Philippe Ollier : « C’est un centre de formation qui s’entraine plus que nous, et qui a des jeunes qui ont peut-être une motivation plus ancrée, pour vite aller sur la Ligue 2 avec le groupe pro »

Régis HAZENFUS – Photographe

Philippe Ollier, le coach de l’US Lège-Cap Ferret, s’est exprimé sur la victoire de son équipe face à la réserve des Girondins de Bordeaux (4-2), dans ce match en retard du championnat de National 3.

« On est sur une série de cinq matches sans défaites, ce qui est très intéressant. On n’est pas si mal que ça, on continue, on évolue, et on progresse […] Le scénario était très bien, et j’ai un outil de statistiques, avec lequel j’avais montré aux joueurs qu’on avait des difficultés à rentrer dans les matches : on était à zéro but sur le premier quart d’heure. En montrant ça et en expliquant les choses, j’ai demandé aux joueurs de se concentrer un peu plus. On a mis d’autres critères pour être plus concernés et concentrés à l’entame du match. Ça a payé très rapidement ».

Lège-Cap Ferret a même mené 4-0 jusqu’à la 78ème minute, puis Bordeaux a inscrit deux buts en fin de match.

« C’était un des critères des Girondins ; c’est une équipe qui finit fort. C’est un centre de formation qui s’entraine plus que nous, et qui a des jeunes qui ont peut-être une motivation plus ancrée, pour vite aller sur la Ligue 2 avec le groupe pro. Ils ont d’autres objectifs en tête. Même si nos joueurs en ont, je pense que pour eux c’est encore plus clair. Cette fin de match était prévue même si c’était de notre faute, car il ne restait que quelques minutes, et on se prend ces buts que l’on peut vraiment éviter. C’était un relâchement, et en même temps j’avais fait des changements par rapport à des joueurs en reprise. Les Girondins ont fait leurs changements sur les 5-10 dernières minutes, ils ont compris que cela passait un peu à droite. Ils ont eu de la réussite car il y a eu pas mal d’erreurs de notre part, ainsi que des fautes d’inexpérience ».

Retranscription Girondins4Ever