Yon Ecenarro : “Je serais d’avis de jouer des matchs amicaux, mais des matchs amicaux contre des grosses cylindrées si possible”

(Photo by Romain Perrocheau/FEP/Icon Sport)

Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Yon Ecenarro, consultant pour la radio, est revenu sur le match nul entre Sochaux et Bordeaux (1-1). Il a évoqué l’adversaire le plus redoutable pour cette fin de saison.

Pour moi clairement c’est Metz. J’en ai pas mal parlé, c’est une équipe, c’est un club qui est spécialiste de faire l’ascenseur assez vite. Je crois que dans les stats c’est le club qui reste le moins longtemps en deuxième division. C’est deux ans et demi en moyenne pour remonter. Ils ont un entraîneur d’expérience, Lazslo Bölöni. Ils ont un effectif taillé largement et je trouve qu’ils ont un peu démarré comme des diesels et là ils sont en pleine bourre. Après, il suffit qu’il y ait Mikautadze ou un joueur majeur qui se blesse par exemple… Mais bon ça peut aussi nous toucher aux Girondins. Mais sur le papier, pour moi c’est Metz.”

Puis il parlé de la trêve qui approche après le match face à Nîmes. L’occasion de disputer un match amical ?

Oui, après bien évidemment que rien ne remplace la compétition, le stress et tout ça. Je serais d’avis de jouer des matchs amicaux, mais des matchs amicaux contre des grosses cylindrées si possible. Pour qu’il y ait vraiment cette gestion du stress et cette concentration nécessaire pour la performance, et ne pas jouer contre une équipe du même niveau que nous. J’aimerais bien qu’on s’étalonne. Je sais qu’il y a des coachs qui n’aiment pas parce qu’ils se disent que si on perd deux matchs, après on recommence… Mais je pense que pour garder tout le monde sous pression il faut jouer des grosses équipes.”

Retranscription Girondins4Ever

Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.