Un ciel azur sans nuage ?

 

Le club et son entourage se sont partagé la faveur des médias :

Triaud : « je vais bien ! »

 

 

 

 

Pour ceux qui s’inquiètent ..il répond à la question cruciale des supporters : compte -t-il quitter son poste ? :

« Je n’ai pas de stylo ni le carnet de chèque qui va avec … je suis lié avec l’actionnaire. Je suis motivé pour moi c’est un challenge mais si demain quelqu’un arrive avec plein d’idées, plein d’argent etc. Je ne suis pas là pour m’accrocher et je laisse naturellement la place ! … » voilà qui est clair. Il reparle du bilan d’M6 avec les titres gagnés. Il aimerait néanmoins que le club ait plus de constance.

 

Les regrets dans plusieurs domaines : « Je ne recrute pas les joueurs, je n’ai pas de sifflet autour du cou, je laisse tout cela aux gens compétents ! toutefois, j’essaie de donner mon opinion : exemple la dernière année de Laurent Blanc, contre Marseille en finale de la Coupe de la Ligue… Il était évident que l’on pouvait envoyer une équipe bis, je l’ai dit à l’entraîneur, Laurent Blanc a répondu que l’on ne pouvait pas faire l’impasse sur un titre ! … Je me suis donc effacé devant sa décision car c’était lui le patron du sportif ! »

 

Le président a donc tenté de calmer les esprits en répondant aux questions des supporters, en essayant d’expliquer les causes de notre mal ! Y est-il parvenu ? là c’est moins sûr. Il a parlé surtout de la conjoncture économique, non seulement celle qui préoccupe sur le plan général, mais également celle du football (Marseille : Margarita ne veut plus faire de chèque en blanc, Nancy au bord du gouffre, Lyon mal en point, les exemples ne manquent pas) qui semble également très aléatoire, suspendue aux droits télé dont on ne connait pas encore à ce jour le montant total de l’enveloppe .

 

Malgré cela, il semble que l’actionnaire puisse faire l’effort de recruter au mercato d’hiver… bien sûr ne pas prendre un joueur pour prendre un, mais pour essayer de combler quelques « défaillances » au niveau d’une ou deux lignes … Il a également répété que notre situation au classement n’était effectivement pas dans les « normes » mais que, d’après lui, certaines séquences de matches nous ont été défavorables – St Etienne dès le départ, le pénalty raté contre Lille, Evian avec un tir sur un poteau, ou encore les matches cauchemaresques de Toulouse ou encore le dernier en date celui de Montpellier – on ne peut lui donner tort , mais seuls les résultats comptent malheureusement . Il faut retrouver la confiance insiste le président …

 

Il a avoué ensuite que quelques erreurs ont été commises par le passé, essentiellement dues à des situations circonstancielles … Il ne s’est jamais impliqué dans des compositions d’équipe, il le répète il prétend ne pas être dans le « rôle » … Il a toujours prolongé les contrats sur la demande et en concertation avec ses entraîneurs surtout après le titre 2009 ! … Concernant le brûlant dossier Chamakh, il précise qu’il avait eu en son temps une demande sérieuse et alléchante de Sunderland mais !! … à l’époque, le Franco Marocain était un élément indispensable à cette fameuse colonne vertébrale dont on a tant parlé. Le joueur ayant ensuite refusé toute prolongation afin d’être libre … (au moins 20 propositions sans y répondre !)

 

Les nuages ont-ils disparus pour autant afin de faire place à plus de sérénité, nous le saurons au prochain épisode à l’issue justement de notre promenade effectuée dans la baie des anges …

 

 

Au tour de Gillot

 

 

 

 

Ensuite c’est à l’entraîneur Gillot, à qui il a été demandé de répondre aux questions des lecteurs du quotidien local « Sud-ouest ». Francis ne s’est pas dérobé. Avec le calme qui le caractérise, il a insisté sur le fait que le redressement de son équipe se poursuivait … ce qui a semble t-il convaincu l’assistance … Pour lui, les nuages se doivent de disparaître dans un délai assez court, ne serait-ce qu’à Noël où il souhaiterait que le capital points puisse se situer entre 20 et 22 points, ce qui lui semble tout à fait abordable. Par contre, il est encore trop tôt pour connaître avec exactitude le classement en fin de saison, sa boule de cristal restant scotchée au 31 décembre !

