Yoan Gouffran : « De temps en temps j’anime les séances d’entraînements, de temps en temps je vais peut-être jouer un match ou deux »

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Yoan Gouffran, ancien attaquant des Girondins de Bordeaux et du SM Caen, s’est exprimé concernant ses premiers souvenirs de football. A la question : Comment vous est venu cette passion pour le foot ? Il a répondu :

« Si je ne me trompe pas ça doit être la Coupe du Monde aux Etats-Unis mais après on n’avait pas beaucoup d’images à cette époque-là. Il n’y avait pas encore d’émissions et même internet comme on a aujourd’hui. J’ai les souvenirs de certaines images mais après c’était vraiment la passion. Après il y a eu l’Euro 96 et la Coupe du Monde 98. […] J’ai commencé le foot à cinq ans et demi. C’est ma mère qui m’a poussé un peu à jouer au foot parce qu’elle voulait que je pratique un sport. En y allant tous les mercredis c’est vrai que j’y ai pris goût et je voulais en faire mon métier. Repéré à Clairefontaine ? En fait à l’époque c’était un tournoi des régions de France, j’étais en équipe d’Ile-de-France et après j’ai été repéré par le Stade Malherbe et certains clubs. J’ai signé au Stade Malherbe parce que ce n’était pas trop loin de la région parisienne (sourire). »

Il a ensuite évoqué sa signature au FC Bouliac à l’été 2022 :

« C’est un peu compliqué à expliquer. Si vous voulez j’ai un ami en commun avec l’entraîneur de Bouliac. Il nous a mis en relation en Juillet-Août. On avait discuté de ce que je pouvais apporter au club, pas seulement en tant que joueur parce qu’à la base je ne voulais pas jouer. J’avais pris ma retraite, ce n’était pas pour rejouer. Après j’ai eu le Président dans la foulée au téléphone et on a eu un bon feeling. Tout s’est bien passé et j’ai voulu m’engager avec le club, apporter mon expérience. De temps en temps j’anime les séances d’entraînements, de temps en temps je vais peut-être jouer un match ou deux mais j’ai envie de donner un peu aux autres de mon expérience et qu’on monte. De faire monter le club parce que j’habite Bouliac et j’ai envie de créer un vrai projet là-bas. »

Retranscription Girondins4Ever