Boris Laval : « Nous on se rémunère sur un pourcentage hors taxe du salaire brut du joueur »

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Boris Laval, agent de joueurs et notamment de Vital Nsimba, Lenny Pirringuel et Julien Vétro, s’est exprimé sur l’importance des agents en début de carrière.

« C’est là que se passent les choses les plus importantes dans leurs carrières. Il y a des virages qui sont d’atteindre la majorité, découvrir le professionnalisme, habiter tout seul. Une forme de gestion individuelle qui est différente et c’est un virage dans la vie des joueurs et surtout des personnes, et c’est ça qu’il faut accompagner. »

A partir de quel âge allez-vous voir les joueurs jouer ?

« Cela peut être très tôt et très franchement c’est de plus en plus tôt. Nous il y a des choses qu’on se refuse de faire par éthique et parce que ça n’a pas de sens. Il faut savoir qu’un agent – il y a beaucoup de fantasmes autour de ce métier d’agent – se rémunère à partir de l’âge de 18 ans. Nous on se rémunère sur un pourcentage hors taxe du salaire brut du joueur. Notre intérêt à nous c’est de négocier le meilleur contrat pour le joueur et effectivement ce qu’on souhaite faire c’est de récupérer des joueurs qui sont dans la tranche 16-17 ans, où on commence à avoir des garanties de niveau surtout. Est-ce que ce joueur fera carrière ? Est-ce qu’il sera en Ligue des Champions ? Est-ce qu’il jouera dans le championnat national ? On ne sait pas, mais est-ce qu’il a les attributs pour faire carrière ? C’est la première question qu’on se pose. Ensuite ce sont les infos extra sportives sur les entourages et est-ce qu’on peut accompagner un joueur ? Est-ce qu’on est compatibles ? »

Boris Laval est également l’agent de plusieurs anciens joueurs des Girondins comme Yassine Benrahou (Nîmes L2), Till Cissokho (Quevilly-Rouen L2), Félix Lemaréchal (Monaco), Albert Lottin (Utrecht HOL), Ervin Taha (Nancy N1), Brendan Lebas (Borgo N1) ou encore Michael Nilor (Lorient).

Retranscription Girondins4Ever