Un pont … des râbles ?

 

Imprévisible notre fin de saison !

 

Tous les observateurs sont unanimes ! Il est difficile en effet de prévoir la réaction des hommes de Francis Gillot après cette élimination en Europa ligue contre Benfica !

 

Car retour à la dure réalité : celle de poursuivre sa route en championnat soixante douze heures après cette déconvenue …

 

 

 

 

Toulouse n’est pas très loin , il faut remonter en haut du pont à droite !

 

 

Le pont sera donc vite franchi puisqu’il nous mène pas très loin … Faisons la route ensemble : du port de la lune vers la cité des violettes … des Toulousains, pleins d’appétit, déterminés, vont nous sauter sur le râble et nous faire tout de suite comprendre que la Garonne ne restera pas un long fleuve tranquille ne serait-ce pour un match de football entre voisins !

 

 

Le derby de la Garonne reste un événement marqué à l’encre rouge sur le calendrier des deux clubs et pour cause, les deux équipes voulant faire valoir leur supériorité … quoi de mieux qu’un tel match pour se remettre de certaines émotions et surtout les idées en place ?

 

 

La remontée en championnat commencera donc par Toulouse, une remontée à contre courant, certes difficile avec les caprices du fleuve en cette saison, mais qui pourrait dans les têtes ressembler au départ d’une reconquête : celle de finir le mieux possible ce championnat et surtout renouveler quelques exploits nous permettant d’être de nouveau l’invité de la dernière heure à l’Europe !

 

 

C’est une voie qui pourrait en effet être retenue, mais comme notre nouveau pont Chaban-Delmas, il faudra élever le tablier pour y parvenir et non pas le rendre !

 

 

 

 

Toujours plus haut, toujours plus fort pour y parvenir !

 

 

De ces deux confrontations avec le Benfica de Lisbonne, il faudra retenir quelques certitudes (oui il y en a!): celle d’une équipe Girondine courageuse qui aura su avec ses moyens, faire preuve d’une certaine générosité dans l’effort; qualité qui leur fait tant défaut lors des rencontres dites ordinaires de notre championnat … L’absence de plus en plus criarde d’un buteur des surfaces, malgré la bonne volonté d’un garçon comme Diabaté au demeurant pas avare de courage et d’abnégation et qui devient par la force des choses depuis maintenant deux saisons notre joueur le plus … décisif !

 

 

 

 

 

 

Il peut donc se sentir davantage en confiance du fait qu’il représente désormais la seule ligne de crédit du moment … en quelque sorte un Cheik non barré par la concurrence voulu par le club qui ne peut plus banquer !

 

 

Une association avec un Rolàn d’optimisme devient de ce fait la plus souhaitée par de nombreux supporters afin de poursuivre l’élan donné par le malien et croire de nouveau au rêve européen !

 

 

 

Un Cheik pas barré par la concurrence !

 

 

L‘entraîneur Portugais a déclaré que les coéquipiers de Plasil n’avaient pas été ridicules, loin s’en faut,  qui ajoute « une bonne équipe, contrairement à ce qui se disait au Portugal !… » On ne peut que croire ces paroles d’évangile de la part de Jésus !

 

 

Mais il vrai que sans aller au delà de ces commentaires courtois d’après match, il semble évident que cette Europa Ligue a eu un impact plus que positif sur certains jeunes comme Poko ou Poundjé qui découvraient cette compétition mais également à d’autres qui se perfectionnaient dans le combat physique en vue de prochaines campagnes, on peut penser aux Sertic, Saivet …

 

 

 

Poundjé une des grandes satisfactions …

 

 

Reste la Coupe de France qui semble également devenir une des priorités de Francis Gillot … mais Lens, leur futur adversaire dans cette compétition, n’a rien à perdre dans cette histoire … Les hommes de Sikora expédient les affaires courantes en Ligue2 n’espérant plus rien de leur devenir, ils aborderont certainement ce quart de finale avec envie et passion et derrière eux un public qui ne demande qu’à vibrer comme au bon vieux temps !

 

 

Bien sûr qu’on n’est sûr de rien avec cette épreuve de roulette Russe … de plus les Dieux du football vont la plupart du temps vers les plus pauvres dans ce genre de confrontation … un coup du père François même s’il est le premier depuis cette semaine n’est pas à exclure justement en confirmant l’assise des plus faibles … Alors attention à Lens… Pas de Calais une seconde fois !

 

 

 

 

Les Dieux du football vers les plus faibles …

 

 

C‘est dire, qu’il faudra faire preuve de détermination pour ce rendez-vous et ceux à venir pour aller au bout … La saison dernière faisant état de référence …

 

« Il faudra gagner les matches et en priorité ceux du championnat, avant notre rendez-vous du stade Bollaert le 17 avril, après il suffira de faire le point si on passe » précise Francis Gillot

 

 

Il a raison l’entraîneur Bordelais, ne rien lâcher en championnat car le danger réside dans ce cas là d’avoir le cul entre deux chaises !

 

 

 

 

le cul entre deux ponts !

 

 

La rencontre contre Toulouse représente donc la première étape … si cette dernière est passée sans encombre, il y aura juste après la mini-trêve internationale ! Bien sur quelques joueurs feront défaut pour cause de sélection et ce n’est toujours pas facile pour un entraîneur, les séances en souffrent obligatoirement, mais le rythme des matches sera différent aussi … donc ceci compensera cela !

 

 

 

 

 

 

Toulouse possède également son pont neuf … mais attention c’est avec du vieux c’est l’occasion de faire les meilleures choses … Zébina qui fait son retour après une absence de plus de deux mois, en est le parfait exemple … Ce sera solide derrière avec Abdenour … au milieu Didot et Capoue pourront épauler en supplément Rabiot, 17ans, auteur d’un but splendide dimanche dernier à Brest signant ainsi une victoire à l’extérieur qui fait du bien …

 

 

Devant Braaten et Tabanou seront un danger permanent pour la défense girondine surtout avec un renard des surface comme l’ancien Brestois Ben Basat qui avait signé avec les Bretons un magnifique but contre nos Girondins dans la phase aller du championnat …

 

 

Toulouse (37 points contre 41 à Bordeaux) se doit de confirmer sa victoire du week-end dernier afin de se maintenir au milieu du classement … avec une meilleure attaque que celle de Bordeaux ( 33 buts contre 28 ) mais une moins bonne défense ( 32 buts encaissés contre 24 ), les deux équipes se ressemblent comme des sœurs jumelles n’ayant même pas coupé le cordon qui séparent les deux villes … puisse du haut du pont Chaban-Delmas apercevoir celui du pont neuf !

 

 

 

 

 

Le groupe retenu par Casanova :

 

Ahamada, Blondel – Zébina, Akpa Akpro, Abdennour, Yago, M’Bengue, Ninkov – Capoue, Siriex, Didot, Tabanou, Regattin, Rabiot, Hermach – Braaten, Ben Yedder, Ben Basat

 

 

Le groupe Bordelais :

 

 

 

 

Carrasso, Keita – Marange, Henrique, Mariano, Planus, Poundjé, Sané, Trémoulinas – Ben Khalfallah, Poko, Maurice Belay, Saivet, Sertic, Traoré – Bellion, Diabaté, Sacko

 

 

La surprise du chef : ni Plasil, ni Obraniak ne figurent sur cette liste … Francis Gillot ayant préféré les faire reposer …

 

 

Bon match à toutes et à tous …

 

Allez Bordeaux, Allez !…

 

 

 

 

Francis, alias Napeso