Hanif Ben Berkane : « Jéremy Livolant reste la priorité »

(Photo by Philippe Lecoeur/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

Il n’y a pas de surprise, si les Girondins de Bordeaux envisagent de recruter un joueur offensif sans forcément de départ, l’on se doute que le mercato bordelais se débloquera au niveau des arrivées au moment du départ de l’international hondurien Alberth Elis.

Depuis le début de mercato, de nombreux noms sont sortis, de la part de différentes sources. Une méthode connue puisque lors des deux premiers mercatos de Gérard Lopez, l’on a pu constater la même chose, à savoir un nom lâché pour chaque média, comme pour noyer le poisson et brouiller les pistes. Pour en revenir à Alberth Elis, selon Footmercato, un club de MLS dont le nom n’a pas filtré, le courtiserait. Ce club américain aurait transmis une offre au club bordelais qui a levé l’option d’achat de l’attaquant l’été dernier, avec un montant compris entre 4 et 6 millions d’euros selon les sources. Un nom revient avec insistance pour le remplacer ces dernières semaines…

En effet, celui qui a fait ses débuts en pro contre les Girondins de Bordeaux, et qui a été le seul buteur lors du dernier Bordeaux-Guingamp, Jérémy Livolant, serait le remplaçant de l’international hondurien selon le journaliste FM Hanif Ben Berkane. Pourtant, en interne, l’on nous fait savoir que l’ailier guingampais ne serait absolument pas la priorité… Mais pour savoir qui dit vrai… Toujours est-il que selon le journaliste, celui qui inscrit 7 buts et distillé 4 passes décisives en 19 matches, serait bel et bien son remplaçant.

« En cas de départ, Jéremy Livolant reste la priorité des Girondins. Une nouvelle offre pourrait bien arriver sur la table des dirigeants guingampais » (Hanif Ben Berkane, FM)

Pour rappel, et selon certaines sources, une offre aurait été transmise aux dirigeants guingampais, qui l’auraient repoussée. Selon le journaliste Hanif Ben Berkane, il n’est absolument pas exclu que les Girondins, une fois le départ d’Alberth Elis acté, fassent une nouvelle offre aux bretons.