Bordeaux n’y arrive plus

Photo Icon Sport

Joie Maxime Poundje

 

Le résumé

 

En avant Bordeaux ! Diminué par les absences, en manque de jeu produit, l’équipe de Willy Sagnol n’a pu la semaine dernière s’imposer à Bastia, autant amputé que l’équipe au scapulaire, pourtant. Mais depuis, Isaac Kiese Thelin a participé pendant une semaine à la vie du groupe, et Clément Chantôme est arrivé, de quoi donner du sang neuf et de nouvelles armes de qualité pour atteindre l’objectif qu’est l’Europe. Les participants à la CAN sont mêmes revenus, tous éliminés… Pas de doute, il n’y a plus d’excuses ! Willy Sagnol s’est même estimé être un entraineur heureux, à nous à présent de le devenir, ou de le redevenir… En face, c’est Guingamp, qui nous avait offert notre première défaite de la saison dans un match qui avait déjà tailladé nos ambitions de jeu. Depuis, Guingamp fait le yoyo en championnat, en étant capable du pire comme du meilleur. Une équipe imprévisible qui sera privée de quelques bons joueurs comme Younousse Sankharé ou Sambou Yatabaré. Voici la composition des Girondins de Bordeaux :

 

 

 

 Sans titre

 

 

La première initiative du match, dès les premières secondes, sera pour Guingamp mais Jérémy Pied croisera trop sa tentative au second poteau. Isaac Kiese Thelin répondra par une frappe spontanée en pivot à l’entrée de la surface. Lössl capte le cuir sans difficulté. Les bordelais prennent le contrôle du jeu petit à petit. Sur un jeu à deux entre Touré et Chantôme côté gauche, le néo-bordelais prend le meilleur et parvient à centrer au premier poteau. Diego Rolan coupe la trajectoire et frappe de l’extérieur du pied. Ça passera à côté du but des Bretons. Là encore la réponse ne tardera pas à venir puisque suite à un long ballon, Christophe Mandanne tente sa chance de loin mais Carrasso est vigilent. Le match est plaisant pour le moment et les actions bordelaises sont intéressantes dans les intentions. Ça manque encore de justesse dans la dernière passe. Bordeaux a d’ailleurs la possession (70%) mais les Guingampais se projettent très vite vers l’avant. Au quart d’heure de jeu, Jérémy Pied récupère un centre au second poteau. Il prend le meilleur suite à un crochet sur Maxime Poundjé pour servir Giresse en retrait. Le capitaine de l’En-Avant tente la demi-volée de l’extérieur du gauche ; ce n’est toujours pas cadré. 19ème minute de jeu et encore un jeu rapide vers l’avant des Bretons. Claudio Beauvue centre de la droite en direction de Mandanne au second poteau. Ce dernier effectue une reprise de volée qui mettra Carrasso à l’épreuve. Le corner, cafouillé, ne donnera rien. On joue alors la 28ème minute de jeu… Jérémy Pied est enfermé côté droit mais il n’est pas vraiment pressé par la défense bordelaise. Du coup, sans regarder et sans lever la tête, il parvient à centrer. Son ballon tombe au point de penalty et sur Claudio Beauvue. Ce dernier, sans contrôle, reprend magnifiquement de volée et laisse Carrasso sur place… 1-0 pour l’En-Avant Guingamp ! Presque comme d’habitude, Bordeaux va un peu perdre pied après cette ouverture du score. Clément Chantôme écopera de son premier carton jaune sous le maillot bordelais. Il faudra attendre un coup de pied arrêté pour avoir un semblant d’occasion. Thomas Touré enroule son coup-franc mais ça passe de peu au-dessus de la lucarne de Lössl. Touré, encore lui, tentera là encore une frappe enroulée de loin ; ça passera assez largement à côté. Guingamp va avoir l’occasion de tuer le match à la 40ème minute… Jeremy Pied lance parfaitement Christophe Mandanne dans la profondeur et dans le dos de la défense. L’attaquant Guingampais se présente devant Carrasso et c’est le portier bordelais qui remporte son duel ! Oufffff… Quelques secondes après, Guingamp lance une nouvelle contre attaque. Claudio Beauvue accélère côté droit et tente de trouver Mandanne au point de penalty. Cédric Carrasso interviendra parfaitement dans les pieds de l’attaquant. Mi-temps sous les sifflets du public de Chaban-Delmas…

