Et maintenant on va où ?

 


Un malade qui s’écoute !

Tout d’abord un mini-bilan :

La presse est unanime on ne peut qu’adhérer à leur constat :

Bordeaux n’a plus d’équipe… tout simplement…

Cette équipe est malade… qui plus est, elle s’écoute et quand un malade s’écoute… il met énormément de temps à guérir…

Certainement un virus attrapé comme, avant nous ……..Strasbourg, Nantes, Lens (et ses poussées de fièvre… ce club joue désormais une fois sur deux en Ligue 1)  ou plus récemment Monaco !… que du beau monde… on souhaite que non,  mais on y pense chez les supporters !

Bordeaux n’a pas su anticiper et le résultat est cruel… cette équipe là ne possède plus de talents pour la bonne et simple raison qu’elle en a perdu au fil des ans, surtout au cours des 2 dernières saisons, les derniers en date étant Fernando, Wendel et Diarra…

 

 

Maurice-Belay même sans jouer il a le ballon dans la tête

 


Le dernier match contre Evian Thonon Gaillard aura été une confirmation sur le potentiel de l’équipe girondine… d’autant plus agaçant que Gillot avait eu un discours qui ne semblait pas laisser place à une quelconque équivoque quant à la détermination de ses joueurs dès l’entame de la rencontre… Et bien non, les joueurs étaient à des années lumières de leurs propres intentions… en fait d’un « rentrer dedans », ils ont confondus avec « être en dedans »… une fois de plus !

Même les joueurs Hauts Savoyards ont été surpris ! ils s’attendaient à autre chose, à un combat de tous les instants qui ne s’est jamais produit…les joueurs de Casoni, ont donc géré leur match à leur guise,  sans difficulté particulière et surtout sans se dépenser outre mesure…

Un promu qui est le quatrième consécutivement (avec la saison dernière) à prendre un point à Chaban-Delmas… du jamais vu !

Même les coups de pied arrêtés (coups francs, corners) qui étaient notre point fort, n’existent plus !… dans le jeu toujours rien concernant les occasions de buts si ce n’est Modeste sur une tête en première mi-temps, mais trop de maladresses et surtout pas une tentative de frappe, encore moins de un contre un, bref un match sentant bon la ligue 2 !

Les plus optimistes verront dans la seconde période un jeu beaucoup plus alerte du fait d’un bloc défensif montant d’un cran plus haut, mais également du changement tactique de Francis Gillot à la mi-temps en incorporant 3 attaquants supplémentaires tout en sortant Modeste qui n’avait pas forcément démérité au vu de la prestation de ses partenaires… ce qui procura quelques phases de débordements à droite comme à gauche par Saivet et Traoré, seulement les bonnes intentions n’auront pas suffit quand on ne lève pas la tête ou qu’on ne prend pas l’information avant de centrer…

Il y a bien eu deux occasions très nettes par une tête de Diabaté ainsi qu’une frappe de Gouffran du pied gauche au lieu de taper du droit dans le… petit filet… mais autant dire que ce choix tactique n’aura en fait rien décider sur le sort de ce match, on aurait pu jouer la mort subite jusqu’à la fin de la nuit on n’aurait pas ouvert le score, à la rigueur,  peut-être même en prendre un (comme ce fut le cas en seconde période avec deux reflexes de Carrasso)…

A l’issue de ce match Francis Gillot, avait du mal à ce défaire du pessimisme qui l’avait envahi… le ton triste donné à son discours faisant le reste ! :  «  c’était mauvais, c’était nul, on s’était promis de jouer à fond, beaucoup de manque » se déclarant ni docteur, ni magicien par la même occasion …

C’est d’autant plus regrettable que quand on assiste aux séances d’entraînement de la semaine, on ne peut qu’observer que les joueurs vivent bien ensemble, travaillent durement, appliquent les consignes dans les ateliers etc… malheureusement sur le terrain on ne retrouvent pas les mêmes joueurs habités de ces bonnes intentions… rien à voir ! ils sont mé ….co ….nnai…ssa…..bles !!

Seule satisfaction car il y en a bien une : on n’a pas pris de but !

 


Le syndrome Chaban

Voilà quelque chose de nouveau dans les recherches du mal…

Le raccourci est tellement tentant et facile….

Il n’y a pas si longtemps ce stade était une forteresse très difficile à prendre (regardez les Marseillais, ils n’y arrivent pas)… si les murs et les travées pouvaient parler ! sur cette pelouse où ont évolué tant de combattants, tant de soldats qui, s’ils tombaient (cela arrivait quand même), le faisaient les armes à la main….

