[Bilan 12-13] Hadi Sacko

 

Beaucoup d’attentes …

 

Petite surprise à l’aube de l’été 2012 : Hadi Sacko paraphait son premier contrat professionnel avec les Girondins de Bordeaux, pour une durée de trois ans. Évoluant avec la réserve bordelaise, les performances du jeune joueur bordelais laissaient entrevoir de réelles qualités de percussion, qui font toujours défaut au groupe professionnel. Au début de la saison, Marius Trésor rappelait cependant ses carences, notamment en terme d’efficacité et de finition. Mais le joueur ne manquait pas de lucidité concernant sa situation, et savait d’ores et déjà qu’il devait progresser pour obtenir sa place dans le groupe professionnel.

 

 

 

 

 

 

Des débuts européens !


Pour sa première apparition, Hadi découvrait la « prestigieuse » Coupe d’Europe, en entrant en jeu lors de la phase de poule de l’Europa League. Un quart d’heure de jeu au stade Chaban-Delmas contre les belges de Bruges, et une large victoire quatre buts à zéro. Des conditions qui semblaient pourtant idéales pour débuter sa carrière professionnelle, mais il réalisa une prestation pour le moins timorée. Un mois plus tard, il obtient dix minutes supplémentaires sur la pelouse du Maritimo Funchal, et vingt-huit minutes à domicile contre les portugais. Enfin, très courte entrée en jeu au mois de décembre lors de la dernière rencontre de cette phase de groupes, avec la réception des anglais de Newcastle.

 

 

 

Première titularisation en Coupe de France.

 

Au mois de janvier, la gestion de l’effectif offensif fut un véritable casse tête pour Francis Gillot. Yoan Gouffran ne cachait pas ses velléités de départ, tandis que Cheick Diabaté devait participer à l’édition 2013 de la Coupe d’Afrique des Nations. Enfin, des tensions sont apparues avec le brésilien Jussiê, suite à son retour tardif lors de la reprise de janvier, et s’est finalement clôturé par un départ en prêt à Al Wasl aux Emirats Arabes Unis. Un boulevard s’ouvrait donc à Hadi Sacko pour obtenir un temps de jeu plus conséquent. Il a finalement grappillé neuf minutes à Rennes, et quinze contre le Paris-Saint-Germain en Ligue 1, avant de décrocher sa première titularisation à Raon-L’Etape pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de France. Néanmoins, il cède sa place à Nicolas Maurice-Belay dès la mi-temps de cette rencontre, et ne parvient toujours pas à convaincre son entraîneur.

 

 

 

 

 

 

Des espoirs pas encore confirmés !

 

Douze minutes contre Benfica lors des huitièmes de finale de l’Europa League, treize minutes à Marseille et neuf minutes à Saint-Étienne en Ligue 1. Voilà le bilan de la suite de cette seconde partie de saison d’Hadi Sacko avec les professionnels. On ne peut toutefois occulter sa participation active au parcours réalisé en Coupe Gambardella par l’équipe U19, sous la houlette de Philippe Lucas, éliminant notamment l’Olympique Lyonnais et l’As Monaco, et remportant le trophée au Stade de France contre les sedannais au mois de mai. Toutefois, aucune de ses prestations, tant avec les pros qu’en Coupe Gambardella, n’a réellement marqué les esprits, du moins positivement. Un constat totalement compréhensif dans le premier cas, s’expliquant notamment par la découverte du « haut-niveau ». Mais de nombreuses interrogations sont présentes dans le second cas … Hadi semblait toujours à contre-temps, et ne parvenait à utiliser ses qualités premières que sont la vitesse et la provocation qu’à de rares occasions. Pas de conclusion hâtive néanmoins. Le joueur possède encore deux ans de contrat pour poursuivre sa progression et confirmer les espoirs placés en lui par le club.

 

 

 

 

 

 

 

Ses statistiques

 

Ligue 1

4 matches joués, aucun en tant que titulaire

47 minutes de jeu

0 tir

1 carton jaune reçu

2 fautes commises

1 faute subie

 

 

Coupe de France

1 match joué en tant que titulaire

45 minutes de jeu

 

 

Europa League

5 matches joués, aucun en tant que titulaire

66 minutes jouées

1 tir

2 fautes commises

1 carton jaune reçu

 

 

Ses moyennes Girondins4ever :

 

Non noté