Deux visages, deux coups du sort

Photo Icon Sport

 Azbe Jug iconsport_vmi_131214_01_02

 

 

 

Le résumé

 

Les supporters bordelais ont toujours la défaite à domicile de la saison dernière face à Nantes en travers de la gorge (0-3). Pourtant, à l’extérieur, cela ne se passe pas trop mal puisque les Girondins n’ont plus perdu à La Beaujoire depuis 2002. En plus de Cédric Carrasso, Vieira Jussiê, Théo Pellenard, André Poko ou Maxime Poundjé, l’effectif bordelais sera privé de Clément Badin, Tiago Ilori, Emiliano Sala et Younes Kaabouni, tous envoyés en CFA (qui jouera dimanche à 11 heures à Galin). Marc Planus bénéficie de son côté d’un programme individuel (pour être aligné dans une défense à trois face à Lyon ?). Mais pas de crainte, Cheick Diabaté est bien là, tout comme Jérôme Prior et Enzo Crivelli, venus renforcer l’effectif professionnel. A Nantes, Serge Gakpé est le seul absent pour blessure. Aristiguieta, Djidji, Dubois, Rongier, Touré et Walongwa étant laissés à disposition de la réserve des Canaris. Plus qu’un simple match, il s’agit d’un derby, celui de l’Atlantique. Une question de « suprématie » comme l’évoquait l’entraineur bordelais en avant match. Voici le onze titulaire choisi par ce dernier.

 

 

10866770_10204957950365577_1656844342_n

 

 

 

Au coup d’envoi, le message de Willy Sagnol est clair : “On a envie de continuer sur nos acquis mais attention à Nantes”. Bordeaux va se montrer assez dangereux dès sa première incursion dans le camps Nantais. Touré élimine et décale Contento côté gauche. Le néo-bordelais tente de remettre à son attaquant mais le ballon retombe dans les pieds de Khazri au second poteau. Le tunisien manquera, malheureusement, sa tentative en envoyant le ballon au-dessus des buts. Sur l’action suivante, Thomas Touré se présente dans la surface et élimine son vis à vis. Sa frappe prend la direction du but mais manque de puissance. Du coup, le capitaine Nantais, Djilobodji, intervient et sauve juste devant sa ligne (7ème) ! Bordeaux a pris l’ascendant sur son adversaire depuis le début de la rencontre. Jug attendra la 14ème minute de jeu pour capter son premier ballon sans difficulté. Quatre minutes plus tard, c’est encore Bordeaux qui se montre dangereux. Sertic distille une merveille de centre pour la tête de Diabaté. L’avant centre manque son face à face à bout portant avec Riou. Heureusement, l’arbitre lèvera le drapeau pour une position de hors-jeu. Le gardien Nantais a le ballon dans les pieds et dégage loin. Il trouve Bedoya côté droit qui n’est pas attaqué et qui a donc le loisir de contrôler et s’avancer. Ce dernier trouve Veretout dans la surface et dans le dos de la défense bordelaise. Le jeune attaquant du FC Nantes ne se pose pas de questions et enchaîne la frappe. Jug n’a pas la main assez ferme et laisse filer le cuir dans les buts… Ça fait 1-0 pour les canaris. C’est rageant puisque c’est vraiment contre le cours du jeu et sur des erreurs individuelles… ! Bordeaux ne va pas reculer après ce but. Sur un ballon anodin, Djilobodji manque son contrôle par suffisance. Khazri, au pressing, est à l’affût, temporise et sert Sertic dans la surface de réparation. Le milieu bordelais déborde et centre en retrait. Hansen, pourtant non pressé, propulse le ballon dans sa propre cage ! Buuuuuuuuttttttttttttttttttttt (28ème) ! Égalisation bordelaise largement méritée ! Pendant que les joueurs fêtent le but avec les supporters, on verra Willy Sagnol recadrer Contento suite à son erreur sur l’ouverture du score nantaise. Le match est très vivant et le rythme ne faiblit pas, surtout côté bordelais. Touré réalise encore une fois un festival à 25 mètres des buts. Il est arrêté irrégulièrement par le capitaine nantais qui échappe de peu au premier carton jaune de la partie. Khazri se prépare au coup-franc. Son ballon, enroulé, tape le poteau de Rudy Riou ! Quel dommage (40ème) ! C’est la mi-temps au Stade de la Beaujoire.

 

 

Bordeaux a largement dominé cette première période. Pourtant, c’est Nantes qui va ouvrir sur le score suite à des erreurs individuelles de Contento et Jug. Comme depuis le début de la saison, les hommes de Sagnol ne baissent pas les bras et vont parvenir à égaliser rapidement. Le match est plaisant, la qualité de jeu est intéressante… Espérons que Bordeaux parvienne à faire la différence lors de la seconde période.

