Un mental d’acier

Photo Icon Sport

Maxime Poundjé iconsport_blo_061214_02_052

 

Le résumé

 

Cet échec à Metz, car oui on peut parler d’échec, a pour conséquence de faire reculer notre équipe au classement de la quatrième à la sixième place, du fait des victoires de Lyon, Saint-Étienne et Rennes. Pourtant cette semaine, après cette purge, les joueurs et Willy Sagnol se sont montrés plutôt positifs de ce point ramené de Lorraine à condition, bien sur, de glaner les trois points ce soir contre les Merlus. Avec une victoire, cela serait finalement une belle semaine en termes comptable et cela permettrait au groupe de continuer à lutter pour les places européennes. Après un début de saison très poussif, l’équipe de Sylvain Ripoll semble retrouver de nouvelles dispositions avec trois matches consécutifs sans défaite, et notamment une victoire à l’extérieur contre Toulouse et un match nul à domicile contre leader marseillais. Encore invaincu à domicile cette saison, si l’on en croit les statistiques, Bordeaux ne devrait pas déroger à la règle ce soir. En dix confrontations en Ligue 1, Bordeaux n’a concédé aucune défaite à Chaban-Delmas face à Lorient (6 victoires et 4 matches nuls). Mieux encore, Bordeaux a marqué 16 buts contre 8 pour les Merlus. Les Girondins réussissent donc très bien contre les lorientais en Ligue 1 ; espérons que la logique soit respectée. Ripoll pourra compter sur l’intégralité de son groupe. Il faudra se méfier des deux hommes en forme : Jordan Ayew et Raphaël Guerreiro. De son côté, Willy Sagnol devra se passer d’une des déceptions du match de Metz, Diego Contento, mais aussi d’André Poko et Emiliano Sana toujours blessés. Absent en Lorraine, Tiago Ilori est de retour à la place de Cédric Yambéré. Henri Saivet effectue aussi son retour, tout comme Maxime Poundjé… Voici la composition des Girondins de Bordeaux :

 

 

 

Sans titre

 

 

Sixième minute, le coup franc lorientais est tiré au premier poteau. Le coup de tête de Mostefa voit Carrasso plonger pour la photo. Malheureusement, le portier bordelais retombe mal sur son épaule gauche et immédiatement, Jug part s’échauffer. Au bout de deux minutes, finalement le jeu reprend et Carrass’ va tenter de reprendre sa place. C’était reculer pour mieux sauter. Le gardien remplaçant va rentrer… 12ème minute, Carrasso sort en se tenant l’épaule et Jug rentre pour la seconde fois de sa carrière en Ligue 1. Les débats sont équilibrés. C’est Bordeaux qui se créera ensuite une bonne occasion. Mariano, après une belle chevauchée, repique dans l’axe et écarte côté gauche pour Maurice-Belay. Le joueur fixe et tente l’extérieur du pied gauche qui retombe vite… Mais ce n’est pas cadré (19ème). Deux minutes plus tard, Khazri lance dans le bon sens Touré en profondeur. L’attaquant de pointe du soir croise légèrement trop sa frappe, bien serré par Koné. Cela passe de peu à côté. Bordeaux domine mais c’est Lorient qui va ouvrir la marque. Sur un coup franc d’Ayew contré par Rolan (dans le mur), Pajot a suivi et n’a plus qu’à tromper Jug… Les Merlus ouvrent le score (1-0, 31ème). 33ème minute sur un corner, Sertic reprend le ballon de volée… Ce dernier semble prendre le chemin du but mais un lorientais sur une main, pas très collée au corps, enlève le ballon. Tout le monde demande à l’arbitre d’intervenir et ce sera auprès de Sagnol qu’il va agir en lui demandant de se calmer. L’entraineur bordelais lui explique que sans la main il y a but, mais l’homme en jaune ne veut rien savoir. Le match reprend… 38ème minute, sur un centre de Rolan au second poteau pour Touré, Gassama fauche le joueur… Il y a clairement pénalty mais l’arbitre ne bronche toujours pas. Sur l’action suivante, Rolan tente le retourné acrobatique, le ballon par Khazri finit au fond des filets mais Monsieur Kalt arrête une nouvelle fois le jeu pour jeu dangereux (39ème). Bordeaux ne lâche pas ! A force de persévérance, Lorient est poussé à la faute avec une magnifique sortie, digne de Vercoutre, de Lecomte, qui donne un ballon à Khazri qui ne se fait pas prier pour la mettre au fond des filets. Bordeaux égalise très logiquement (1-1, 43ème). Galvanisé, les Girondins continuent d’appuyer. Cette fin de première période verra quelques occasions et frappes bordelaises, qui ne seront malheureusement pas concrétisées.

