Arnaud De Carli : « Il y a un PSE qui n’est pas encore tout à fait terminé, qui est hyper difficile à vivre. Pour les gens en interne, c’est quand même quelque chose de fort »

Sur Bordeaux-Sport, Arnaud De Carli a évoqué l’évolution qu’il constate aux Girondins de Bordeaux depuis cet été mouvementé, jusqu’à aujourd’hui.

« L’évolution est flagrante. On sait tous ce qui s’est passé cet été, ça a été compliqué. D’ailleurs, le Club Scapulaire a été très présent cet été. Personnellement, je me suis déplacé, j’ai rencontré la vice-présidente du Sénat. On savait que le volet politique allait être important, donc au Club Scapulaire, on a géré avec nos moyens cette partie-là. On a fait intervenir toutes les personnes politiques locales que ce soit le maire, le Président de la Métropole, l’ancien maire… Ce n’était pas une période facile, et je pense qu’on l’a plutôt bien gérée aux côtés de Gérard Lopez, qui lui gérait de manière assez extraordinaire le volet financier : réduction de la dette, séparation avec une vingtaine de joueurs, ce qui a quand même été assez extraordinaire. Après, l’évolution, on la voit. On est proches du club. Il y a un PSE qui n’est pas encore tout à fait terminé, qui est hyper difficile à vivre. Pour les gens en interne, c’est quand même quelque chose de fort. Il y a ce passage-là qui est un passage obligé malheureusement dans l’état actuel du club. Et après, il y a plein de notes positives. Le fait que des éléments indésirables du côté des joueurs ne soient plus là… On voit que les jeunes ont eu leur place sur le côté sportif dans l’équipe, et quelle place… Ils ont réalisé une première partie de saison assez extraordinaire. Il y a l’aspect financier qui a été réglé. On est restés en Ligue 2. Il y a plein de points positifs qui ont été gérés par Gérard, Thomas Jacquemier, Admar Lopes au niveau sportif. Je n’ai jamais douté, il faut le temps que tout se mette en place. Je trouve qu’on est dans une dynamique hyper positive pour le club, que ce soit sportivement, financièrement, et tout ce qui tourne autour du club. Le club s’est enfin rouvert aux partenaires. Le club gagne des partenaires tous les mois. Je suis plutôt positif pour l’avenir ».

Retranscription Girondins4Ever