 

Il ne croit pas que ses joueurs lâchent ou manquent de motivation , il en revient néanmoins comme beaucoup, à la durée de certains contrats et cela pourrait avoir une incidence … mais en faisant référence à son expérience à Sochaux, il n’ose y croire surtout au non professionnalisme de ses joueurs.

 

Concernant le centre de formation, il fait participer quelques jeunes à l’entraînement des pros et ce régulièrement, afin qu’il s’imprègnent de certaines méthodes. Seulement c’est le nombre de joueurs pros qui lui empêche de les voir, ne serait-ce s’assoir, sur le banc. Il pense qu’à l’avenir, l’objectif sera de réduire l’effectif à 16 professionnels afin de permettre justement d’intégrer certains espoirs du club …

 

Il rejoint son président sur ce début d’exercice, quand il dit que son équipe n’a pas été très éloignée d’un classement plus conforme à ses possibilités … « il ne nous a pas manqué grand-chose pour gagner face à des équipes classées dans les 5 premiers !.. » a-t-il déclaré

 

 

Quelles conclusions pouvons-nous faire à ces deux discours ?

 

 

Que 2012 sera de toute façon l’année de tous les dangers si notre position à la trêve était dans le bas du classement, c’est une évidence .

 

L’actionnaire tentera t-il une opération sauvetage si le mal persistait ? Fera t-il cet effort surtout que quatre de nos joueurs risquent de faire défaut pour cause de CAN ?

 

Jean-Louis Triaud, dans une de ses réponses, n’est à priori pas opposé à renforcer l’équipe, il a fait part de son soutien à la nouvelle cellule de recrutement qui travaille dans l’ombre avec Jérôme Bonissel à la baguette …

 

Mais la priorité d’aujourd’hui c’est de repartir sur de nouvelles bases avec l’effectif tel qu’il est puisque, c’est une vérité de La Palice, impossible de faire autrement. Une explication dans le vestiaire juste avant le match de Montpellier avait eu pour effet d’enfiler le bleu de chauffe dès le début du match.

 

Par contre, nous ne pouvons que constater que l’entraîneur Bordelais leur fait encore confiance … Il connait bien son sujet, il est apprécié des supporters, il s’inscrit dans la durée dans l’esprit club, possède la patience qui a fait parfois défaut à ses prédécesseurs … tout ceci sont des gages pour l’avenir, aussi il serait dommage de ne pas croire à son langage et les joueurs ne pourront plus se cacher derrière une quelconque excuse … c’est la chose essentielle qu’ils devront retenir …

 

Cette trêve aura-t-elle été profitable  ? La question mérite d’être posée, d’autant plus que Francis Gillot n’aura pas disposé de tous ses joueurs dont certains sont rentrés tardivement au Haillan, car l’air de rien, il y a encore de nombreux internationaux dans cette équipe !

 

 

 

 

Le reste de l’effectif a donc bien travaillé … la première semaine s’est terminée par une rencontre amicale contre le SCO d’Angers à Cholet … sans prendre de gants, Bordeaux s’est imposé 2-1 grâce à deux buts de Modeste. De plus Francis Gillot a fait un essai qui n’est pas passé inaperçu celui de Ben Khalfallah au poste de latéral droit. Un essai qui pourrait se transformer dès samedi soir ?

