Rolan, le pari sur l’avenir

 

Après les échecs Perea et André, les dirigeants Girondins se sont montrés jusque là réticents à faire venir des jeunes joueurs sud américains, en dépit des joueurs proposés. Cette saison, devant faire face aux départs de Gouffran et de Jussiê, ainsi qu’à l’absence de Diabaté retenu à la CAN, ils se devaient de renforcer un secteur offensif déjà largement déficient. Mais bien évidemment, sans faire de folie. Le club a décidé de parier sur l’avenir avec l’arrivée du jeune attaquant Diego Alejandro Rolan Silva.

 

Nom : ROLAN

Prénom : Diego

Nationalité : Uruguayenne
Age : 19 ans
Date de naissance : 24 mars 1993
Lieu de naissance : Montevideo
Taille : 1m77
Poids : 71 kg
Poste : Milieu offensif – Attaquant

 

 

 
 

Un jeune talent sous surveillance

Diego est considéré comme une valeur en devenir du football uruguayen. Milieu offensif de formation, Diego débarque au Defensor Sporting à l’age de 11 ans. Passé par toutes les catégories de jeunes, il intègre l’équipe première à 18 ans et joue son premier match le 28 août 2011 face à Cerrito. Il est également appelé au sein de la sélection uruguayenne des moins de 20 ans avec laquelle il participe au Mondial des -20 ans en Colombie en 2011. En Finale du championnat national des moins de 19 ans, il donne le titre à son club en inscrivant un doublé.

 

Les performances de Diego ne laissent pas insensibles les recruteurs de certains clubs européens. Après un début de saison tonitruant avec son club, avec 5 buts en 8 matches, Diego voit un club prestigieux, Manchester United, avide de jeunes pépites sud américaines, s’intéresser à son cas. Mais l’absence de passeport communautaire et les restrictions présentes en Angleterre (permis de travail), ne permettent pas le transfert. Les agents du joueur, Gerardo Rabajda et Jorge Chijane, vont alors se rapprocher de l’Italie et de l’Espagne pour obtenir le transfert du joueur lors du mercato hivernal. La Lazio va se montrer intéressée mais le club Uruguayen n’est pas décidé à laisser filer son joueur avant la fin de la saison.

 

Le joueur marque les esprits en championnat, inscrivant son premier triplé de sa jeune carrière en professionnel, face à l’équipe de Bella Vista lors du tournoi d’ouverture en novembre 2012. La carrière du jeune talent sud américain semble dès lors lancée. Actuellement, il participe au Sudamericano U20, et fait partie des meilleurs buteurs du tournoi avec 4 réalisations, dont deux pénaltys.

 

Les prestations du joueur ne sont pas passées inaperçu du côté de la Gironde et de la cellule de recrutement qui l’a supervisé à plus de 6 reprises.

 

 

 

 

 

Un pari sur l’avenir

Faute de moyens financiers suffisants pour obtenir la signature d’un attaquant confirmé, c’est donc un pari fait par les Girondins sur un jeune talent avec à la clef un contrat de 4 ans et demi. Le club ne communiquant pas sur le transfert, difficile de connaître les conditions financières de ce transfert, mais la presse uruguayenne parle d’un montant d’environ 3M de dollars, soit un peu plus de 2,2M d’euros.

 

Après d’âpres négociations, avec un déplacement de Deveesler sur place, les Girondins obtiennent la signature du jeune talent. Mais à en croire la presse locale, son club n’a pas été facile à convaincre après une première offre refusée. Au final, son club devrait conserver une partie des droits du joueur, en cas de revente, et un bonus a semble-t-il été négocié en cas de participation du joueur à plusieurs matches de Coupe d’Europe. De plus, le club a exigé que le transfert soit payé en une seule fois. C’est à ce prix là, que certains jugeront trop élevé, que Bordeaux arrache la pépite sud-américaine. Et quand on connaît les difficultés de notre club à lâcher de l’argent, on se dit que le joueur a du faire forte impression.

 

A tout juste 19 ans, Diego va devoir s’adapter au football européen. Milieu offensif de formation, plutôt coté droit, il est capable de prendre place en attaque avec sa vitesse et sa percussion. Mais de par son profil, il ne faut pas s’attendre à voir un Pauleta bis, Diego n’est pas un pur attaquant, ce qui ne devrait pas rassurer les supporters qui espéraient un attaquant d’expérience pour remplacer Gouffran. Il faut plus s’attendre à le voir dans un rôle de second attaquant tournant autour d’un Diabaté ou sur un côté dans un rôle d’ailier, où il pourra faire parler sa vitesse et sa percussion.

 

Alors qu’il ne débarquera en Gironde qu’après la fin du Sudamericano, vers le 4 février ou quelques jours après, Diego va devoir prouver que la cellule de recrutement ne s’est pas trompée et ainsi faire taire ses détracteurs qui ne manqueront pas. La tâche ne sera certainement pas facile, notamment du fait de l’enchainement des matches, mais en lui faisant signer un contrat de longue durée, le club semble penser qu’il sera dans un avenir proche un joueur important de l’effectif.  Avant de le ranger au rang des flops Girondin du mercato, attendons de le voir à l’œuvre et de le juger sur ses prestations.

 

Bienvenido Rolan !!!

 

Manufcgb