Abondance de points ne nuit pas !

 

Abondance de points ne nuit pas pour beaucoup. D’autres supporters bordelais diront : “Ce qui est pris, n’est plus à prendre.” Alors en avant sur Guingamp !

 

Une équipe Guingampaise qui reste sur une cinglante défaite face à son voisin breton, Lorient, et qu’elle voudra effacer afin de ne pas tomber dans une période de doute avant son entrée en Europa Ligue en Italie contre la Fiorentina, le jeudi 18 septembre prochain.

 

D’autant plus que le stade du Roudourou est loin d’être une citadelle imprenable depuis le début de la saison : deux matches, deux défaites pour 3 buts encaissés et un zéro pointé en attaque… C’est dire la difficulté qui s’annonce avant de rencontrer le leader de notre ligue 1 ce dimanche après midi…

 

Avoir la tête dans leur match face aux Girondins sera donc la priorité des hommes de Gourvennec. Le fait de se disperser dans des pensées européennes avant l’heure, serait à l’évidence un handicap supplémentaire. Aussi le discours de l’entraîneur breton est certainement ciblé sur ce match de championnat, dont l’objectif sera d’obtenir les trois points de la victoire en faisant tomber pour la première fois de la saison cette équipe girondine qui pour l’heure semble sur un nuage…

 

Par contre, pour les spécialistes de notre sport favori, c’est la saison de tous les dangers pour cette équipe de Guingamp qui entame sa seconde saison parmi l’élite qui est toujours la plus redoutée donc la plus difficile : c’est celle de la confirmation, avec l’un des plus petits budget de la division.

 

 

 

 

Aussi très peu de mouvements dans l’effectif par rapport à la saison précédente… un Yatabaré en a caché un autre : Mustapha, le buteur de l’exercice précédent, est parti en Turquie à Trabzonspor alors que Sambou, le « frangin », est arrivé en Bretagne (prêté par l’Olympiakos) pour le remplacer en nombre, mais pas exactement au même poste (milieu de terrain). Egalement international malien comme son frère aîné, des retrouvailles avec Cheik Diabaté…

 

Autres prêts, ceux de Sylvain Marveaux venant de Newcastle, de Pied arrivé de Nice ainsi que de joueurs libres comme Angoua (Valenciennes) Baca (Lorient) ou encore Jacobsen pour un dernier contrat venant de Copenhague (Danemark). L’attaquant Ronnie Schwartz complétant la liste, soit en résumé un recrutement peu onéreux en rapport avec les moyens du club cher au président de FFF Noël le Graët.

 

 

 

 

Sur quatre journées, les hommes de Gourvennec comptent une seule victoire (1-0) acquise à l’extérieur (plus exactement à Amiens) face à une équipe de Lens encore traumatisée et cueillie à froid dans un championnat qui ne lui était pas destiné aux dires de la DNCG… Un seul but avant d’aborder la rencontre de ce dimanche contre nos Girondins… 1 but pour et 7 contre, une victoire et trois défaites (au Roudourou contre St Etienne 0-2, Marseille 0-1 et à l’extérieur contre Lorient 0-4 ). Tel est le maigre bilan à ce jour des bretons…

 

Leur 18ème place au classement, les désignant premier relégable, nécessite donc un sursaut afin de sortir de cette zone avant de penser effectivement aux soirées européennes que tous les supporters bretons attendent…

 

 

Le groupe de Guingamp

 

Gardiens : Mamadou Samassa, Jonas Lössl

Défenseurs : Maxime Baca, Christophe Kerbrat, Benjamin Angoua, Reynald Lemaître, Dorian Lévêque, Jérémy Sorbon, Baïssama Sankoh

Milieux : Lionel Mathis, Claudio Beauvue, Thibault Giresse, Laurent Dos Santos, Sylvain Marveaux, Moustapha Diallo, Jérémy Pied

Attaquants : Ronnie Schwartz, Rachid Alioui, Ladislas Douniama, Christophe Mandanne.

 

 

 

Bordeaux : une nouvelle image ?

 

 

C‘est le moins que l’on puisse dire…

 

 

171

 

 

De plus, une force tranquille semble se dégager cette saison. Naturellement, ce n’est que le début mais l’état d’esprit est là, ce que confirme d’ailleurs le Président Jean-Louis Triaud venu à la rencontre des « anciens » supporters de derrière la « rambarde » pendant la séance d’entraînement de jeudi matin.