 

 

Nantes est essentiellement dangereux sur coup-franc. Et c’est sur l’un d’entre eux qu’ils vont se procurer la première occasion de cette seconde période. Djilobodji est à la réception et remise dans l’axe. Bedoya place sa tête mais elle passera à droite du but de Jug (50ème). C’est toujours Bordeaux qui se procure des actions intéressantes suite à des échanges de passes et des dédoublements. Sur un beau service de Touré, Contento tentera sa chance de son mauvais pied. La frappe manquera de puissance pour inquiéter Rudy Riou. Les nantais sont bien mieux dans le match depuis le retour des vestiaires et monopolisent davantage le ballon. Les bordelais jouent un peu plus le contre et sur l’un d’entre eux, Mariano déborde et centre à destination de Touré. La reprise de la tête du jeune bordelais passe de peu à côté (60ème) ! Six minutes plus tard, c’est un nouveau coup du sort qui va faire basculer le match… Corner pour les canaris, Djilobodji prolonge de la tête au premier poteau. Diabaté, sur la trajectoire, dévie le cuir vers son propre but. Le ballon tape le poteau et rebondit sur la tête de Jug qui s’était détendu sur sa droite… Nantes reprend l’avantage au tableau d’affichage (2-1) ! Dans la foulée, Willy Sagnol va effectuer un double changement. Enzo Crivelli et Henri Saivet remplacent Nicolas Maurice-Belay et Thomas Touré. Une image assez surréaliste va avoir lieu juste après ce changement sur le banc bordelais. Maurice-Belay est énerve après Diego Rolan et veut en venir aux mains… Il sera calmé par ses coéquipiers…

 

 

19

 

Le rythme du match a baissé et les bordelais ont du mal maintenant à se projeter vers l’avant. Sagnol tente un dernier coup avec l’entrée en jeu de Rolan à la place de Diabaté (81ème). A la 86ème minute de jeu, corner pour les Girondins. Sané dévie le ballon au premier poteau et Rolan a bien suivi. La tête de l’uruguayen est sauvée sur la ligne par un défenseur ! Le cuir reste en jeu, Rolan récupère et centre en une touche. Sané se déploie et sa tête est aussi sortie sur la ligne par Bedoya ! Les bordelais réclament une main mais à la vue du ralenti, ça ne semble pas évident. Quelle occasion incroyable ! Il ne se passera plus rien jusqu’au coup de sifflet final.

 

 

Bordeaux s’incline sur la pelouse du FC Nantes (2-1). La défaite n’est pas méritée tant les bordelais ont fait preuve de maîtrise surtout en première période. Il faudra un coup du sort et un coup de malchance pour que Nantes prenne les devants dans ce match. Les bordelais resteront à la cinquième place après cette journée de championnat.

 

 

Jaroslav Plasil iconsport

 

 

 

Les joueurs

 

 

Première titularisation de la saison pour Azbe Jug. Le jeune portier slovène des Girondins aura vécu une soirée cauchemardesque. Il fait une faute de main sur l’ouverture du score nantaise. A la 32ème minute, il manque totalement une sortie qui aurait pu coûter cher. Enfin, Il fera preuve de malchance puisque c’est lui qui propulsera le ballon dans ses propres filets après que ballon ait tapé le poteau… Une soirée à vite oublier pour Azbe et espérons qu’il se remette vite pour les deux prochains matches avant la trêve. A noter également son fair-play puisque malgré sa soirée difficile, il s’est arrêté au micro de Canal+ à la fin du match.

 

 

B4wIBa9CEAAeIBv

 

 

 

Soirée en demi-teinte pour Diego Contento. Le néo-bordelais est fautif sur le premier but du match puisque il est mal placé et laisse le temps à Bedoya de contrôler et s’avancer pour servir Veretout. D’ailleurs, on verra Willy Sagnol le recadrer pendant que ses coéquipiers fêteront l’égalisation. Offensivement, il s’est montré plutôt à son aise comme en deuxième période mais sa frappe du droit manquera de puissance pour inquiéter Riou. Si Contento était assez offensif ce soir, ce n’était pas le cas de Filho Mariano. Le brésilien s’est contenté de bien défendre. Son seul centre du match aurait cela dit être pu décisif si Thomas Touré avait mieux ajusté sa tête. La défense centrale n’a pas vraiment était mise à rude épreuve ce soir. On a surtout vu Lamine Sané remobiliser ses partenaires comme en première période où il tente de remotiver Diabaté. Il aurait pu être l’auteur de l’égalisation en fin de match mais sa tête a été sortie par Bedoya sur la ligne. Son compère, Nicolas Pallois, a pris la pleine mesure de Bammou. L’attaquant nantais n’a pas existé et n’a pas fait le poids physiquement face au bordelais. Son tacle à la 65ème dans la surface sera le parfait résumé de sa rencontre.

