L’île …déserte ?

 

… tant par les médias que par tous leurs supporters qui ne peuvent plus se contenter de leurs bonnes paroles …

 

Le geste à la parole justement.c’est tellement si près l’un de l’autre, que c’est certainement trop long pour leur demander de faire l’effort de le réaliser .. alors chaque jour suffit sa peine , le calvaire va continuer avec une septième station ce mardi , un premier sommet et non le moindre : celui de recevoir tout simplement le champion en titre !

 

Lille déserte donc son stade de Villeneuve-d’Ascq, pour venir rattraper son temps perdu samedi contre Sochaux .Les hommes de Rudi Garcia viendront en effet à Chaban-Delmas avec la détermination (qui nous fait tellement défaut) de rester dans le haut du classement en prenant les trois points , face à un adversaire qui malheureusement ne semble pas capable de les en empêcher …

 

Pourtant les Nordistes, au vu de leurs dernières sorties, sont eux aussi dans une sorte de réflexion quant à leur comportement dans le jeu …

 

En effet cette équipe semble plus ou moins fragile mentalement. Après avoir réussi un bon début de championnat (trois victoires d’affilée) leur entraîneur ne déclare t-il pas à propos de ce moins bien : « ça va durer ! » ….

 

N’est-ce pas alors une occasion pour cette équipe de Bordeaux de prendre la balle au bond, de se montrer justement contre un équipe qui doute comme elle ? en est-elle capable en se procurant ainsi une nouvelle envie de se surpasser, de croire enfin que tout peut repartir en écrivant sur le rectangle vert de Chaban le mot « référence » comme on dit dans le jargon ?

 

Ce serait déjà une réponse à tout un public « tu Mavuba , et bien voilà ce n’est pas un Hazard , c’est notre Sow à nous , pour vous cher public !! … c’est Bonnart non ? »

 

Francis Gillot croit encore à une rébellion de ses hommes. Ses commentaires d’après match dans la cité des violettes ne laissent planer aucun doute : « tout n’est pas à brûler, la première mi-temps en est l’exemple, quoique encore très fragiles nous sommes paradoxalement sur la bonne voie, si on refait ce type de match , on en gagnera . »

 

Et pourtant …

 

 

Jetés du Pont de la Garonne …

 

 

Un comble, c’est Rivière qui a précipité les hommes de Francis Gillot à la noyade. Décidément le bord d’eau n’est pas un endroit très recommandé en ce moment … la flotte ce n’est pas leur truc, car après évian, voilà qu’ils boivent une nouvelle tasse.

 

Pourtant, tout avait si bien commencé, le courant avait même porté Diabaté à se mettre en évidence réalisant un doublé dans cette première mi-temps, c’était même une première pour lui!

 

Mais les caprices d’un fleuve sont des fois des plus dangereux il faut justement se souvenir de Marie Jeanne. Croire que l’eau est calme sur cette Garonne, que plus rien ne peut vous arriver est une grossière erreur. Un mascaret peut en effet tout balayer …

Et cette vague, personne ne l’a vu arriver !

 

 

 

 

Quand on décortique les faits de la dernière et cruciale minute, on ne peut qu’en déduire, que si faute il y a eu, elle est plutôt collective … pour reprendre le commentaire du président, Grégory Sertic ne doit certainement pas, à lui tout seul , porter la responsabilité du but de Rivière « sûrement une erreur de jeunesse d’un garçon qui ne joue pas souvent » …

 

Nous sommes pratiquement dans la surface de réparation adverse, il tente un drible afin d’ouvrir son pied droit qui lui aurait permis de frapper au but, et perd donc son face à face. Ninkov donne immédiatement à Capoue qui, lui, ouvre par une frappe de trente mètres sur Rivière … alors un constat s’impose … où sont donc les défenseurs bordelais ? si ce n’est ce pauvre chat noir de Ciani ( il en était Kaput !) toujours dans les bons coups, qui ne trouve rien de mieux que de faire une passe décisive en prolongeant de la tête dans la course de l’attaquant toulousain n’ayant aucune difficulté à bombarder Keita …

 

Les médias ne se privant pas de comparer cette action à celle d’un France Bulgarie de triste mémoire qui avait condamner pour le reste de sa carrière un nommé Ginola. C’est dire !

