Les accidents de la main chez les joueurs de foot professionnels

    Screen Florian Sabathier

    Les accidents aux membres supérieurs chez les joueurs de football professionnels

    Le football, est le sport le plus populaire de la planète. Il fait rêver les grands et les petits et chacun à son niveau prend du plaisir à pousser le ballon. Bien que très encadré, ce sport engendre de nombreuses blessures et accidents, en particulier durant les matchs où, bien que tous les coups ne soient pas permis, la tension est palpable et les frictions fréquentes. Ainsi, que les joueurs soient professionnels ou amateurs, les blessures interviennent régulièrement. On dénombre autour de 80% des blessures sur les membres inférieurs, 10% au niveau des membres supérieurs, les 10% restants étant partagés entre la tête, le dos, le thorax et l’abdomen. Cet article se concentre sur les risques de blessures aux membres supérieurs et tente de souligner l’importance de la prévention.

    Blessures courantes aux membres supérieurs

    Un amateur de football joue en moyenne 2 heures par semaine, un jeune en centre de formation passe 5 heures par semaine sur un terrain, et un professionnel    joue et s’entraine 15 heures par semaine durant sa carrière professionnelle qui dure en moyenne de 18 à 32 ans.

    Pour un footballeur professionnel, Bien que les blessures et accidents soient exceptionnels lors des entrainements, ils sont beaucoup moins rares lors des matchs, et ce sont souvent les membres inférieurs qui sont impactés. Cuisses, genoux, tibias et chevilles sont le nerf de la guerre et sont les premiers impactés, soit à cause d’un ballon mal contrôlé sur lequel ils glissent, soit à cause d’un impact direct avec un autre joueur, ou encore d’un contre-pied qui pousse les articulations à la limite de la rupture.

    Ainsi, les statistiques révèlent que, bien que les membres inférieurs soient plus fréquemment touchés, les blessures aux membres supérieurs ne sont pas rares. Les joueurs de football professionnels peuvent subir des traumatismes aux mains, poignets, coudes, épaules et clavicules, nécessitant une attention particulière pour assurer leur bien-être à long terme.

    Poignets et Mains

    Les poignets et les mains des joueurs de football sont exposés à des blessures diverses, des entorses aux fractures. Les chutes, les contacts avec le ballon et les adversaires peuvent mettre ces parties du corps à rude épreuve. L’échauffement avant tout entrainement ou match est indispensable pour éviter les claquages au niveau des muscles et des tendons. Il n’est pas rare de voir un joueur bardé d’un strapping au niveau du poignet, du coude ou de l’épaule. Ce système de contention permet de soulager l’articulation afin de moins solliciter les tendons et ligaments. Pour autant, les protections telles que des coquilles, des jambières pour les tibias ou encore des gants, réservés au gardien de but, n’existent pas pour, et les accidents au poignet et à la main nécessitent souvent l’intervention d’un chirurgien expert d’une clinique de la main à Paris.

    En effet, lors d’un impact ou d’une chute, les fractures au niveau de la main sont fréquentes.

    Coudes et Avant-Bras

    Les coudes et les avant-bras sont vulnérables aux blessures, notamment lors de chocs ou de chutes. Les joueurs doivent être conscients des risques associés à ces zones et prendre des mesures préventives telles que le renforcement musculaire ciblé. Au niveau des coudes les blessures sont souvent liées à des chutes, rappelez-vous Hugo Lloris fin 2019 lors d’un match de Premier League lorsqu’il a chuté à reculons, bras tendus pour amortir sa chute et se retenir, et que son bras gauche s’est retourné. Les blessures aux avant-bras sont quant à elles liées à des impacts puissants, et des écrasement suite à des chutes. Nous nous souvenons également de la blessure au bras d’Alberth Elis, plus récente, lors d’un match contre le Qatar et qui a nécessité une intervention chirurgicale immédiate afin de minimiser les risques de dégâts irréversibles.

    Épaules et Clavicules

    Les épaules et les clavicules peuvent subir des contraintes importantes pendant le jeu. Une stabilité adéquate de l’épaule est cruciale, et les joueurs le savent bien. Les fractures de la clavicule ne sont pas rares dans les sports de contact tels que le football. La clavicule est particulièrement vulnérable car très fragile. Lorsque la situation le leur permet, les joueurs professionnels ramènent les bras contre leur corps au moment où ils chutent afin de minimiser ces risques de fractures ou de luxation de l’épaule. De même, lorsqu’il y a un impact direct les joueurs peuvent subir luxation acromio-claviculaire qui, si elle est mal soignée, peut entrainer une instabilité de l’épaule accompagnée d’une perte de puissance et d’amplitude de mouvements.

    Mesures Préventives

    L’échauffement complet avant l’entraînement et les matchs, la kinésithérapie régulière et l’utilisation d’équipements de protection adaptés sont des mesures préventives cruciales, mais le risque zéro n’existe pas.

    Les joueurs doivent être éduqués sur les signes précurseurs de blessures et encouragés à signaler tout inconfort aux préparateurs physiques, kinésithérapeutes, et médecins du staff technique qui les encadre, pour une intervention précoce.

    Les joueurs professionnels ne le savent que trop bien, les blessures quelles qu’elles soient, peuvent avoir des conséquences lourdes sur leur carrière, et peuvent les obliger à arrêter tout entrainement durant de longues semaines au risque de ne pas pouvoir jouer des matchs dont ils ont rêvé toute une vie. Les temps de récupération dépendent de la gravité et du risque d’alourdir la blessure

    En conclusion, il est impératif de reconnaître et de traiter les risques aux membres supérieurs chez les joueurs de football professionnels. La prévention, l’éducation et l’attention particulière à ces zones du corps contribueront à garantir la santé à long terme de ces athlètes de haut niveau. En mettant en lumière ces risques méconnus, nous aspirons à une approche plus holistique de la santé des joueurs de football.