 

Gregory Sertic a été fidèle à lui même en première période. Il distribue bien le jeu et est le premier relanceur de son équipe. Il est l’auteur du centre qui amènera l’égalisation bordelaise. Il a baissé de pied en seconde période. Jaroslav Plasil est très précieux à la récupération et il l’a encore une fois de plus démontré. Grâce à un bon pressing, il a récupéré beaucoup de ballons dans les pieds de ses adversaires. Encore du bon Jaro. On n’a pas vraiment reconnu Nicolas Maurice-Belay ce soir. Repositionné dans le couloir gauche, il n’aura pas réussi à réitérer sa prestation de Lorient. On l’a même vu très énervé, ce qui est très rare, sur le banc à sa sortie. Il voulait en venir aux mains avec Diego Rolan… A droite, Wahbi Khazri est précieux grâce à sa qualité technique. C’est lui qui est à l’origine de la récupération qui amène le but et c’est aussi lui qui décale Sertic dans la surface. Son coup-franc en fin de première période aurait mérité un meilleur sort. Malheureusement pour lui, sa frappe sera renvoyée par le poteau.

 

Thomas Touré avait pour rôle d’évoluer autour de Diabaté. C’est, encore une fois, l’homme le plus en vue de la soirée côté bordelais. Très remuant, il aurait pu ouvrir le score dès la 7ème minute mais sa tentative sera repoussée sur la ligne par Djilobodji. C’est lui qui obtient la faute sur le coup-franc de Khazri. Il manquera une grosse occasion aussi en deuxième période puisque sa tête frôlera le poteau de Riou. Remplacé par Saivet, il confirmera sur le banc au micro de Canal + qu’il prolongera bien son aventure avec les Girondins de Bordeaux. Une excellente nouvelle. Enfin, Cheick Diabaté n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent. Il a souvent été sanctionné par l’arbitre pour des fautes et il a souvent été signalé en position de hors-jeu, comme cette tête à bout portant en première période. Sur un corner défensif, il déviera le ballon sur le poteau de Jug et on connaît la suite…

 

Willy Sagnol a tenté un coup offensif en faisant rentrer Henri Saivet et Enzo Crivelli. Les deux joueurs n’auront pas vraiment apporté un plus puisque l’équipe a baissé de pied à ce moment là du match. Crivelli aurait pu prolonger la tête de Sané dans le but mais il a préféré s’effacer. Enfin, Diego Rolan a apporté de la vitesse. Il provoque une faute et un carton jaune d’un joueur nantais. En toute fin de match, sa tête sera sauvée sur la ligne par Bedoya et dans la foulée, son service pour Sané en une touche ne sera pas récompensé.

 

 

21

 

 

La feuille de match

Samedi 13 décembre 2014 à 17 heures

18ème journée de Ligue 1 2014-2015

Stade de La Beaujoire, Nantes

27 000 spectateurs

Arbitre : M. Stéphane Lannoy

Nantes 2 – 1 Bordeaux

Buts : Veretout (23ème), Jug (CSC, 66ème) ; Hansen (CSC, 28ème)

Cartons jaunes : Gomis (82ème) ; Saivet (90ème)

Cartons rouges : Néant

Nantes : Riou – Cissokho, Vizcarrondo, Djilobodji (c), Alhadhur – Deaux (Gomis, 69ème) , Hansen – Bedoya, Veretout (Shechter, 87ème), Nkoudou (Bessat, 62ème) – Bammou

Bordeaux : Jug – Mariano, Sané (c), Pallois, Contento – Plasil, Sertic – Touré (Crivelli, 71ème), Khazri, Maurice-Belay (Saivet, 71ème) – Diabaté (Rolan, 81ème)

 

 

 

10

 

 

 

Les notes Girondins4ever

Jug : 3

Mariano : 6

Contento : 5

Sané : 5

Pallois : 6

Plasil : 7

Sertic : 6

Maurice-Belay : 4

Touré : 8

Khazri : 6

Diabaté : 4

 

 

 

4

 

 

 

Les statistiques d’après match

Nantes – Bordeaux

Possession : 50% – 50%

Tirs : 7 – 8

Tirs cadrés : 1 – 5

Passes réussies : 81% – 81%

Hors-jeux : 2 – 4

Corners : 3 – 4

Centres : 20 – 18

Fautes : 17 – 15

Cartons jaunes : 1-1

 

 

 Crédit Photos : Icon Sport et Screens Canal +