 

 

Bordeaux est bien rentré dans ce match mais malgré tout Guingamp n’a pas reculé et a fait bien mieux que résister. Grâce à une projection très rapide vers l’avant, les Bretons ont mis à mal la défense bordelaise et ils se sont donc procurés les meilleurs occasions. C’est sur l’une d’entre elles que Claudio Beauvue parviendra à ouvrir le score. Après ce but, les bordelais ont baissé la tête et c’est même Guingamp qui aura l’occasion de faire le break. Heureusement et grâce à Carrasso, ça ne sera pas le cas. Il va falloir se réveiller lors de la seconde période…

 

 

Dès le retour des vestiaires, Nicolas Maurice-Belay entre à la place de Cédric Yambéré. Bordeaux revient sur le terrain avec des bonnes intentions. Sur un centre « raté », Maxime Poundjé n’est pas loin de tromper Jonas Lössl. 48ème minute de jeu, Diego Rolan centre sur son côté droit et c’est dévié par Sorbon de la main… Après un temps d’hésitation l’arbitre ne bronche pas alors qu’il y avait bien penalty… Deux minutes plus tard, Maurice-Belay récupère une remise de Kiese Thelin. Il s’avance et tente sa chance. Malheureusement, sa tentative fuit le cadre du portier Guingampais. Quel dommage ! 55ème minute de jeu, Maxime Poundjé reçoit le ballon et prend de vitesse son vis-à-vis avec son contrôle. Il n’est pas gêné et s’avance… Le latéral gauche bordelais prend même sa chance et sa frappe est déviée par Angoua dans ses propres filets ! Buuuuuutttttttt (1-1) ! Guingamp ne va pas tarder à réagir après cette égalisation. Suite à un long coup-franc, Moustapha Diallo prend le meilleur dans la surface et place une tête puissante. Carrasso est à la claquette, magnifique ! A l’heure de jeu, Coco, blessé, laissera sa place à Mathis côté guingampais. L’entrée de Maurice-Belay est vraiment convaincante et elle fait du bien aux bordelais. Bien servi par Jérémy Pied dans la surface bordelaise, Giresse reprend instantanément mais sa frappe est déviée de justesse par Nicolas Pallois. Nouveau changement pour Bordeaux : Isaac Kiese Thelin cède sa place à Enzo Crivelli (71ème). Dans la foulée, Diego Rolan reprend de la tête un centre de Plasil et tente de lober le portier de l’En-Avant. L’effet d’optique sera trompeur puisque le ballon passe très, très loin du but. Le match baisse en intensité et on ne voit pas comment l’une ou l’autre des deux équipes parviendra à faire à la différence. Claudio Beauvue et Maxime Poundjé recevront chacun un carton jaune (77ème). Une minute plus tard, Monsieur Desiage siffle une faute inexistante et Plasil réagit avec véhémence. L’arbitre sort le carton rouge… Le match s’anime… Lancé dans le dos de la défense par Mariano, Rolan frappe sans contrôle et oblige Lössl à effectuer un arrêt. Le ballon prend malgré tout la direction du but mais c’est sauvé sur la ligne par Angoua ! Dans la foulée, Nicolas Maurice-Belay se fait sécher par derrière à l’entrée de la surface. Le coup-franc est extrêmement bien placé mais la frappe enroulée de Touré passera assez largement au-dessus. A noter que Diego Rolan a cédé sa place à André Poko. Sagnol ne veut apparemment pas reproduire les mêmes erreurs en essayant cette fois de garder le nul. Jocelyn Gourvennec effectuera lui aussi un changement. Le capitaine des Bretons, Giresse, sort au profit de Sylvain Marveaux (85ème). Il ne se passera plus rien jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre… Terminé !