 

Le match nul est bien payé pour les Merlus qui ont largement été dominés.

 

 

iconsport_blo_061214_01_01

 

 

 

50ème minute, Lorient lance dans la profondeur Le Goff au milieu des défenseurs bordelais. Ce dernier n’a plus qu’à tromper Jug… Lorient, en contre, reprend l’avantage (1-2). Bordeaux ne lâche pas la pression (53ème). Sur un centre de Mariano mal dégagé, Maurice-Belay frappe sèchement ; c’est sur le poteau (et légèrement dévié par Lecomte). 58ème, Jeannot sur un corner décroise presque parfaitement sa tête puisque celle-ci passe juste devant le cadre de Jug. Touré tente sa chance la minute suivante d’une frappe forte et enroulée ; cela finit juste à côté. Bordeaux ne se désarme toujours pas. Touré côté gauche fait valser son vis-à-vis et transmet parfaitement au deuxième poteau pour Diabaté, seul… C’est dedans ! Bordeaux égalise (2-2, 55ème). Ça pousse, encore et toujours, quel mental ! Par Khazri, côté droit, Diabaté est servi à merveille au point de pénalty pour son intérieur du pied ! C’est le troisième but (67ème) ! Le malien va murmurer quelque chose en rigolant à l’oreille de son entraineur… Que de belles images ! 70ème, la reprise de Sertic à l’entrée de la surface, après plusieurs assauts bordelais, trouve les gants du portier lorientais. Ce même Sertic après une belle action collective, remettra instantanément pour Diabaté qui est tout seul… C’est à côté ! C’est aussi ça Cheick, mettre le plus difficile pour louper le plus facile… (74ème)

 

 

 

Cheick Diabaté Willy Sagnol Lorient

 

 

 

78ème et toujours en contre, Ayew est trouvé dans la surface. Il arme sa frappe mais Pallois se met en opposition et sauve son équipe ! Sertic répondra à l’attaquant lorientais sur un coup franc (80ème). La frappe forte et puissante retombe bien mais passe juste au-dessus de la barre ! 83ème, alors que Bordeaux domine ce match, c’est Pelé qui reprend un ballon de l’intérieur du pied, en dehors de la surface… La balle va toucher le premier poteau de Jug, qui reste stoïque, et la défense girondine dégage le ballon. Pour cause, la balle est contrée et prend à contrepied le gardien slovène. C’est à présent les bordelais qui agissent en contre-attaque. Touré et Diabaté s’y tenteront à trois reprises, et Lecomte repousse trois fois le ballon en quelques secondes (87ème) ! A la 89ème, Sagnol décide logiquement de renforcer son milieu de terrain avec l’entrée de Traoré à la place de Khazri. Il ne se passera plus rien et Bordeaux empoche sept points sur neuf, en trois matches !

 

 

iconsport_blo_061214_01_03

 

 

Les joueurs

 

 

Cédric Carrasso n’aura malheureusement pas joué bien longtemps. Au bout de quelques minutes et une parade sur laquelle il retombe mal, il se fit remplacer pour une épaule qui lui fera manquer la fin de la première partie de saison.

 

Maxime Poundjé s’est montré assez offensif ce soir. Remplaçant Diego Contento, il était plutôt à ton avantage même si Lorient passait plus de l’autre côté voir dans l’axe. Filho Mariano a été plus sollicité donc, et est à créditer de quelques montées intéressantes. Ces crochets et feintes ont souvent déséquilibré ses adversaires du soir. La défense centrale a eu elle un peu plus de mal face au jeu rapide lorientais. Sur le premier premier but lorientais, la défense toute entière ne suit pas Jeannot qui n’a plus qu’à tromper Jug. Sur le second but, Lamine Sané couvre au niveau du hors-jeu. Enfin, Nicolas Pallois est à créditer d’un très beau sauvetage sur Ayew en seconde période.

