[Bilan 12-13] Ludovic Sané

 

 

Devenu essentiel

Souvenez-vous, les frayeurs qu’il a pu nous procurer à chaque fois qu’il était incertain pour une rencontre. Avec au total 48 matches au compteur, il a lui aussi dépanné à plusieurs postes cette saison. Aligné souvent milieu défensif – où on l’a d’ailleurs trouvé très bon – il sera finalement fixé en défenseur centrale la majeure partie du temps, afin qu’il y prenne définitivement ses repères. Des saisons qui se suivent et se ressemblent (de 2010 à 2013 : 33, 32 et 33 matches en L1) avec la sensation pour celle-ci qu’il s’agit de la confirmation au plus haut niveau, avec l’enchainement assez aisé des matches.

 

 

Pourtant, des carences

Éclos sur le tard, il a forcément des manques au niveau des automatismes et de l’aspect tactique. Profitant de ses qualités physiques pour combler ces manques (1.92m, 77kg), il n’a cela dit toujours pas passé ce cap au niveau offensif. Et c’est Francis Gillot et plus récemment Marius Trésor qui pointent du doigt cet aspect, ne le trouvant pas assez décisif su le front de l’attaque. En effet, avec un petit but inscrit en Ligue 1 (et un autre en Ligue Europa), il ne jouit pas assez de ses qualités physiques dans la surface adverse. Chez ses adversaires uniquement car il est le joueur de notre championnat ayant le plus remporté de duels aériens (149), devançant sont petit frère Salif de peu (141). Et puis, bien sur, son manque encore d’expérience qui le voit se faire exclure face à Darío Cvitanich lors de la 4ème journée à Chaban.

 

 

 

 

« Tkt j’arrive fréro »

Voici les limites (de Twitter) que Jean-Louis Triaud combat en interne avec acharnement. Avec ce tweet à l’attention de Gouffran, Ludovic Sané n’a fait que confirmer ses envies de départ et de Première Ligue Anglaise et sa défense derrière n’a pas été digne des plus grands agents de com’. Peu importe. Supervisé à Chaban et ailleurs plusieurs fois dans la saison par West Ham, suivra t-il la trajectoire et les conseils de Julien Faubert ? A l’inverse de Tremoulinas, nous jugeons qu’il est peut-être un peu tôt pour quitter Bordeaux après seulement trois saisons et demie au plus haut niveau français et qu’une dernière, ponctuée de buts, ne serait pas de trop. Mais l’aspect économique fera certainement que, si une bonne offre arrive, le joueur sous contrat jusqu’en 2015 aura un bon de sortie.

 

 

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

33 matches joués en tant que titulaire (16 à domicile, 17 à l’extérieur)

2943 minutes jouées

1 but marqué (dans la surface de la tête)

5 tirs cadrés sur 20

2 cartons jaunes

1 carton rouge

39 fautes commises

43 fautes subies

 

Coupe de la Ligue

1 match joué en tant que titulaire

90 minutes jouées

 

Coupe de France

5 matches joués en tant que titulaire

480 minutes jouées

1 carton jaune reçu

 

Europa Ligue

9 matches joués en tant que titulaire

810 minutes jouées

1 but marqué

1 carton jaune reçu

5 tirs

9 fautes commises

16 fautes subies

 

 

 

 

Ses moyennes Girondins4ever

En Championnat : 5.7/10

En Coupe de la Ligue : 5/10

En Coupe de France : 5/10

En Ligue Europa : 5.65/10