Trêve de bons résultats

Photo Icon Sport

Le résumé

 

Bordeaux, toujours leader de Ligue 1, se déplace après une trêve internationale dont on ne connait pas les effets. Willy Sagnol assure que ses joueurs et leur capitaine seront à 100%, mais le gros point positif pour l’entraineur bordelais est le retour de blessure au milieu de terrain de nombreux joueurs, lui donnant de nouvelles possibilités. Pour Guingamp, ce début de championnat n’est pas aussi idyllique puisque les bretons sont 19èmes juste avant le coup de sifflet lançant la rencontre, soit relégable.
La composition, avec Ilori qui fait sa première apparition sous le maillot des Girondins et qui devra jouer un certain nombre de matches, comme l’exige l’accord entre Liverpool et les Girondins.

 

 

CompoEAGFCGB14-15

 

 

Dès la troisième minute, la frappe de Beauvue, excentré, trouve les gants de Carrasso. Cinq minutes plus tard, c’est Beauvue qui est au centre avec à la réception Mandanne… et Carrasso qui d’une parade réflexe repousse le ballon ! Quelques secondes plus tard, Bordeaux par une frappe puissante de Sertic répond : c’est à côté. Les débats s’équilibrent ensuite, jusqu’au but guingampais qui va intervenir à la 26ème minute de jeu. Sur un coup franc bien tiré par Marveaux, Diallo se détend et met sa tête pour tromper le portier bordelais ! Laissé seul par Sané, il est aussi à signaler que c’est le capitaine bordelais qui fait la faute et donne ce coup franc décisif à l’adversaire. On ne sent pas Bordeaux dans un grand soir et cela se vérifie à la 33ème minute lorsque Sertic fait faute dans la surface sur Pied, comblant l’absence de Mariano trop haut sur le terrain. Le pénalty est inscrit par Mandanne, à contrepied de Carrasso qui finalement ne les arrête pas tous. Encore une fois, Bordeaux veut réagir immédiatement. Un beau mouvement est initié par Ilori qui trouve Maurice-Belay pour une remise instantanée et aérienne dans l’axe… Khazri la met à côté. Ce dernier va d’ailleurs sortir dans la foulée au bénéfice de Plasil. La dernière occasion de la première période sera bretonne. 38ème minute, Sané s’écroule tout seul et laisse le soin à Marveaux d’ajuster son centre côté droit pour Beauvue qui frappe de volée : c’est à côté.

 

 

 

 

Bien qu’ayant la possession de balle, Bordeaux n’a jamais réellement eu la main mise sur cette première période. La défense centrale, rassurante, va-t-elle poser problème ? Devant l’obligation de faire jouer Ilori, la décision a été aujourd’hui de faire monter Sané, qui n’a vraiment pas brillé au poste de milieu défensif.

 

 

La seconde période sera des plus tristes pour nos bordelais. 47ème, Marveaux se faufile dans la surface et frappe : arrêt de Carrasso qui s’est parfaitement couché. 57ème, Sagnol fait sortir Sané et fait entrer Touré, repassant ainsi en 4-4-2. 61ème, tête de Beauvue vers les buts de Carrasso, contrée par une main – qui semble volontaire – de Contento. Il n’y aura pas pénalty. 66ème, nouvelle tête de Beauvue pour la course et la frappe de Mandanne : c’est à côté. 70ème, énième centre de Beauvue au point de pénalty pour la reprise de Marveaux, sur son mauvais pied : c’est capté facilement par Carrasso. 74ème, la tentative de Mandanne, qui veut lober Carrasso, passe au-dessus. Il faudra attendre la 83ème minute pour voir une réaction bordelaise et la réduction du score. Mariano lance côté droit Touré qui s’est parfaitement proposé. Ce dernier effectue un très bon centre en retrait pour l’intérieur du pied de Diabaté qui trouve l’intérieur du petit filet de Samassa. Bordeaux réduit le score et va peut-être s’offrir une fin de match intéressante. Mais mis à part une bonne remise de la tête de Diabaté aux 20 mètres pour la volée de Contento trop sur Samassa, les Girondins ne reviendront pas au score.
Cette trêve internationale ne nous aura pas fait de bien. Ce schéma tactique d’entrée de jeu non plus, comme quoi le jeu ultra offensif ne paye pas forcément à chaque fois.
C’est donc une première défaite, il fallait que ça arrive tôt ou tard, même si l’on se plaisait à ne plus connaitre ce goût amer.

 

 

Allez, victoire impérative la semaine prochaine face à Evian ! Allez Bordeaux !

 

 

iconsport_leb_140914_05_26

 

 

Les joueurs

 

Cédric Carrasso est décisif dès la 8ème face à Manganne, et face à Marveaux à la 47ème. Sur le pénalty, il est pris à contrepied. Pas grand-chose d’autre à signaler.

