Le reste des infos de la journée autour des Girondins (Cascarino outre-Manche, Shamal blessé, Mangas courtisé, Kovac retient Guilavogui, Wilmots vote Henry…)

(Photo by Dave Winter/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Vous avez pu suivre toutes les informations et réactions concernant les Girondins de Bordeaux aujourd’hui, mais il y a eu plusieurs petites informations que nous n’avons pas pu traiter. Nous allons vous faire un récapitulatif de cette actualité « autour des Girondins ».

Estelle Cascarino travers aussi la Manche

Le PSG a annoncé, ce samedi, le transfert de sa défenseure internationale française Estelle Cascarino à Manchester United. Elle est prêtée avec option d’achat jusqu’à la fin de la saison. Elle aura joué 28 rencontres toutes compétitions confondues.

Steve Shamal absent plusieurs semaines

L’entraîneur d’Annecy, Laurent Guyot, sera privé de Steve Shamal pour plusieurs semaines, comme indiqué par Le Dauphiné. L’ancien joueur formé aux Girondins a subi une fracture de la main.

Ricardo Mangas en Italie ?

Prêté la saison dernière aux Girondins de Bordeaux, Ricardo Mangas est revenu à Boavista, puisque l’option d’achat n’a pas été levée. Ayant fait la première partie de saison au Portugal, il serait courtisé par le Genoa.

Josuha Guilavogui aimé de Niko Kovac

Niko Kovac, l’entraineur de Wolfsburg, s’est exprimé sur l’avenir de Josuha Guilavogui, que l’on annonce du côté de Stuttgart.

« Le joueur aimerait bien rejoindre Stuttgart mais d’un autre côté il se sent bien ici. Il est un symbole d’intégration, a de nombreuses qualités qu’il apporte à l’équipe, je ne veux pas m’en séparer. Tant que Stuttgart ne dépose pas X millions sur la table, il ne partira pas ».

Un diable rouge pour un angle Bleu

Dans L’Equipe, Marc Wilmots, ancien sélectionneur de la Belgique (2012-2016), a évoqué la possibilité de voir Thierry Henry à la tête de la sélection.

« Ce serait la bonne solution, satisfaisante et cohérente. Il connaît l’institution. Les joueurs lui sont favorables et il est immédiatement opérationnel. Est-ce qu’on a besoin d’envoyer une annonce de candidature à Thierry Henry ? Nous n’avons qu’un match à gérer à court terme (en Suède le 24 mars, qualifications de l’Euro 2024 en Allemagne). Il faut surtout éviter de tout changer et de repartir de zéro, comme pourrait le faire un nouveau sélectionneur. Sinon, on risque de traverser une période très difficile, comme en 2002 où on avait mis dix ans avant de se requalifier pour une compétition internationale ».