Le public n’est pas à ce point obsédé par l’obligation de l’emporter… une victoire c’est mieux c’est évident… mais un vrai match où on donne tout, ou l’engagement dans le bon sens du terme est total, où les joueurs sortent lessivés, c’est un public heureux… qui en redemande… c’est dans ces joueurs là que les supporters se reconnaissent… le talent c’est sûr il en faut, mais des joueurs ayant d’autres qualités telles que la vaillance, le courage, l’envie d’aller encore plus loin dans l’effort respectant strictement les consignes du coach, sont des éléments indispensables aux performances de l’équipe ! ….

Quinze mille spectateurs au stade ce samedi soir, c’est dire que Bordeaux ne véhicule plus la renommée d’une équipe qui produit du spectacle… les gens s‘alarment sur le devenir de ce groupe, les avants matchs sont des sujets de discussions parfois désobligeantes sur la gouvernance de leur club favori… bref tout y passe, c’est tout un contexte qui leur semble bafoué au profil du rendement sportif….

Deux points sur neuf, c’est le triste mini bilan à aujourd’hui… c’est le rythme d’un candidat au ventre mou (ou très mou)  de notre championnat…

 


Et maintenant ?

Les prochains matches ne sont pas, loin de là, très rassurants… dans le jargon cycliste, les cols sont les suivants :

– 2ère catégorie déplacement à Toulouse

– HC on reçoit Lille le champion

– 1ère catégorie déplacement à Lyon

A la fin de ce mois, un quart de la compétition sera joué… Les clignotants pourront s’allumer !

– Nos Girondins sont au vert, ça passe

– ils sont à l’orange, ça coince

– ils sont au rouge  ça craint

Que peut-on espérer sur ces trois matches ?

Paradoxalement c’est celui de Toulouse qui pourra peut-être nous guider vers des jours meilleurs… car si on ramène, ne serait-ce qu’un point, cela ne pourra que regonfler le moral des troupes afin de recevoir Lille 3 jours plus tard…

Mais pour se faire, il faut que Francis Gillot s’engouffre dans une marge de manœuvre étroite certes, mais qui existe : celle de revoir son schéma tactique… car en effet il serait suicidaire de partir dans la ville rose une fleur violette au fusil avec simplement un milieu récupérateur et deux attaquants…

 


Grégor Krychowiak

 


Une pointe devrait suffire, avec  un joueur supplémentaire au milieu à côté de NGuémo, donnant ainsi un impact physique face aux muscles de l’équipe toulousaine… ce joueur existe, il a été élu meilleur joueur du Stade de Reims la saison dernière c’est Grégor Krychowiak… on se donnera davantage de poids pour contenir et faire déjouer le milieu aux maillots violets…. Cela peut-être une solution, car le « Bûcheron » comme on le surnommait au Stade de Reims aura tout à prouver à Francis Gillot….

 


Chalmé encore au piquet ?

 

 

Lamine lui, se préfère dans l’axe

 


Sané dont il ne cache pas sa préférence dans l’axe, peut prétendre également à ce poste, délivrant ainsi Chalmé du « piquet » en retrouvant son poste de latéral droit….

Devant, pourquoi pas un joueur de rupture comme David Bellion ? il connait bien le rôle, lui un joueur d’espace qui joue à la rupture à la limite du hors jeu … mais il sera un peu « juste », lui qui a repris  la compétition que dimanche dernier avec l’équipe CFA.

 


David Bellion pas encore prêt

 


Modeste ou Diabaté ? qui sera l’heureux élu ?  mais pourquoi pas la surprise du chef avec Sala ? lui aussi pourrait être le joueur de rupture tant espéré mais également un gros travailleur et un poison pour une défense !… avec un Plasil beaucoup plus libre qui devrait ouvrir quelques brèches et faire jouer dans la profondeur, cela ne serait pas pour déplaire à l’Argentin !  ….

 


Sala prêt pour faire le grand saut ?

 


Toulouse ô Toulouse !

 

 

Du haut du pont de la Garonne « non non,  on ne pas s’y jeter quand même !….ou alors pour le grand saut ?

 


Le TFC se classe 5ème de la Ligue 1 à égalité de points (10) avec  Lille, PSG, et Rennes ! que du beau monde… c’est une équipe qui, sans faire de bruit, doit être capable enfin cette année, de faire figure de trouble fête, qui possède désormais du caractère pour viser une place européenne !

Est-ce donc le bon moment d’aller s’y frotter sur le terrain du Stadium, eux, qui restent justement sur une défaite face aux qataris parisiens?

