Thomas Jeangeorge : “Il a lancé le match en laissant entendre que depuis le début de la saison, les Girondins avaient un allié supplémentaire par rapport aux autres équipes de L2, les arbitres”

    Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Thomas Jeangeorge, journaliste pour France Bleu Lorraine Nord, s’est exprimé sur la conférence de presse du FC Metz, avant le match important face à Bordeaux.

    Du côté du coach Bölöni, l’expérimenté entraîneur roumain du FC Metz, qui vient de fêter ses 70 ans – je crois que c’est le plus vieux entraîneur de Ligue 2 cette saison – on a beaucoup de respect pour cette équipe Girondine. Laszlo Bölöni a notamment vanté les qualités collectives de cette formation mis figurez-vous qu’il a entre guillemets, lancé le match dans le match avant ce Metz – Bordeaux de samedi à 15H00 en laissant entendre que depuis le début de la saison les Girondins avaient un allié supplémentaire par rapport aux autres équipes de Ligue 2, les arbitres ! Je crois qu’il a toujours en travers de la gorge le penalty qui avait été sifflé lors du match aller. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, il estime que ce penalty avait été un peu trop généreux. C’était Pierre Legat qui était au sifflet de ce Bordeaux – Metz.

    L’occasion aussi de préciser que l’entraineur Messin parlait de l’arbitrage et avait glissé insidieusement, un sujet sur le nombre de penalty accordés aux Girondins.

    Laszlo Bölöni est un petit peu revenu sur ce penalty en estimant que bizarrement cette saison, les Girondins avaient beaucoup de penaltys (7 cette saison dixit Yon Ecenarro, également présent). Les messins en ont eu beaucoup moins. Il a lancé les hostilités et pour être tout à fait honnête il a évoqué la question de l’arbitrage sur un autre thème qui avait été évoqué. Je l’avais lancé sur cette grande première en Ligue 2 ce samedi, l’arbitre de ce match, Gaël Angoula, qui sera sonorisé. Cela veut dire qu’il sera équipé d’un micro et les échanges qu’il aura avec les joueurs et les bancs seront enregistrés mais diffusés après la rencontre. Un test avait déjà été mené en Ligue 1, il y a quelques semaines de cela.

    Il semblerait que l’entraineur adverse ne soit pas un grand fan de la sonorisation des arbitres.

    (Photo by Christophe Saidi/FEP/Icon Sport) – Photo by Icon sport

    Laszlo Bölöni n’aimait déjà pas trop la procédure, il l’a visiblement appris quand j’ai posé la question. Puis après il est venu sur la question de l’arbitrage en disant que depuis le début de la saison il lui semblait que les Girondins avaient bénéficié de mesures favorables. Les hostilités sont lancées. […] Vous savez, Laszlo Bölöni c’est un coach à l’ancienne. Les réseaux sociaux ce n’est pas son truc, la presse au quotidien ce n’est pas son truc non plus. Lui c’est plutôt à l’ancienne, cool. Moins il fréquente la presse, mieux il se porte Laszlo Bölöni.”

    Retranscription Girondins4Ever

    Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.