C’est les soldes !

 

 

 

Les soldes bordelaises, au premier plan !

 

Tout commença avec le choix de l’entraineur… Le but était de choisir un homme pouvant réveiller nos joueurs, en proposant si possible du jeu, et qui ne coute pas cher… Francis Gillot fut l’élu, coutant, si l’on en croit Sportune, deux fois moins cher que Jean Tigana. 600000€ brut par an, de quoi amortir la faible somme payée par les Girondins pour la dernière année de l’ex entraineur sochalien.

 

Le mercato approchant, l’on voit apparaitre de folles rumeurs, comme le départ de nos brésiliens. Fernando Menegazzo sera le premier partant, avec une somme avoisinant les 6 millions d’euros. Au vu de son âge, l’on peut estimer que le club n’est pas lésé, même si l’on perd un peu plus avec l’homme, l’amoureux du maillot, le joueur expérimenté, l’homme à tout faire sur le terrain… Geraldo Wendel et Vieira Jussiê sont eux aussi des possibles partants. Le premier, demandant un « salaire Ligue des Champions », n’a pas eu gain de cause, la faute, sa faute, à une saison catastrophique. L’âge avançant, les bordelais hésitent entre le prolonger et prendre le risque de se tromper, ou de le laisser finir sa dernière année de contrat afin de le laisser libre. Au pire (ou au mieux) des cas, il pourrait être transféré cet été contre une somme avoisinant les 2-3 millions d’euros. Le second, qui ne s’est montré à son avantage que par passades depuis son arrivée, pourrait lui aussi ne pas être retenu. Lui qui voulait du « changement » aux Girondins, pourrait bien en faire les frais. Sauf si Francis Gillot le retient, et s’il ne se blesse pas…

 

Si l’on en croit la presse, le départ d’Alou Diarra, devrait se faire aux alentours des 5 millions d’euros. Pourquoi alors inclure dans son contrat une clause de départ à hauteur de 7.75 millions d’euros ? Parce que c’est les soldes ! Quoi de plus logique que de proposer Kaboré à 4 millions d’euros et de proposer 5 millions pour le capitaine de l’Equipe de France… Bernès, s’occupe de ce dossier, étant l’agent du joueur et étant très proche de Marseille. Il est aussi celui qui a imposé au club bordelais le montant de la clause libératoire. Nous espérons un Jean-Louis Triaud ferme sur ce dossier, afin de récupérer le maximum pour ce joueur. Au pire, un versement de 5 millions d’euros sera effectué, avec divers bonus en fonction des résultats de l’OM lors du prochain exercice, faisant ainsi hypothétiquement grimper le montant du transfert…

 

Benoit Tremoulinas, en cas de conflit, sera forcément lui aussi soldé. La faute à une mauvaise saison, faisant ainsi perdre de la valeur à son indemnité de départ. Estimé à 10 millions d’euros la saison dernière, l’on se situerait plus à 6 millions d’euros cette saison. Francis Gillot et Jean-Louis Triaud ont été clairs à son sujet, les Girondins de Bordeaux souhaitent le conserver. Lui qui estimait au terme du dernier match que pour rester il faudrait un « projet costaud », aurait certainement du réfléchir avant de parler… Avec encore trois ans de contrat aussi, quoi de plus normal que de rester chez nous… Quand on pense que Julien Faubert a été transféré pour 9 millions d’euros à West Ham… Que ce temps est loin…

 

Les dirigeants se sont aussi positionnés très clairement quant au cas de Jaroslav Plasil : le club souhaite le conserver. Plusieurs clubs ont annoncé leur intérêt si l’on en croit les médias et là encore, en cette belle période de soldes, 4 millions d’euros sont évoqués. Nul doute que si cette somme est proposée, Bordeaux n’en tiendra pas rigueur ! Du moins c’est ce que l’on espère…

 

 

 

 

Ces bonnes affaires là ? Il fallait être présent à l’ouverture pour ne pas les manquer !

 

Les années se suivent et se ressemblent, et on commence vraiment à se lasser de cette attitude. Bordeaux tarde à recruter, même concernant les bonnes affaires, et laisse ainsi filer les opportunités… Les supporters sont enragés. Alors, ce ne sont pas non plus des cadors, c’est certain. Mais pour se reconstruire, Bordeaux a besoin de joueurs expérimentés, connaissant notre championnat, et capables de redresser le club le plus rapidement possible afin d’éviter trois prochaines années compliquées.