Les avis restent partagés derrière la main courante….

 

 


“Et voici les Guignol os

Plein d’anecdotes et de ragots

Qui vont vous faire vivre en chantant

Les bonnes nouvelles du Haillan »

 


«  Je ne le sens pas ce match ! à Toulouse ce n’est pas souvent qu’on en ressort avec des points ! néanmoins si nous jouons sérieux, pourquoi pas un nul ? » lance Raymond un pessimiste de nature chasse pêche…

«  Moi non plus , je ne le sens pas… surtout après la rencontre de samedi contre Evian ! si on joue sur le même registre et le même rythme, on risque une nouvelle déconvenue face à des adversaires qui voudront confirmer leur victoire acquise dans le Calvados, une région devenue d’ailleurs depuis peu la terre la plus chanceuse d’Europe ! si c’est le président de Caen qui a gagné à l’Euro Millions, il vont avoir une belle équipe !» reprend Guitou l’autre pessimiste du groupe devenu optimiste….

«  A force de ne pas sentir les p’tits gars, on va finir par snifer autre chose ! …hé ben moi, j’aime bien la violette, c’est l’eau de toilette préférée de ma souris ! bien sûr j’aime bien le cassoulet également, mais Honorée me dit que ce n’est pas même odeur… après c’est vrai il faut supporter il faut se rappeler quand même que Triaud ne semble pas non plus digérer les « faillots » c’est à Toulouse qu’il avait piqué une grosse colère (l’année du titre), ça le gonflait tellement qu’il n’avait pas su se retenir, ce qui avait fait un grand ….bruit…. les murs des vestiaires toulousains s’en souviennent encore  !  … » merci Derien pour ce petit rappel…

 

 

Une équipe de Stade2 , enregistre pour l’émission de dimanche soir à 17h30

 


« Attention les gars… !!!!, il ne manquait plus que ça, un chat noir qui arrive….. » prévient Guitou

En effet, une équipe de France 2, sans prévenir, enregistre quelques conversations à l’aide d’une perche muni d’un micro… ce qui va obliger notre bande de Guignol’os à se découvrir et faire part de leur commentaires concernant la situation de leur club…

Honorée est la première à intervenir « Il faudrait dire à votre Gravelaine d’être un peu plus neutre quand il intervient sur les Girondins, il est un peu trop sévère… un véritable chat noi , il n’arrête pas,  quand votre chaîne retransmet un match, d’abord on perd et en plus il nous démonte, quand même c’est grave l’haine qu’il dégage….. il prend parti dès le départ pour l’équipe adverse ! »

« Elle a raison ma souris, c’est grave pour notre troupeau qui lui fournit quelque part de la laine pour construire sa notoriété…de plus il n’anticipe pas… lors de ce fameux match de St Etienne, ma bergère (de France)  a été la première à dire, donc avant lui, que le capitaine de notre équipe souffrait et qu’il allait sortir… elle s’est alors écriée : c’est grave l’aine de Planus ! , c’est dire !!… » merci Derien je suis vraiment Honorée lui répond-elle….

Les jumeaux confirment quant à eux la mauvaise posture de leur équipe devant la caméra, il va falloir changer de schéma tactique :  « pour le beau jeu on verra après » disent-ils en cœur…

Jean-Mimi le tacticien du groupe va plus loin dans le détail :

« fini effectivement de vouloir faire du beau jeu, on n’y arrive pas, c’est sujet à déception à chaque fois… les talents ? quels talents ? il n’en reste plus pardi ! … avec à chaque saison des départs non compensés… il faut donc faire avec se que l’on a tout simplement… soyons plutôt réaliste, si on veut prendre des points jouons autrement, les friandises seront pour plus tard, à Noël peut-être… Il faut donc durcir notre milieu de terrain avec deux récupérateurs ce qui entraînera une seule pointe… autrement préparons nous à des lendemains très noirs, un virus s’attrape tellement vite,  regardez Strasbourg, Nantes, Lens ou encore Monaco que du beau monde en ligue 2 ! »


Il nous faut donc positiver, restons optimistes et Allez Bordeaux …..

Le groupe :
Carrasso, Keita – L. Sané, Henrique, Ciani, Marange, Chalmé, Trémoulinas – Krychowiak, Plasil, Nguemo, Sertic, Maurice-Belay, Traoré – Jussiê, Gouffran, Diabaté, Sala

 


Pour Domi…on va gagner à Toulouse !

http://youtu.be/O2a_4WuzK2c