George Ilenikhena : « Je suis très fier. C’est un honneur de marquer mon premier but avec mon club formateur »

A la fin de la rencontre entre les Girondins de Bordeaux et l’Amiens SC, George Ilenikhena, tout jeune attaquant et buteur face à Bordeaux, s’est exprimé en zone mixte, au micro de ARL FM :

« Je suis très fier. C’est un honneur de marquer mon premier but avec mon club formateur. Une pensée aussi à tous mes amis du centre de formation qui me regardent et à ma famille aussi qui regarde à la télé et qui n’ont pas pu venir parce que c’est loin. Je suis très fier. Mon but ? Je suis dans la bonne zone, j’ai senti le coup et j’ai vu que le gardien n’était pas en bonne position, du coup j’ai tenté ma chance et c’est rentré. Je n’ai pas douté, devant les cages je ne doute jamais. C’est un but important pour l’égalisation déjà. Cela permet de prendre un point et de repartir sans défaite puisqu’on ne voulait pas perdre. Je rate plus facile avant oui mais le gardien l’a touche. Je suis très content d’être le plus jeune joueur à marquer en Ligue 2 pour l’Amiens SC. Amiens c’est un club qui m’a bien accueilli, qui m’a fait signé quand j’étais en U15 et qui m’a fait progressé jusqu’à maintenant. Grâce à eux je marque mon premier but ici. J’ai été bien accueilli, le club était derrière moi jusqu’à maintenant. Cette saison je jouais en N3 et je suis monté avec les pros quelques fois. Le foot ça va vite (rires). »

Il a ensuite évoqué son parcours :

« J’ai commencé à Antony en région parisienne, en U11. J’ai progressé jusqu’à signer en U15 à l’Amiens SC jusqu’à maintenant. […] Pour moi c’était un objectif d’être dans le groupe et je l’ai atteins et je vais continuer à travailler pour d’autres choses. J’espère avoir ma place, je vais continuer à travailler pour gagner ma place et jouer des matchs titulaires. Le coach était très content pour moi et qu’il fallait que je continue, que ce n’était pas la première, qu’il y en aurait d’autres. Dans le vestiaire ils étaient tous contents pour moi, pour mon but. Ils m’ont tous félicité et dit que ce n’était pas la première. Mon modèle ? C’est Cristiano Ronaldo et après Mbappé, parce que c’est un bosseur, il ne va rien lâcher et continuer à travailler pour atteindre ses objectifs. »

Retranscription Girondins4Ever