Hervé Bugnet : “Le Jabu est là !”

 

 

Bonjour Hervé. Parle-nous de ce bar à vin que tu as ouvert sur Bordeaux il y a quelques semaines ?

Bonjour. C’est un bar à vin restaurant, qui se situe place Camille Jullian, 46 rue du Pas-Saint-Georges. On a ouvert le 14 février dernier. C’est un endroit où l’on peut bien sur y goûter du bon vin mais aussi prolonger le moment en y dégustant de bons plats avec des produits frais, et dans une bonne ambiance.

 

Ce qui te démarque avec le JABU, par rapport à la majorité des bars à vin, c’est surtout les évènements qui sont créés assez régulièrement comme les dégustations, ou encore les concerts…

Oui, tout à fait. On a voulu avec mon associé, Franck Jeannerot, se démarquer des autres bars à vin en y ajoutant une touche personnelle, c’est à dire une scène de spectacle dans une des deux caves où tous les jeudis, vendredis et samedis, il y a un événement. Cela peut être un concert, un Karaoké, etc… Le jeudi, c’est plus basé sur « soirée DJ », le vendredi c’est « soirée Jazz » et le samedi ça peut varier (guitare chant, groupe de rock, groupe de reggae… etc). On voulait aussi qu’il y ait une scène ouverte et quand les Lives sont terminés, les instruments de musique sont à disposition des clients et on fait un Bœuf. L’avantage de cet établissement est qu’il y a deux caves magnifiques que l’on peut privatiser pour des anniversaires, séminaires, banquets etc…

 

Cette passion du vin, elle est forcément venue avec ton amour de la région… Comment as-tu découvert le vin ?

Il est vrai que nous sommes dans une des plus belles régions françaises, avec un patrimoine viticole énorme et avec Franck, on s’était toujours dit que si un jour on avait une opportunité on la saisirait. Et donc Le JABU est né… J’apprends doucement à découvrir certains vins que je ne connaissais pas.

 

C’est aussi le moyen d’avoir un pied à terre avec ta région, une sorte de trait d’union avec ta carrière de footballeur, mais aussi un moyen de reconversion…

J’approche plus de la fin que du début de ma carrière donc je me suis dis qu’il fallait que je pense à l’après foot. Et cet établissement est la continuité de ma future fin de carrière sportive.

 

 

 

 

Quelle a été ta meilleure bouteille ? Et ton meilleur souvenir associé au vin ?

Un Pommard 1959. Eric, un ami restaurateur à coté d’Evian, fait un menu dégustation le soir et en rentrant d’un match à Annecy, je me suis arrêté pour lui dire bonjour. Un client avait emmené cette bouteille et il en a fait partager aux personnes présentes. Il est très bien passé…

 

Vin rouge, rosé, ou blanc ?

Vin blanc doux, car cela passe tout seul. D’ailleurs, j’ai mon préféré mais pour le savoir il faudra venir au JABU ! (rires)

 

Florian Marange, formé tout comme toi au club, est également un amateur de vin (Son père est maître de chai et le joueur bordelais possède une cave de 16m² avec des centaines de bouteilles). Il avait confié que le sport et le vin n’étaient pas incompatibles du moment que c’était avec modération.

Déjà, Flo pourrait venir avec son papa au JABU, ça me ferait plaisir. Mais il a tout à fait raison. Tant que c’est avec modération et que l’on n’en abuse pas !

 

Johan Micoud et Mathieu Chalmé, eux, ont choisi d’investir dans une parcelle de 1,5 hectare avec à la clé un grand gru de Pomerol (Château La Connivence)… Cela t’est également passé l’esprit ?

Jo et Math ont fait une très belle carrière. Moi, une petite… Et donc s’il m’était venu à l’esprit d’investir dans une parcelle, il aurait fallu que je fasse à peu près la même carrière… Car au niveau budge,t je pense être limite juste (rires).

 

Et puis, il y a les mauvais élèves avec l’alcool. A l’image de Souleymane Diawara ou encore Benoit Trémoulinas qui joignent l’aspect festif à la conduite… On imagine que tu as du suivre ces deux actualités ?

Il y a des milliers de gens qui font n’importe quoi quand ils ont bu. Là, on en parle car ce sont de pros reconnus. Je ne les juge pas. Il faudrait qu’on les laisse tranquille un peu et qu’on leur laisse mener leur vie privée comme ils l’entendent. Surtout que les médias s’occupent que de l’aspect sportif ! Si les gens ont une mauvaise image du footballeur, c’est à cause de ça. La presse se mêle de choses qui ne les regardent pas… mais ça fait vendre et parler… !

 

Allez, pour finir sur une bonne note, donne nous envie de venir rencontrer ton équipe et allier le plaisir de la bonne bouffe et du vin !

Déjà, si les gens ont envie de me voir, j’y suis généralement les jeudis, vendredis et samedis soirs. Ensuite, s’ils veulent venir passer un agréable moment en mangeant des produits frais, boire un bon vin avec un très bon accueil et une belle ambiance, Le JABU est là !

 

 

 

Le JABU

Bar à vin – Restaurant

Place Camille Jullian

46 Rue du Pas-Saint-Georges, 33000 Bordeaux

Téléphone : 05.24.72.28.51

Mail : [email protected]

Site internet : http://www.lejabu.fr

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Le-Jabu/334772813309511

 

Les horaires d’ouverture :

Du Mardi au Samedi midi et soir 
Et le dimanche soir

 

 

Merci à Hervé sa disponibilité et sa sympathie.

 

Crédit photos : Christian Vicens