Ažbe Jug : « C’est mon père qui a allumé la première étincelle en moi. Il était un défenseur de Maribor »

Pour le Metropolitan, Ažbe Jug, aujourd’hui âgé de 30 ans et évoluant au FC Maribor, le club de la ville où il est né, s’est remémoré ses débuts dans le football.

« Sans aucun doute, c’est mon père qui a allumé la première étincelle en moi. Il était un défenseur de Maribor, un joueur de Pohorje, et il était aussi un habitué du football à petit effectif. En fait, tout a commencé avec lui. Mon frère aîné s’est d’abord mis au football et je n’ai eu d’autre choix que de suivre son exemple. Même lorsque j’étais très jeune, j’avais l’habitude d’aller aux matches avec mon père. Je me souviens d’être monté dans le bus de l’équipe, et quand j’étais un peu plus âgé, je ramassais régulièrement les ballons lors des matchs de l’équipe à Ruše. À cette époque, l’équipe jouait encore en deuxième division. Même à l’époque, j’avais l’espoir et le rêve qu’un jour je pourrais jouer à un si grand niveau. Tout le temps, je rêvais de jouer au football. Là, sur le terrain de Pohorje… Mais je n’aurais jamais imaginé que mon chemin me mènerait dans toute l’Europe et que j’arriverais aussi loin ».

Il quitta donc son club formateur pour Interblock, autre club de son pays, la Slovénie.

« J’ai quitté Maribor parce que la situation était ce qu’elle était. À l’époque, je n’avais pas vraiment d’avenir dans l’équipe nationale, je n’ai pas reçu le signal que je pouvais avoir une chance dans l’équipe première. Entre-temps, Interblock m’a offert le poste de troisième gardien de but dans l’équipe des jeunes et aussi des matchs dans la ligue des jeunes. C’était un grand saut pour moi, mais au final, cela s’est avéré être une bonne décision. Après une demi-année chez Interblock, le big bang est arrivé. Joc Pečečnik a commencé à partir, la plupart des joueurs plus âgés sont partis et seuls les très jeunes sont restés. Si je ne me trompe pas, notre équipe était à l’époque l’une des plus jeunes de l’histoire du championnat slovène. Pour moi, bien sûr, c’était une bonne chose, j’ai commencé à jouer à un jeune âge dans la compétition la plus forte. J’ai acquis beaucoup d’expérience à cette occasion, ce qui m’a été très utile par la suite ».

Et notamment de s’engager aux Girondins de Bordeaux…