 

 

430961JLTriaud

 

 

  • Alors les « râleurs » comment ça va ?
  • Nous, râleurs, jamais… enfin pas encore ! C’est gentil de venir nous saluer, c’est la preuve que tout va bien non ?
  • C’est vrai que c’est un bon début, nous répond-il.
  • Mais elle y était cette main courante ? Le grillage suffisait, on aurait pu économiser du fric !
  • Non, au contraire président, les « vieux » que nous sommes reposent les coudes et dieu sait que ces dernières années il a fallu se les… serrer ! et même autre chose!!!!
  • Bon, quand est-ce qu’on aura droit au café le matin ?
  • Plus sérieusement, ne pensez-vous pas président que l’état d’esprit semble différent, que ce brin de folie représenté par toute cette jeunesse au sein de l’effectif apporte à lui tout seul des perspectives intéressantes pour la vie du groupe ? Il nous semble, en tant qu’observateurs, que les anciens prennent leur rôle à cœur, celui d’accompagner leurs jeunes coéquipiers et non pas les laisser sur le bord du chemin !
  • Effectivement. De plus, le discours semble bien compris et surtout passe bien, nous répond le président (expert dans le bon vin, il vend bien sa ”gnôle” quand même!!!). Dommage qu’on laisse des points contre Bastia …
  • Je lui répond qu’il fallait faire comme moi, j’avais pronostiqué 1-1 au loto
  • Ah bon ? t’es gonflé !!!!
  • Justement, c’était la surprise et les gains étaient plus importants, la saison dernière un tel résultat n’aurait rien rapporté.

 

Avenir, voilà un mot qui revient souvent dans la conversation et l’avenir immédiat c’est le nouveau stade.

 

 

 

 

  • Si j’ai un conseil à vous donner, aller le visiter ce stade, il est splendide et impressionnant
  • Moi j’y suis allé, répond Jean-Marie…  Impressionnant c’est vrai, tout à fait en haut, on a l’impression du vide !
  • C’est tout à fait ça, répond JL Triaud. Quand on regarde, ça plonge, mais toutes les nouvelles enceintes donnent cette impression…
  • Les couleurs seront-elles associées à celles du club ? demande Bébert
  • Non, elles seront dans le blanc, le blanc cassé et dans le gris
  • C’est dommage, rétorque Bébert, cela aurait été judicieux de voir grâce à des sièges « bleu marine » l’inscription « Girondins de Bordeaux » !
  • Ce serait mauvais signe, répond le président. Si on apercevait l’inscription à la télé, cela voudrait dire que le stade est vide !!!
  • Et l’objectif c’est qu’il soit plein !! …le stade bien sûr !!!

 

Comme quoi « l’égout » et les couleurs… comme disait Coluche !

 

 

 

 

Une semaine studieuse et de travail au Haillan… Willy Sagnol ne disposant de tout effectif, il a fallu composer avec de nombreux jeunes du centre de formation. Cette trêve internationale a ses avantages et ses inconvénients… c’est l’occasion de voir revenir quelques blessés mais c’est aussi la crainte d’une certaine fatigue pour les internationaux surtout due à des voyages lointains.

 

Aussi ce match contre Guingamp pourra permettre à l’entraîneur bordelais de se faire une idée précise sur le potentiel de récupération de certains joueurs.

 

 

230

Ilori rentre dans le groupe

 

 

278

Poundgé également retenu

 

 

L‘autre sujet d’interrogation pour ce match de reprise sera le comportement du corps arbitral. Une polémique est née sur les bons résultats de l’équipe bordelaise qui seraient liés, comme certains médias l’affirment, de décisions plutôt avantageuses de la part des arbitres…

 

Il serait donc dommage que l’équipe puisse en subir dorénavant des conséquences inverses sur le terrain sous prétexte d’équilibrer la saison.

 

La dernière décision en date est bien évidemment la convocation de Pallois pour sa fameuse main, que l’arbitre n’a pas vu… et Willy Sagnol trouve cela curieux de s’appuyer sur une vidéo qui n’est pas reconnue des instances … Bref, encore un débat qui va faire couler beaucoup d’encre !

 

 

Le groupe Bordelais :

 

Carrasso, Jug – Contento, Faubert, Ilori, Mariano, Pallois, Poundjé, Sané – Kaabouni, Khazri, Plasil, Sertic, Traoré – Diabaté, Maurice-Belay, Rolan, Sala, Touré.

 

 

 

Bon match à toutes et à tous

Allez Bordeaux, Allez !

 

 

Francis, dit Napeso