[Bilan 2013-14] Kévin Olimpa

 

 

Trop peu de rencontres

Cette saison, Kévin a joué deux rencontres de championnat. A commencer par une défaite à Reims (1-0) où il fit de bons et nombreux arrêts. Puis à Montpellier où il a sa part de responsabilité sur le seul but encaissé, ne sortant pas et restant donc sur sa ligne (1-1). Il disputera également deux autres rencontres de Ligue Europa, avec deux défaites à la clé face à Tel Aviv (1-2 à l’aller, 1-0 au retour). Et au moment où il avait l’occasion de se montrer un peu plus, bénéficiant de l’absence de Cédric Carrasso qui se faisait soigner, il est malheureusement victime d’un accident domestique (dont nous ne connaîtrons jamais les tenants et les aboutissants). Il n’aura ainsi pas le temps de convaincre les dirigeants de le prolonger, même si son sort semblait déjà acté depuis de nombreux mois.

 

 

Changement de hiérarchie

En fin de contrat, Kévin Olimpa n’a officiellement pas reçu d’offre de prolongation de contrat. Éternel second, le club va probablement faire tourner son effectif également à ce niveau-là, en laissant Azbe Jug devenir le numéro 2 des Girondins pour la saison 2014-2015 et les années à venir. Une réunion a d’ailleurs eu lieu cet hiver entre les gardiens et leur staff, sans que la teneur des conversations ne sorte au grand jour. Mais il est fort à parier que la prochaine hiérarchie soit dans l’ordre Carrasso, Jug et Prior.

 

 

 

 

Bonne continuation !

Très peu médiatisé, ne se plaignant jamais, ne créant pas de vagues, nous n’avons que très peu appris de Kévin Olimpa. C’est dans une des dernières émissions de GirondinsTV qu’il s’est un peu plus dévoilé. Évoquant son avenir, mais aussi sa passion, nous avons vu quelqu’un de posé, avec la tête sur les épaules, et loin d’être bête. Voici un extrait de cet épisode « Du fait d’être dans le football, avec l’argent que l’on gagne et le temps libre que l’on a, on peut se permettre de penser un peu à l’avenir. Ça nous permet de réfléchir et d’entamer certains projets qui mettent du temps à se faire. Par la suite, je sais très bien qu’après ma carrière – qui ne sera pas avant 40 ans – on restera un peu dans le football. On se donnera un ou deux ans de répit, et puis on remettra les crampons, et on restera d’une manière ou d’une autre dans le football. J’aime le foot, c’est une passion. J’aime aussi beaucoup de sports mais le foot est un cran au-dessus. C’est quelque chose qui me parle […] Je ne me mets pas de limites. Demain, je pourrais très bien être chef d’entreprise comme entraîneur ».

 

 

Ses statistiques

Ligue 1

2 matches joués dont 1 en tant que titulaire

141 minutes de jeu

2 buts encaissés

5 arrêts

3 ballons détournés

1 faute subie

 

Ligue Europa

2 matches joués dont 2 en tant que titulaire

180 minutes jouées

3 buts encaissés

 

 

 

Ses notes Girondins4ever (moyennes)

Ligue 1 : 7

Ligue Europa : 4,50

Générale : 5,75

 

 

Bon vent Kévin ! Bonne chance pour la suite !