[CFA] Bordeaux gagne Monaco (1-0)

 

 

 

En ce dimanche après-midi ensoleillé, la réserve des girondins avait rendez-vous à Galin pour une rencontre face à la réserve de l’AS Monaco, un motif supplémentaire de motivation pour les jeunes joueurs comme le soulignait dans la presse en fin de semaine dernière le capitaine Evan Chevalier qui a pour objectif de disputer les phases finales de réserves pros.

 

 

 

 

Pour ce choc de la 3ème journée de CFA, Patrick Battiston a aligné une équipe renforcée par les présences de Kévin Olimpa, Henri Saivet et Grégory Sertic non retenu dans le groupe pro par Francis Gillot pour le déplacement à Valenciennes samedi. La compositionétait donc la suivante :

 

Olimpa – Gostibehere, Gradit, Barbet, Konongo – Darrieux, Sertic, Chevalier, Lucas – Saivet, Mignon.

Remplaçants : Jug, Dahdi, Fuchs, N’Simba, Sala.

 

 

Un public venu en nombre

 

 

Le public est venu nombreux pour voir cette confrontation alléchante sur le papier de même que de nombreux observateurs attirés par cette confrontation entre deux réserves pros. Eric Bedouet, envoyé par Francis Gillot est également venu voir cette rencontre.

 

 

Le capitaine, Evan Chevalier

 

 

Le match dé;bute timidement, se concentrant au milieu de terrain, avec un pressing très intense de part et d’autres. Alors que les monégasques n’arrivent pas à approcher les buts de Kévin Olimpa, c’est les Girondins qui vont être les premiers à apporter du danger sur les cages monégasques à la faveur de deux coups de pieds arrêtés aux alentours de la 20ème minute de jeu : un coup-franc lointain de Grégory Sertic qui trouve la reprise de volée de Quentin Lucas au deuxième poteau qui passe juste au-dessus de la barre transversale. Trois minutes plus tard, un corner de Grégory Sertic passera devant les buts monégasques sans que personne des deux côtés ne puisse reprendre.

 

 

Hugo Konongo, auteur d’un très bon match

 

 

Grégory Sertic

 

 

Ces deux coups de chaud ont eu le mérite de réveiller les joueurs du rocher qui vont apporter le danger grâce à une percée d’un attaquant qui se retrouve en face à face avec Olimpa qui va dégager la frappe d’une très belle parade réflexe. Ensuite, plus grand chose jusqu’à la 45ème minute où juste avant que l’arbitre ne siffle la mi-temps, un coup franc pour Monaco aux 25 mètres tiré directement oblige Kévin Olimpa à une première parade pour repousser sur son poteau avant de récupérer le ballon en deux temps dans ses bras.

 

 

Kévin Olimpa

 

 

Grégory Sertic et Jordan Mignon

 

 

Après la pause, les monégasques se mettent de nouveau en évidence en obligeant Olimpa à une nouvelle parade. A la 56ème minute va avoir lieu le changement qui sera le tournant du match pour les Girondins : le jeune argentin Emiliano Sala remplace Quentin Lucas et dès ses premiers ballons, l’attaquant qui s’entraine depuis cette saison avec les pros va se mettre en évidence avec pas moins de 3 grosses actions de but créées en 5 minutes. A la 72ème minute, Victor Fuchs remplace Grégory Sertic, auteur d’un match correct en tant que meneur de jeu. Deux minutes plus tard, à la suite d’une mauvaise passe en retrait d’un monégasque qui file un corner, Chevalier tire le coup de pied de coin et dépose le ballon sur la tête de Sala au deuxième poteau qui marque déjà son deuxième but en 3 matches avec la CFA après son but sur pénalty lors de la première journée contre Béziers (victoire 2-0).

 

 

La tête de Sala sur le but girondin

 

 

Patrick Battiston donne ses consignes à Darrieux

 

 

En fin de match, les girondins vont effectuer 10 grosses minutes à 10 suite à la sortie sur civière de Maxime Darrieux pour des crampes qui fera son retour dans les dernières minutes de jeu pour aider ses coéquipiers face à une équipe de Monaco qui va pousser et jouer son va-tout mais va se heurter à une très bonne défense à l’image de la charnière centrale Gradit-Barbet, auteur d’un excellent match. En toute fin de rencontre, Battiston effectuera son troisième et dernier changement en faisant rentrer le tout jeune Vital N’Simba à la place de Mignon pour consolider le milieu de terrain. Un bon match donc, plutôt plaisant à regarder avec une victoire qui propulse la réserve girondine dans les toutes premières places au classement de CFA.

 

 

Emiliano Sala, auteur d’un match énorme

 

 

N’Simba et Barbet parlent tactique…

 

 

Au niveau des prestations individuelles, Kévin Olimpa a réalisé un match parfait, effectuant ce qu’il avait à faire avec sérieux et efficacité. Comme dit plus haut, l’axe centrale à l’image du bon match de Yoann Barbet a effectué une prestation solide. A droite Hugo Gostibehere a joué un bon match pendant que son coéquipier à gauche de la défense, Hugo Konongo a réalisé un excellent match, étant intraitable tant dans le domaine aérien qu’au sol et a annihilé toutes les attaques monégasques arrivant sur son côté. A la récupération, Maxime Darrieux a été un peu en difficulté de même que Quentin Lucas, pas très à l’aise sur son côté gauche.

 

 

Evan Chevalier

 

 

Toujours au milieu, Grégory Sertic a fait un match sérieux, prenant ses responsabilités de milieu créateur et le capitaine Evan Chevalier a été exemplaire, se montrant très vif et très percutant. C’est d’ailleurs lui qui est à créditer de la passe décisive sur le seul but de la rencontre. Devant Jordan Mignon a fait un bon match, servant de pivot à Henri Saivet, qui a alterné le très bon et le moyen. Du côté des entrants, Emiliano Sala a dynamité le match, gagnant tous ses duels aériens et se montrant très rapide balle au pied. Assurément un futur grand !

 

 

Le buteur Emiliano Sala

 

 

Valentin dit fcgb260