 

 

Filho Mariano était très haut à la demande de son entraineur. Sur le pénalty concédé par Sertic, il l’est malheureusement trop. En revanche, il a tenté d’apporter en seconde période pas de nombreuses montées, en témoigne cette passe pour Touré qui amène le but bordelais. De l’autre côté, Diego Contento revenait aux affaires, et l’on ne peut pas dire que ce fut une réussite. En effet, Beauvue lui en a fait voir de toutes les couleurs, le danger venant majoritairement de son côté. Sa volée en fin de rencontre, trop sur Samassa, n’y changera rien. L’axe de la défense en revanche, c’est du sérieux. A commencer par Tiago Ilori qui faisait sa première apparition sous nos couleurs. Une première réussie, avec de la précision au niveau des interventions. Il finira même en fin de match aux avant-postes. Nicolas Pallois est dans la continuité de son excellent début de saison. Des interventions propres, une sérénité dégagée et ce soir la seule ombre au tableau; à l’écouter, fut la communication avec son compère portugais. Mais ça va venir…

 

 

Ludovic Sané a assurément connu sa plus mauvaise rencontre de la saison. Positionné milieu défensif, il s’est illustré la première période par des tacles à retardement, et une absence de marquage sur le but guingampais. Il sera remplacé en seconde période. A ses côtés, Gregory Sertic a fait le piston en évoluant bas, puis plus haut, avant de revenir devant la défense. Entre transversales, frappe puissante et coups francs déposés, il était au point techniquement mais se laisse déborder par un crochet de Pied dans la surface, qui amène un pénalty. Wahbi Khazri aurait certainement pu bénéficier d’un pénalty s’il n’en avait pas obtenu trois lors des précédentes journées. Mis à part ce fait de jeu, pas grand-chose à retenir de cette rencontre. Il fera les frais de ce système étrange en sortant rapidement en première période. Nicolas Maurice-Belay nous avait habitués à prendre le jeu à son compte : ce n’a pas été le cas. Très peu de frappes, de centres, et d’accélérations pouvant déstabiliser ses adversaires. Trop discret à notre goût cet après-midi. Un peu comme Diego Rolan qui, à part deux petits points, n’a pas réussi à se montrer décisif lors de cette partie. Tantôt sur l’aile, tantôt devant, il était surtout nulle part. Sale temps pour les internationaux.

 

 

Devant, Cheick Diabaté est buteur de l’intérieur du pied sur un centre en retrait de Touré. Il aurait pu aussi être passeur décisif à la 93ème minute sur une belle tête en retrait pour Contento. Mis à part cela, comme d’habitude, de la protection de balle de qualité et un bon jeu dos au but.
Jarolsav Plasil a eu le mérite de fluidifier le jeu au milieu de terrain et de se proposer, sans cesse, pour trouver des failles par un jeu en une touche. On le vit même tirer les coups francs du gauche comme à l’époque, et porter le brassard de capitaine en fin de rencontre. La rentrée de Thomas Touré fut extrêmement intéressante. Combatif et provoquant dans son couloir, il est passeur décisif pour la première fois en Ligue 1. Enfin, Abdou Traoré reprenait, avec ces quelques minutes, goût à une compétition qu’il n’avait plus connue depuis la première journée et sa blessure face à Montpellier.

 

 

iconsport_leb_140914_05_03

 

 

La feuille de match

 

Dimanche 14 septembre 2014 à 17 heures
5ème journée de Ligue 1 2014-2015
Arbitre : Monsieur Olivier Thual
Stade du Roudourou, Guingamp
12912 spectateurs
Guingamp 2 – 1 Bordeaux
Buts : Diallo (26ème), Mandanne (34ème, SP) – Diabaté (83ème)
Cartons jaunes : Touré (64ème), Contento (73ème)
Cartons rouges : Néant
Guingamp : Samassa – Baca, Lleveque, Sorbon, Diallo, Mathis ©, Marveaux (Schwartz, 76ème), Pied (Giresse, 71ème), Kerbrat, Beauvue, Mandanne (Angoua, 84ème).
Bordeaux : Carrasso – Mariano, Ilori, Pallois, Contento – Sané © (Touré, 56ème), Sertic (Traoré, 74ème), Khazri (Plasil, 35ème), Maurice-Belay, Rolan – Diabaté

 

 

iconsport_leb_140914_05_10

 

 

Les notes Girondins4ever

 

Carrasso : 7
Mariano : 6
Contento : 3
Ilori : 7
Ppallois : 7
Sané : 0
Sertic : 6
Khazri : Non noté
Maurice-Belay : 4
Rolan : 4
Diabaté : 7

 

Plasil : 5

 

 

Déception fin de match Contento EAG BIS

 

 

Les statistiques du match

 

Guingamp – Bordeaux
Possession : 42% – 58%
Tirs : 11 – 7
Tirs cadrés : 6 – 2
Passes réussies : 71% – 80%
Hors-jeux : 4 – 4
Corners : 2 – 5
Centres : 14 – 16
Fautes : 14 – 11
Cartons jaunes : 0 – 2

 

 

Crédit photos : Icon Sport, Eurosport,