“Bordeaux, dans mon coeur”

Salut Rio, comment vas-tu ?

Salut. Tout va bien dans tous les domaines. Aussi bien dans ma vie privée que professionnelle. On se prépare à la venue de Bordeaux le week-end prochain.

 

 

Justement, cette question t’es posée à chaque fois, mais cela représente forcément quelque chose de retrouver Bordeaux…

Parler de Bordeaux ne me dérange pas ! (rires). Evidemment jouer contre ce club représente beaucoup pour moi, tant d’années, avec d’excellents souvenirs, des amis, la famille… Bordeaux est dans mon cœur, pour la vie. Après, concernant l’équipe, je suis attristé par ce qu’il se passe ces derniers mois. Bordeaux a le potentiel et pourtant n’est pas à sa place.

 

 

Quelles sont les causes selon toi de l’échec de cette saison ?

Rien n’est encore fait ! Leur objectif est l’Europe, et il reste encore pas mal de matches. Dans le foot, on ne sait jamais, tout peut aller très vite dans un sens comme dans l’autre. Mais le malaise ne vient pas de cette année, il est antérieur à ça. Après, je ne suis pas dans le vestiaire pour savoir ce qu’il s’y passe.

 

 

Et pour le LOSC, l’objectif est-il le titre ?

L’objectif, c’est la Ligue des Champions, on ne l’a jamais caché. Après, nous saisirons les opportunités au moment voulu. Depuis maintenant quelques semaines que nous sommes en tête, chaque équipe veut battre le LOSC. Chaque match jusqu’à la fin de saison sera un match de Coupe, où chaque équipe de notre championnat peut jouer quelque chose et bien figurer. Mais une chose est sure, nous restons ambitieux.

 

 

Après le match nul de Bordeaux face à Arles, cela semble le bon moment pour recevoir les Girondins…

Bordeaux reste une grande équipe et on ne peut pas prévoir la réaction d’une bête blessée. Il faudra rester très méfiants et concentrés car Bordeaux a des individualités et peut faire la différence à tout moment. De notre côté, nous avons quelques bobos après notre match face à Monaco (Défaite 1 à 0, ndlr), mais tout le monde devrait être disponible pour samedi. Il nous faut toutes nos forces vives pour continuer notre parcours.

 

 

On te sent aujourd’hui encore plus mature, n’ayant pas peur des responsabilités…

J’ai toujours eu ce tempérament ! Je suis un gagneur et mon rôle de capitaine est un rôle que j’affectionne tout particulièrement. On m’a donné cette chance et aujourd’hui je ne dois pas décevoir. J’ai eu 27 ans le mois dernier, j’emmagasine de l’expérience et je donne tout pour l’équipe. Ca a toujours été mon tempérament et je ne suis pas prêt de changer ! (rires).

 

 

Et l’équipe de France est encore dans un coin de ta tête ?

Le sélectionneur fait ses choix. Il y a du monde à mon poste et je reçois toujours les pré-convocations. L’équipe de France est importante bien sur mais je me focalise sur les objectifs en club en priorité. Après, ce ne sera que du bonus. Si je pense y revenir bientôt ? On en reparlera peut-être si Lille est Champion de France… (rires).

 

 

Merci Rio !

N’oubliez pas d’aller visiter son site officiel :   www.rio-mavuba.com