Les déclarations de Julien Stéphan en conf’ avant Bordeaux-Strasbourg, et le point infirmerie de son équipe

L’entraineur de Strasbourg, Julien Stéphan, est passé en conférence de presse d’avant match face aux Girondins de Bordeaux. Voici ses principales déclarations :

« On a laissé du gaz sur ces 2 derniers matches. Il faut bien regarder aujourd’hui et demain comment les organismes réagissent. Ensuite, on veut aller à Bordeaux avec beaucoup de convictions. »

« Il vaut mieux être dans une dynamique positive de bons résultats. Il ne faut pas qu’il y ait d’excès de confiance. On se doit de préparer ce match avec toute l’humilité nécessaire. »

« C’est un choix d’avoir un effectif resserré. Les joueurs sont tous concernés et travaillent très bien. Les choix ne sont pas simples quand l’investissement des joueurs est total. Il faut essayer d’être juste. »

« Quelque soit le système, la clé c’est le travail. Il y a un système de base que les joueurs connaissent très bien avec des joueurs qui peuvent s’adapter à différentes positions. Après, il y a des adaptations en fonction des situations. »

« Il y a du potentiel offensif à Bordeaux avec des joueurs de qualité. Ils ont plus de mal sur leur assise défensive. Je les imagine vouloir être compacts en gardant leur qualité de vitesse sur le plan offensif. Il faut être très attentifs à ça. »

« Alexander Djiku est revenu. Il va participer à la séance de cet après-midi. Je ne peux pas vous le certifier à 100% mais je pense qu’il sera disponible dimanche. »

« Jeanricner Bellegarde est forfait. Il a un petit problème au psoas mais il devrait être rétabli pour la réception de Nantes. »

Le coach strasbourgeois en a profité pour fait le point sur son effectif avant ce déplacement en Gironde.

Ainsi, Habib Diallo est à la CAN, Maxime Le Marchand et Jean-Ricner Bellegarde sont forfaits. Moïse Sahi est incertain, et Alexander Djiku, de retour de la CAN, est disponible mais est estimé à 90%.