Patrick Estampe : “Il faut faire comme le Real, le Barça, Manchester City… On est les Girondins de Bordeaux, on est 15ème, donc il faut se poser les bonnes questions”

    District de la Gironde

    Sur France Bleu Gironde, dans l’émission 100% Girondins, Patrick Estampe, Vice-Président de l’US Bouscat Football, s’est exprimé suite au match nul des Girondins de Bordeaux face à Rodez (2-2), pour le compte de la 12ème journée de Ligue 2. Il a notamment évoqué le fait que nul n’est titulaire pour toute la saison, après que Riera ait changé Straczek par Johnsson.

    Tout le monde l’espérait un peu aussi, malheureusement pour Straczek. La saison dernière, quand il rentrait ça allait. Là, on sentait qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Après, le jeu demande de plus en plus par les gardiens, le jeu au pied exceptionnel. Quand on ne sait pas trop quoi faire du ballon, j’ai l’impression qu’on le donne au gardien. On est à la mode. Est-ce qu’on a les joueurs pour jouer ce jeu en repartant de derrière ? Pour ça aussi il faudra se poser la question à un moment donné parce que ce week-end, on le voit avec Johnsson. Je me disais ‘Qu’est-ce qu’on fait encore ? On va se mettre dans la mouise, pour ne pas dire autre chose’. Puis à un moment donné, ce n’est pas passé loin. Il faut faire comme le Real, le Barça, Manchester City… On est les Girondins de Bordeaux, on est 15ème, donc il faut se poser les bonnes questions. Mais on n’est pas entraîneur alors on va les laisser faire… Mais c’est peut-être une façon de dire que nul n’est titulaire à 100% et ça peut tourner. Après, on l’a vu aussi avec Vipotnik, qui avait commencé, on le voit avec Pitu qui n’est même pas dans le groupe. Il y a des choix qui sont faits au fur et à mesure, puis il (Riera) prend ses marques au fur et à mesure des entraînements toute la semaine. Il voit les gens donc du coup ça rebat les cartes. J’espère que ça va continuer. On a aussi vu qu’avec le bruit devant le Virage Sud, qu’avec Barbet il avait du mal à communiquer. Il revenait souvent voir Johnsson pour dire comment il repartait. Il y avait quelques incompréhensions mais c’est normal, c’était le premier match qu’ils faisaient ensemble aussi, puis il y avait beaucoup de bruit aussi dans le stade. Il a quand même pris deux buts, il n’a pas fait l’arrêt décisif qui aurait permis de gagner le match aussi, donc à revoir encore. Il n’a pas fait de boulette non plus. Les buts, le premier arrive plein centre et il peut la mettre où il veut, et le second, après une erreur collective, il l’a met sous la barre donc c’est compliqué.”

    Retranscription Girondins4Ever

    Du lundi au vendredi, sur France Bleu Gironde, retrouvez l’émission 100% Girondins, animée et présentée par Dominique Bourdot à partir de 18h30. Vous pouvez retrouver le podcast de l’émission quelques minutes après la fin de celle-ci : ICI.

    ------DEBUG------