Alain Anziani : « Je crois qu’il n’y aura pas de dépôt de bilan en 2023. Pour être franc, cela ne m’effraie pas ! »

Pour Objectif Aquitaine, le Président de Bordeaux Métropole, Alain Anziani, s’est exprimé sur la réunion qui s’est tenue en début de semaine, au sujet du stade Matmut Atlantique. Etaient présents Loïc Duroselle (Président SBA), Laurent Fayat (directeur général de Fayat), Pierre Coppey (directeur général adjoint de Vinci), Thomas Jacquemier (directeur général des Girondins de Bordeaux), Laurent Marti, (président de l’Union Bordeaux Bègles) et Pierre Hurmic (maire (EELV) de Bordeaux). Il était donc question d’avoir les intentions de toutes les parties prenantes pour l’avenir, et notamment parce que le Matmut Atlantique est structurellement déficitaire depuis 2015.

Tout ceci évidemment sur le thème du dépôt de bilan, puisque SBA menace de devoir y recourir depuis deux saisons. Alain Anziani explique : « SBA et ses actionnaires ont reparlé du dépôt de bilan. Ils ne peuvent pas faire autrement mais je crois qu’il n’y aura pas de dépôt de bilan en 2023. Pour être franc, cela ne m’effraie pas ! On a tous intérêt à ne pas déposer le bilan parce que cela frapperait de discrédit tout le monde à commencer par le stade lui-même ! ».

Ainsi, pour l’éviter, et pour que tout le monde s’en sorte, la Métropole se dit prête à faire des efforts.

« Nous sommes prêts à faire des gestes pour trouver une solution mais pas n’importe lesquels. Un contrat signé est fait pour être respecté, il y a donc deux préoccupations pour nous : d’une part, ça ne peut devenir un nouveau contrat puisque cela porterait des risques juridiques importants et évidents qui seraient soulevés par les concurrents de SBA à l’époque ; d’autre part, l’argent public n’est pas là pour renflouer les caisses de l’exploitant […] Cependant, je suis optimiste même si pour l’instant, nous ne sommes pas du tout d’accord sur le niveau d’investissement de chacun malgré une grande transparence dans nos discussions ! ».