“Gillot nous connait mieux que quiconque”

Dimanche, Bordeaux (8ème) se déplace au stade Bonal pour y affronter le FC Sochaux-Montbeliard (19ème). Ce match ne sera pas une partie de plaisir pour les hommes de Francis Gillot. Sans objectif clair en cette fin de saison, les Girondins chercheront à gagner un maximum de matches d’ici la fin de saison et surtout à bonifier la victoire obtenue de haute lutte face au rival marseillais le week-end dernier (2-1). Gagner deux matches d’affilée n’est plus arrivé à Bordeaux depuis la mi-février et les victoires contre Lille et Lyon. Le challenge est tout de même excitant.

 

D’autant plus qu’en face, Martin, Boudebouz et consorts vont mieux. Sur une pente ascendante, Sochaux donnera tout pour se maintenir. Même si elle est toujours dans la zone rouge – à un point du premier non relégable (Ajaccio) -, la formation sochalienne remonte doucement mais surement la pente. La prise de pouvoir d’Eric Hely, en lieu et place de Bazdarevic, semble avoir libéré les jeunes pousses du FCSM. Avant sa prise de fonction, les Lionceaux reniaient l’identité et les principes de jeu mis en place la saison passée sous les ordres de… Gillot. Une grosse erreur au vue des mauvais résultats obtenus avec le coach bosnien.

 

 

 

 

Désormais, le beau jeu “à la sochalienne” est de retour. Sochaux est programmé pour jouer du beau football et le restera. Quitte à prendre d’énormes risques. En effet, même si elle doit prendre des roustes comme à Paris la semaine dernière (6-1), elle ne reniera plus ce qu’elle est vraiment : une équipe sémillante qui se plait à offrir du spectacle à ses supporters. Des supporters qui, à la veille d’affronter Bordeaux, sont très inquiets. Les résultats sont de retour certes ; grâce entre autres à 4 victoires lors des 7 derniers matches, mais l’absence de nombreux titulaires – notamment en défense – interloque les fans Doubistes et pourrait peser dimanche. Perquis est “out” de longue durée (coude), Corchia (soins), Carlao (malade) et Roudet (cheville) étaient au repos cette semaine et restent incertains pour la réception de Bordeaux. Une équation difficile à régler, surtout quand on se remémore la défaite sochalienne au Parc. Attaquant à tout-va après l’égalisation de Modibo Maiga (futur bordelais ?), Sochaux s’est découvert pour finalement exploser en vol face aux assauts répétés des Nene, Pastore et autres Ménez. Comme l’a révélé l’Est Républicain dans la semaine, cette large défaite au Parc a clairement marqué les esprits des joueurs d’Eric Hély. Pourtant, ses hommes devront vite s’en remettre pour battre Bordeaux et rester dans l’Élite.

 

 

Un déplacement hostile

 

Heureusement, Bordeaux n’en mène pas large non plus. Certes, le FCGB a battu le grand rival marseillais samedi dernier, mais le jeu proposé n’était encore pas flamboyant, et on voit désormais poindre une certaine lassitude du côté des joueurs qui ne sont pas satisfaits de leur rendement. De plus, si les récents déplacements à Sochaux leur ont plutôt réussi – trois victoires et deux nuls sur les six derniers matches -, les Girondins ont historiquement toujours eu du mal dans le Doubs. La défaite la plus marquante est certainement celle concédée en janvier 2005. Bordeaux s’était fait écrabouiller dans le dernier quart d’heure sur des réalisations de Monsoreau et surtout Ménez – auteur d’un triplé ce soir-là – (4-0). La saison passée, les deux équipes s’étaient séparées sur un score de parité (1-1), un but d’Ideye Brown répondant à l’ouverture du score de Jussie.

 

Dimanche, le Stade Bonal – de nouveau plein grâce au système des invitations pour les femmes – ne se montrera pas très accueillant et sera derrière ses protégés pour obtenir une victoire cruciale.