 

Pierre-Alain Frau a écouté tous les clubs. Auxerre, Nancy, Saint-Etienne, puis Caen. Bordeaux dans tout ça ? Malgré la présence de Francis Gillot, aucune offre n’a été transmise à ce joueur libre de tout contrat. Il semble aujourd’hui se diriger vers Caen… Un Champion de France, ayant répondu présent à chaque fois que l’on faisait appel à lui cette saison, étant revanchard… Vous ne trouvez pas que c’est légèrement mieux que ce que l’on a devant ? De plus, nous ne possédons pas de joueurs de son profil, et il nous faut « juste » un buteur… Nicolas Maurice-Bellay, si l’on continue à tarder, pourrait lui aussi nous filer entre les doigts. Nous apprenons aujourd’hui qu’une offre de contrat a été transmise, mais lorsque l’on connait le pouvoir financier de certains clubs turcs, l’on se dit que malgré la volonté du joueur de nous rejoindre, qu’il faudra probablement une contre proposition pour qu’il accepte de signer chez nous. Bien que n’ayant pas réussi avec le recrutement de l’ancien valenciennois Ben Khalfallah, Bordeaux s’était penché sur deux joueurs : Gregory Pujol et Gaël Danic. Manque de bol, ces derniers ont prolongé récemment. Attentisme, quand tu nous tiens… Il y a aussi les bonnes affaires, qui nous sont passées sous le nez par un manque de réaction. On pense à Sébastien Corchia, défenseur polyvalent, suivi depuis des années pour notre club, qui n’a été sollicité que par Sochaux en Ligue 1. Le transfert s’est effectué il y a quelques jours pour la modique somme de 1.5 millions d’euros. Le jeu n’en valait-il pas la chandelle ? Adil Hermach a surement été l’un des joueurs les plus réguliers et l’un des moins décevants de la saison lensoise. Résultat, choix étrange de carrière mais aussi peut-être par manque de propositions, le voici au Qatar pour les prochaines années, et trois millions d’euros… Si l’on écoute Jean-Louis Triaud sur ce poste, « Alou Diarra n’est pas encore parti, alors nous n’avons pas de besoin à ce poste ». Drôle, très drôle. Carlos Sanchez serait la priorité au niveau rapport qualité-prix en cas de départ du capitaine bordelais. A moins que cela tarde encore et toujours, et qu’il choisisse une autre direction dans sa carrière… Tout comme Landry N’Guemo qui, lui, ne manque pas de propositions. Certains grands clubs français se sont déjà positionnés et il serait audacieux de penser qu’il sera bordelais la saison prochaine… Julien Féret ? Rennes s’y est pris dès la fin de saison dernière…

 

 

Les articles non soldés

 

 

Dans les joueurs qui nous intéressent clairement, il y a toujours des articles non soldés ! Comme en magasin par temps de soldes ! C’est toujours celui que l’on veut qui n’est pas soldé… A Bordeaux, c’est pareil ! Blaise Matuidi en est le parfait exemple. Suivi depuis des années, le petit gaucher a bien progressé, étant de temps à autre titulaire en Equipe de France, et surement le meilleur stéphanois de l’exercice précédent. On en demande 15 millions d’euros. L’humour des Présidents est au top niveau à l’aube de la saison 2011-2012… Nolan Roux a lui aussi un bon de sortie. N’ayant pas encore prouvé énormément de choses en Ligue 1, le joueur a cela dit démontré qu’il pouvait marquer, lorsqu’il n’était pas blessé. Mais la barre est haute… A 8 millions d’euros pour être précis. Youssef El Arabi ? N’y pensons pas non plus…

 

Et pendant ce temps, déjà trois départs supplémentaires… Ulrich Ramé à Sedan, en Ligue 2, et Michel Sanchez à Vannes, en National… Pierre Ducasse ne sera surement pas prolongé… Même Florian Marange hésite à renouveler son contrat, c’est dire…

 

 

Vendre pour acheter ?
Vendez nous une équipe, nous achèterons vos abonnements !

 

 

MisterInfiny