 

Au milieu de terrain, Grégory Sertic était le bordelais le plus bas. Premier récupérateur et relanceur, il fut aussi celui qui tira de nombreux coups de pieds arrêtés comme les corners, ou encore un coup franc qui aurait mérité meilleur sort. Jaroslav Plasil était donc le relayeur. Voulant jouer vite, il perdit quelques ballons au niveau de ses passes, dans l’axe du terrain. Un peu moins précieux et précis ce soir. Au milieu de terrain, mis à part quelques grigris, Diego Rolan reste un ton en-dessous de ses premières prestations de la saison. Un peu de mieux, mais ce n’est pas encore son meilleur niveau. De l’autre côté en revanche, ce fut du grand Nicolas Maurice-Belay. Il aurait mérité d’être décisif mais c’est le poteau qui repoussa une frappe sèche en seconde période, et les défenseurs quelques centres intéressants. Dans toutes les actions offensives ce soir, il n’a connu que très peu de déchet, et pourtant il a pris des risques. Dans l’axe en meneur de jeu, Wahbi Khazri a lui aussi hissé son niveau de jeu. Dans une action qu’il se crée tout seul, il pousse le gardien à la faute sur un ballon aérien avant de finir le travail pour l’égalisation bordelaise. En seconde période, il offrit par un très bon centre en retrait le but de la victoire à l’inévitable Cheick Diabaté.

 

Aligné d’abord en point, Thomas Touré s’est beaucoup dépensé. On n’en revient toujours pas, de voir ce bonhomme créer, prendre des risques, tenter des frappes et être à si peu de chose de réussir. C’est un festival côté gauche qui amènera la seconde égalisation bordelaise, après un caviar distillé pour l’attaquant malien.

 

Azbe Jug n’a malheureusement pas pu toucher beaucoup le ballon et a pris deux buts sans réellement se montrer. A noter une belle sortie en dehors de la surface, s’imposant comme un grand. Cheick Diabaté a fait la différence. La pièce maitresse de notre équipe a tout d’abord égalisé, avant de finalement offrir la victoire aux siens. Il se créera d’autres occasions. Un Cheick en or. Enfin, Abdou Traoré est entré à quelques minutes de la fin du match renforcer le milieu de terrain.

 

 

 

 

648x415_cheick-diabate-auteur-double-girondins-face-lorient-6-decembre-2014

 

 

 

La feuille de match

Samedi 6 décembre 2014 à 20 heures

17ème journée de Ligue 1 2014-2015

Stade Chaban-Delmas, Bordeaux

15 724 spectateurs

Bordeaux 3-2 Lorient

Arbitre : Monsieur Philippe Kalt

Buts : Khazri (43ème), Diabaté (64ème, 66ème) ; Jeannot (31ème), Le Goff (50ème)

Cartons jaunes : Ayew (71ème)

Cartons rouges : Néant.

Bordeaux : Carrasso (Jug, 12ème) – Mariano, Pallois, Sané (c), Poundjé – Sertic, Plasil – Khazri (Traoré, 89ème), Rolan (Diabaté, 60ème), Touré – Maurice-Belay

Lorient : Lecomte – Gassama (Wachter, 69ème), Koné, Lautoa (c), Le Goff – Mesloub, Mostefa (Coutadeur, 78ème), Guerreiro, Barthelme (Pelé, 71ème) – Jeannot, Ayew

 

 

diego-rolan----lamine-gassama-06-12-2014-bordeaux---lorient-17eme-journee-de-ligue-1---20141206214314-6271

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : Non noté. Jug : 5

Mariano : 6

Sané : 5

Pallois : 6

Poundjé : 6

Sertic : 6

Plasil : 5

Rolan : 5

Khazri : 7

Touré : 9

Maurice-Belay : 10

 

 

IMG_5486

 

 

 

Les statistiques d’après match

Bordeaux – Lorient

Possession : 60% – 40%

Tirs : 24 – 15

Tirs cadrés : 13 – 4

Passes réussies : 85% – 76%

Hors-jeux : 2 – 3

Corners : 13 – 5

Centres : 49 – 15

Fautes : 8 – 6

Cartons jaunes : 0 – 1

 

Crédit photos : G4E / IconSports / AFP