 

 

 

 

Les sochaliens s’inquiètent notamment du retour des anciens…

 

Au match aller, Bordeaux s’était laborieusement imposé sur la plus petite des marges (1-0) grâce à un but de Lamine Sané. Un résultat que les supporters Sochaliens ont totalement éludé. Ce qui ressort principalement des forums sochaliens, c’est que le retour des anciens de la maison, Gillot et surtout Maurice-Belay, inquiète toute la région de la marque au Lion.

 

Comme le déclare Gaia, l’ancien milieu sochalien voudra sans doute célébrer son retour par un, voire plusieurs buts : « Nicolas Maurice-Belay aura à coeur de réussir son retour à Bonal.” Il est rejoint par cdsb90 qui lui se montre beaucoup plus pessimiste pour cette rencontre  : « Il va planter, un triplé pourquoi pas… Juste pour faire taire tous ses détracteurs… » Quels détracteurs…? LOL.

 

Outre cette peur des anciens qui pourfendent leurs anciens coéquipiers, c’est le pessimisme ambiant qui étonne. V1nce, quant à lui, craint particulièrement le rôle-clé de l’ancien coach sochalien, Gillot : « Nicolas Maurice-Belay marquera surement un but, on ne peut pas passer outre le fatalisme lié aux anciens joueurs de Sochaux. Je pense aussi que ce match sera très très compliqué. Gillot connait les qualités et défauts de cette équipe mieux que quiconque et ne nous fera certainement pas de cadeau. Je ne suis pas vraiment optimiste quant au résultat. Je serais preneur pour un match nul, contrairement à Ajaccio où la victoire sera vraiment impérative ! »


 

 

 

La majorité des sochaliens n’y croit pas. Le pseudo Angus90 : « Je le sens pas ce match contre Bordeaux, je sais pas pourquoi… » ou encore alainformais qui déclarait : « Idem, je ne le sens pas. La confiance qui peu à peu commençait à habiter notre défense rafistolée, s’est évanouie à Paris et les joueurs qui ont tout donné depuis l’arrivée d’Hély sont sur les rotules… J’ai donc un à priori négatif, surtout que Bordeaux n’ayant plus rien à gagner pourrait se laisser aller. Mais comme Gillot me semble assez con, raison de plus de pousser le curseur coté pessimisme. » avant d’ajouter « J’ai lu dans L’équipe cette semaine que Bordeaux est le club qui marque le plus vite dans ce championnat. Comme dimanche dernier encore, dans les 5 premières minutes… Comme par hasard, les plus délicates pour Sochaux…”, voient une défaite de leurs protégés, battus par le sorcier Gillot.

 


Certains misent sur le relâchement des hommes de Gillot

 

On le sait, Bordeaux, huitième, n’a plus rien à espérer en cette fin de saison. Cette situation qui incite certains supporters à plus d’optimisme. Gaia pour sa part mise sur le pseudo dilettantisme bordelais pour marquer des points pour le maintien : « Franchement, qui à Bordeaux sera à fond ? Plasil et Obraniak vont éviter les blessures et la fatigue, il n’y a plus rien à espérér pour le club, les places en coupe d’Europe sont jouées. Il faut juste espérer que la défaite au Parc n’infléchisse pas le regain de combativité observé depuis quelques semaines. »

 

Clairvoyant, Bob33 fonde beaucoup d’espoirs sur cette rencontre et vise une victoire pour la lutte du maintien : « Voici peut-être le match le plus important depuis l’arrivé d’Hely à la tête de l’équipe. Une victoire du FCSM replacerait les joueurs dans les meilleures dispositions psychologiques avant d’aller en Corse, sans parler d’un bon assez conséquent au classement… »

 

 

Si on les écoute, Bordeaux gagnera 5-0 dimanche, grâce en plus à un triplé de MB au bout de dix minutes seulement ! Ils vont pas nous la faire les ptits lions. Les Girondins ont assez pris là-bas pour rester sur leurs gardes, surtout quand on voit leurs dernières prestations…

 

 

Mais enfin, allez Bordeaux !