Bordeaux suivait un autre joueur du PFC avant qu’il ne signe à Nantes

Jaouen Hadjam s’est engagé jusqu’en 2027 avec le FC Nantes. Ce parisien de 19 ans, évoluant au poste de latéral gauche, s’est fait connaître au Paris FC, deux ans après son arrivée au club. C’est à 17 ans qu’il signa son premier contrat professionnel ainsi qu’il connut ses débuts en Ligue 2. C’est d’ailleurs un ancien bordelais qui le lança dans le grand bain, un certain René Girard. « J’avais trouvé beaucoup de maturité pour son âge. Physiquement, c’est un garçon très solide, très costaud ». Aujourd’hui, ce défenseur totalise 40 matches en Ligue 2, à seulement 19 ans.

De belles qualités, qui firent de lui un joueur international (il évolua avec Junior Mwanga notamment dans le dernier rassemblement de l’Equipe de France U20, et précédemment en U19 avec Sékou Mara et Amadou Traoré), mais aussi un joueur très sollicité. S’il rejoignit le FC Nantes, il fut aussi sollicité et surveillé par l’Olympique de Marseille, mais cela aurait été trop tôt pour l’ancien bordelais René Girard dans Ouest-France. « C’était un combat de tous les jours pour le garder. Aller à l’OM était prématuré. Il devait jouer et prendre le temps de grandir ». L’OM fit à l’époque une offre de 2M€.

Selon Ouest-France toujours, il était également suivi par… Les Girondins de Bordeaux. En effet, il représentait une opportunité pour le club au scapulaire, mais à cet instant, les Girondins comptabilisaient beaucoup de latéraux gauches. Salernitana et Al Rayan notamment suivaient celui qui arrivait en fin de contrat en juin prochain. Il s’est finalement engagé à Nantes pour quatre ans et demi pour moins d’1 million d’€uros. Foot Mercato évoque de son côté un transfert d’environ 300000 € avec 20% à la revente.

Jaouen Hadjam : « Je suis heureux d’arriver dans un club historique comme le FC Nantes et déjà impatient de faire mes débuts devant les supporters nantais. C’est une chance pour moi de découvrir la Ligue 1 sous ces couleurs. J’ai eu l’occasion de visiter les installations du Club, notamment le Stade de La Beaujoire et j’espère pouvoir m’épanouir ici ».