 

 

 

 

Quand on voit le nombre de défenseurs bleus qui étaient impliqués sur cette action, seul Ginola a été brûlé sur la place publique. Il aurait dû gérer parait-il !
Si cette action ressemble étrangement au match de Toulouse par sa rapidité, par contre sur le but de Rivière, c’était l’opération « portes ouvertes » ! personne de chez personne entre les lignes ..

 

 

 

 

Et là, concernant Sertic (qui avait remplacé Jussiê), de nombreux observateurs se permettent d’accuser ce jeune joueur (21ans) des mêmes maux que l’ancien international ? et Trémoulinas, N’Guemo (pourtant auteur d’un joli match , le mieux noté) ils étaient où dans l’histoire ?

 

« On aurait dû avoir une meilleure gestion du ballon » a ainsi déclaré Francis Gillot … déchiffrant que Sertic aurait dû gérer lui aussi !…. , mais le souhait de cette équipe n’était-il pas de gagner ce match ? pratiquement tous les joueurs ont déclaré dans le vestiaire que même un nul aurait eu un goût amer de défaite. Donc les intentions était réelles, Grégory était certainement dans cette logique , il a tenté mais a échoué, cela n’enlève en rien ses intentions de bien faire, le manque de solidarité a fait le reste … il faut espérer simplement, qu’il puisse se remettre très vite de ce coup du sort mais que surtout on ne lui en tienne pas rigueur … Surtout qu’en décortiquant quelques phases de jeu de ce match, pas besoin de posséder une loupe, il y a eu bien d’autres erreurs. Ce n’était quand même pas pour une qualification à une Coupe du Monde !

 

Pour conclure, pensons plutôt encore à une faute collective, ce n’est certainement pas être objectif que de désigner un coupable sur ce coup …

 

Rio Mavuba, ancien de la maison ne dit pas autre chose avec son équipe de Lille .

 

« Quand on joue en infériorité numérique, dit-il, il faut être intelligeant, nous nous devons de jouer avec un seul devant qui lutte, et nous derrière. » .

 

 

Bienvenue au LOSC Champion de France en titre

 


Hymne du Losc en LDC par julbut

 

L’ hymne du LOSC ..
Pressé d’en découdre …

 

 

Francis Gillot a déclaré en conférence de presse :
« Il faut presser les bons joueurs, pour les empêcher de dribbler ou de donner des bons ballons. Les mauvais, il fait les presser aussi. Dans tous les cas, il faut les presser »
En parlant des mauvais, l’ami Gillot, il parle des ballons ou des… joueurs ?
En tout cas, voilà qui est clair : presser ! même Jean-Louis Triaud (bourru actuellement) sait faire en cette période de vendanges … à l’image du bourru justement (vin trouble dont la fermentation vient de s’achever ) les joueurs seront donc.. plein gaz !…
Nous pouvons qu’espérer voir enfin un bon match , contre une équipe qui produit du jeu , ne dit-on pas qu’il faut être deux pour produire du beau … football , voir plus si affinité en accouchant d’une belle victoire ?
De plus, pour les joueurs de lotofoot, une chance supplémentaire de trouver les résultats … Nos Girondins ne figurent pas sur la grille !….

 
Voici le groupe :

Olimpa, Keita – L.Sané, Henrique, Ciani, Marange, Chalmé, Trémoulinas, Savic – Saivet, Plasil, Nguemo, Ben Khalfallah, Maurice-Belay, Traoré – Modeste, Gouffran, Diabaté.
Absent : Jussiê (en soins)
Sertic comme par hasard disparait du groupe ainsi que Krychowiak plus surprenant après ses 3minutes de jeu à Toulouse … une première !!! pauvre Grégor décidemment difficile pour un jeune du centre de se faire une place !… Sala retourne avec la CFA ..

 

 

 

Une pensée pour Domi


 

 

Francis dit Napeso