 

En tout cas faute de pétrole , il faut des idées …

 

 

 

“Et voici les Guignol os

Plein d’anecdotes et de ragots

Qui vont vous faire vivre en chantant

Les bonnes nouvelles du Haillan »

 

 

Nous étions très nombreux ce jeudi matin derrière la rambarde. Les voix s’élevaient tellement que l’on aurait pu se croire à l’ouverture d’un poulailler …

 

« Quelle ambiance ! on est de plus en plus nombreux, on ne s’entend plus, victime de notre succès. Nous attirons du monde, de nouvelles recrues viennent ainsi se joindre à nous, Triaud nous appelle même Académie supporters ! » résume Jojo

 

« Même Alain Bénédet est tout sourire ainsi que les présentateurs météo de Girondins TV. Il va faire quel temps aujourd’hui ? Même s’il fait froid ce n’est pas grave, Mantaux n’est pas très loin, c’est le préparateur des gardiens, il passe toujours les ballons… par-dessus ! » s’amuse Bébert

 

 

 

L’équipe de Girondins TV, derrière eux le jeune Darrieux, victime d’un traumatisme cranien avec Sala, lui aussi très touché au cuir chevelu … Les deux joueurs transportés en ambulance pour des contrôles.

 

 

Sala qui saigne abondamment.

 

 

En parlant du président, vous avez lu dans Sud-Ouest, rien que le titre de l’article : Jean-Louis Triaud et le « Pinard ».

 

L’article résumait ainsi notre conversation de la veille : -visiblement enclin à parler, le président est parti tailler le bout de gras avec un groupe de supporters, écrit le journaliste !

 

« -donc nous ! naturellement le bout de gras ou de jambon s’accompagne toujours avec un bon verre de pinard ! Et l’auteur de l’article va plus loin : le président évoquait -il, la tactique mise en place lors du prochain match contre Nice samedi ? le journaliste étant tellement curieux, Jojo lui a répondu : non pas du tout on a parlé pinard ! »

 

« Sur le coup on s’est bien amusé, il était très détendu le président , on a parlé de l’équipe bien sûr, de l’avenir du club nous confirmant que M6 est toujours plus que jamais présent, également avec son humour habituel commentant le fooball en général, bref un tour d’horizon pour finir par la chasse et le … pinard ! » résume Bébert

 

« Il a même parlé de l’OM, que Margarita ne voulait plus banquer. C’est vrai qu’ils sont mal eux aussi.ça sent le sapin ! » nous dit Guitou

 

« Ils ont le choix quand même pour la mise en bière entre Labrune et la blonde ça mousse ! » rétorque Jojo

 

« Si on doit nous enterrer à nous, ce sera encore plus vite fait ! … dans la région où nous sommes, quatre planches de pin suffiront, on fera ça à moindre frais vu la conjoncture économique ! »lance l’ancien Piedejoute

 

Pour revenir sur le terrain, les joueurs ont carte blanche ce matin. Certains font une partie de tennis ballon, d’autre travaillent devant les buts avec Alain Bénédet, Francis Gillot observant tout son petit monde … N’Guemo et Plasil rentrés les derniers effectuent leur footing.

 

 

 

 

Une salade Niçoise svp !

 

 

Se prémunir d’abord d’Orange …

 

C’est pas trop indigeste comme plat ? une salade Niçoise, surtout pour un soir. Mais attention aux olives noires quand même !

 

En effet un nouveau noyau serait difficile à avaler, il serait donc judicieux de déguster lentement mais sûrement, en mettant un peu de piment cela relèvera les débats. Mais attention pas trop de carottes quand même, cela risque d’être râpé si on ne contrôle plus sa gourmandise. Anchois il vaut peut-être mieux secouer les filets plutôt que faire de l’huile surtout à la fin du repas. Un œuf à la fin du plat ne serait pas anchois une mauvaise note, mais finir onze serait l’idéal … éviter également d’être aux tomates on a assez joué les marionnettes si tel était le cas il faudrait en découdre dans une basilic … ou tout simplement jouer ciboulette ! … une et non pas six de plus quand même !

 

 

Bellion dans le groupe

 


Grégory Sertic et Grzegorz Krychowiak associés ?

 

 

 

Une pensée pour Domi, bientôt avec nous ..

 

 

 

Francis, dit Napeso