Bordeaux doit marquer son territoire

Après une semaine de trêve internationale conclue de fort belle manière, hier soir, avec le magnifique nul de la France en Espagne (1-1), place maintenant au retour de la Ligue 1 et au match qui intéresse particulièrement les Bordelais : le choc Bordeaux-Lille (Vendredi, 20h45, sur Bein Sport 1). A noter qu’avant cette rencontre, Bordeaux (6ème) possède 4 points d’avance sur le champion de France 2011 qui lui reste englué à la 10ème place du championnat après huit journées.

 

Maintenant que tous les internationaux sont de retour au Haillan, Gillot va pouvoir préparer au mieux la réception des Dogues lillois. Alors à quel match les supporters du FCGB auront-ils droit pour ce premier “gros” match à domicile ? Bordeaux jouera-t-il en 3-5-2 ? Lille confirmera-t-il son irrégularité du début de saison ou alors enchaînera-t-il enfin une deuxième victoire après celle d’Ajaccio ? Autant de questions auxquelles les supporters nordistes tentent de donner une réponse.

 

 

Le petit Hazard va manquer vendredi. A Bordeaux d’en profiter…

 

Le match nul, une évidence ?


Depuis les départs d’Hazard, Gervinho, Cabaye et autres Sow, le LOSC n’est plus la machine à marquer et à gagner qu’elle était en 2011. Son pouvoir offensif est moins impressionnant et certains joueurs comme Balmont ou Landreau sont actuellement en méforme. Au contraire, Bordeaux est sur une pente ascendante depuis maintenant 8 mois. Grâce à l’avènement du 3-5-2 (mais pas que…), les joueurs de Francis Gillot ont repris confiance en eux et les résultats s’en sont ressentis. Entre deux équipes d’un niveau équivalent, le nul est-il inévitable ? En tous cas, les chiffres sont très parlants. Lors des cinq dernières saisons, les deux formations se sont séparées sur un score de parité à quatre reprises. Sans doute décus par leur équipe et marqués par l’invincibilité de Bordeaux en Ligue 1, les Lillois signeraient bien pour un statut quo. Pour Bombard12, “un nul serait pas mal”. Pareil pour Djahullin : “Un nul serait déjà un bon résultat face à une équipe qui ne perd plus un match.” Certains supporters lillois sont plus durs et pense que leur équipe devra “élever le niveau de jeu”. “Si on joue comme contre Ajaccio, inutile de rêver. Kalikalou et Dean Martin vont surement rentrer et s’ils jouent comme d’habitude, on jouera à neuf, pensez y.”, expliquait, amère, Darkvador.

 

 

Plan de jeu modifié à Bordeaux

 

Malheureusement pour Gillot qui souhaitait sans doute jouer dans cette configuration face à un “gros”, il ne pourra pas jouer en 3-5-2 face à Lille. En effet, après la suspension d’Henrique, c’est au tour de Tresh d’être forfait pour ce choc. Il a dû rentrer à sa Réunion natale après la perte de sa grand-mère. Le malheur des uns fait le bonheur des autres… “C’est grosse perte pour Bordeaux car l’un des principal danger à Bordeaux est l’activité de Tremoulinas”, soulignait justement Tobby. La mise entre parenthèse du 3-5-2 n’est pas encore actée mais est très probable avec les forfaits d’Henrique et Tremoulinas. Avant cette malheureuse nouvelle et donc la probabilité de voir un 3-5-2 toujours aussi forte, les Lillois se montraient très critiques sur le jeu de Bordeaux. “De ce que j’ai vu, ils ne font pas forcement des grand matches. Ils sont costauds derrière et arrivent à claquer sur leurs occas’. Mais je ne serais pas étonné qu’ils nous laissent faire le jeu.” lâchait Tim. Djahullin, lui, préfère manier l’ironie à ce sujet : “Bordeaux va faire un grand match à n’en pas douter”. Rira bien qui rira le dernier hein…

 

 

Jaro devra confirmer sa montée en puissance face au redoutable milieu lillois

 

 

Plasil objet de tous les désirs

 

Si Bordeaux veut gagner ce match, il devra bien évidemment avoir le contrôle du jeu au milieu de terrain. Pour cela, Bordeaux aura besoin d’un Jaroslav Plasil au top de sa forme, ce qui n’a pas toujours été le cas depuis près d’un an, même si des progrès – notamment physiques – étaient notables sur les derniers matches. Les lillois en sont bien conscients et auraient même préféré l’avoir dans leurs rangs. “Franchement, Plasil était une recrue idéale pour le LOSC. Expérience, il connait le haut-niveau, réussite dans tous les clubs où il est passé, gros rendement, rusé et travailleur, très bon jeu de passe etc. Plasil-Balmont-Mavuba au milieu, cela aurait franchement été pas mal du tout !” regrettait om59650. Les Lillois le regrettent d’autant plus que Mavuba est blessé de longue durée et que Gueye, son remplaçant naturel, est très incertain pour vendredi.  “C’est chaud pour le milieu de terrain. En gros, on n’a plus que Pedretti et Balmont. La série noire continue. Espérons que le milieu Pedretti, Balmont, Martin qui sera sans doute aligné sera performant…” pestait djalil59.

 

 

Bordeaux et ses fameux coups de pied arrêtés…

 

Enfin, l’une des forces des Girondins depuis plusieurs saisons est leur capacité à marquer beaucoup de buts sur les phases arrêtées. Il faut dire qu’avec Plasil et… l’ancien lillois, Obraniak, il y a de quoi faire. Le mot d’ordre chez les Dogues est concentration sur ces phases de jeu. “Un nul serait déjà pas mal même si Bordeaux me semble limite plus jouable à domicile… En contre on peut prendre de vitesse leur défense centrale. Par contre, faudra être costaud sur les coups-de-pied arrêtés défensifs.” analysait Mindavid. Tobby le rejoint sur ce point : Lille devra éviter les fautes inutiles dans sa moitié de terrain. “Essayons de bien défendre et de limiter les fautes aux abordx de la surface. Ce serait déjà pas mal.”. Pour Jeannotlillois, pas de doute, le LOSC “va se faire défoncer sur les coups pieds arrêtés”. Qu’on se le dise.

 

 

La lutte dans les airs devrait être rude

 

La saison dernière, Bordeaux avait rendu une belle copie en ouvrant notamment le score par Cheikh Diabaté, mais n’avait finalement pas été récompensé, Hazard égalisant sur un de ses nombreux exploits personnels de la saison. Sans la pépite belge partie à Chelsea cet été, les Girondins prendront-ils l’avantage pour de bon ? Réponse dans deux jours, aux environs de 22h50.

 

Allez Bordeaux !!!