n’importe quelle équipe du monde. Nous avons pu faire match nul avec l’Allemagne à l’extérieur 3:3 ou battre la Belgique 5:2. Les Suisses ont joué un système 3-4-1-2, ils étaient très bien organisés sur le terrain. Nous avons eu des problèmes à certains moments, mais Petković a su s’en sortir. Il a laissé l’équipe en bonne forme. Le groupe est soudé, malgré le mode de jeu plus défensif proposé par le nouvel entraîneur Murat Yakin ».

Quelles sont les raisons de son départ pour le club au scapulaire ?

« Il ne sentait pas une confiance totale de la part de la fédération suisse. Pendant l’Euro 2021, après la mauvaise défaite contre l’Italie, certains représentants de la fédération suisse ont tenu une réunion pour envisager ce qu’il fallait faire si l’équipe abandonnait le tournoi après la phase de groupe. Les plus gros problèmes de Petković en Suisse ont été de traiter avec les médias. Communiquer avec les médias n’est pas le domaine dans lequel il se sent le plus fort. Mais il travaille dur sur les systèmes de jeu, les tactiques. Il est très intelligent et a le respect des footballeurs ».

Quoi qu’il en soit, l’aventure bordelaise se solda par un échec.

« Petković est certainement un très bon entraîneur, malgré ce qui s’est passé à Bordeaux. Il était impossible de réussir là-bas, les conditions de travail étaient très mauvaises »