 

Les deux équipes se quittent donc sur un score de parité, 1 but partout. Un score au final plutôt logique tant Bordeaux a dominé cette seconde période. On reste scotché au classement et les places Européennes s’éloignent même si le championnat est loin d’être terminé…

 

 

Clement Chantome

 

 

Les joueurs

 

 

Cédric Carrasso s’est échauffé sur une frappe à angle fermé, où il doit rester attentif pour la capter dès la 9ème minute. Il réalise sa première belle parade au niveau de la base du montant sur une volée de Mandanne à la 19ème minute. En revanche, il ne peut rien sur le magnifique but de Beauvue où il reste d’ailleurs stoïque. Il remporte ensuite face à face avec Mandane (41ème), tout comme cette claquette en seconde période sur la tête de Diallo. Une partie encore une fois héroïque.

 

Filho Mariano s’est réveillé au niveau offensif en seconde période. Malheureusement, il manque clairement de précision sur son dernier centre, et ce malgré de bonnes combinaisons avec NMB et Rolan. Maxime Poundjé laisse Pied centrer pour le but bordelais. Quelques approximations aussi jusqu’à cette prise d’initiative en prenant l’axe pour finalement frapper et marquer, bien que le ballon soit dévié. La défense centrale a montré quelques signes de faiblesses. Nicolas Pallois commet une faute sur son vis-à-vis qui ne sera pas sifflée en première période. Il est également trop court sur le but de Beauvue mais est tout aussi responsable que Tiago Ilori qui fait preuve de beaucoup trop de décontraction sur cette action. Mis à part cela, pour tous les deux, quelques bonnes interventions à noter.

 

Willy Sagnol s’entête à placer Cédric Yambéré milieu défensif. S’il semble progresser à chaque rencontre à ce poste, il reste encore quelque fois brouillon et le pressing de ce soir ne l’a pas aidé. Clément Chantôme effectuait sa première rencontre sous ses nouvelles couleurs. Placé très haut sur le terrain dès la récupération, on l’a souvent vu participer au jeu et aux actions offensives, étant souvent présent au niveau de la dernière passe. Il récoltera un carton logique sur un tacle à retardement sur Pied. Jaroslav Plasil a connu du déchet et a laissé la dernière recrue bordelaise à ses côtés faire le jeu. Si effectivement il n’y a pas de faute sur cette fameuse action de la seconde période, il s’emporte beaucoup trop sur l’arbitre du soir. Ne voulant pas venir auprès de lui après de longs coups de sifflets, il récoltera un carton rouge directement alors que l’on voyait le jaune.

 

Diego Rolan se crée la première occasion avec une reprise de l’extérieur du pied qui passe à côté. Il démontra une belle activité et de l’envie, tout en percussion. Il fit une faute également dans sur surface, heureusement non signalée par l’arbitre. Il manqua de peu à la 81ème de donner la victoire aux siens mais c’était sans compter sur le retour d’un défenseur breton sauvant le ballon sur sa ligne. Thomas Touré a beaucoup provoqué tout au long de cette rencontre. Il est surtout celui qui tira les coups de pieds arrêtés, souvent avec réussite. Enfin, Isaac Kiese Thelin s’est montré très généreux. Le manque d’automatismes a souvent fait qu’il a marché ses coéquipiers sur certaines actions. Il sortit applaudi pas les supporters présents au stade, par politesse et courtoisie.

 

 

Nicolas Maurice-Belay a incontestablement amené des solutions offensives à son entrée au retour des vestiaires. Il s’illustra sur une frappe passant à côté à la 50ème, mais surtout sur des actions collectives grâce à ses qualités. Il évolua principalement milieu offensif droit même s’il fut assez libre sur le terrain. Enzo Crivelli remplaça IKT et n’aura pas d’occasion de s’illustrer. Enfin, André Poko entra pour son 40ème minute de Ligue 1 pour essayer de tenir ce match nul à dix minutes de la fin de la rencontre.

 

 

iconsport_blo_010215_01_02(2)

 

 

La feuille de match

Dimanche 1er février 2015 à 17h00

23ème journée de Ligue 1 2014-2015

Stade Chaban-Delmas, Bordeaux

16 104 spectateurs

Arbitre : M. Desiage

Bordeaux 1 – 1 Guingamp

Buts : Poundjé (55ème) – Beauvue (28ème)

Cartons jaunes : Chantôme (32ème), Poundjé (77ème) – Coco (34ème), Levêque (70ème), Beauvue (75ème), Mathis (81ème)

Carton rouge : Plasil (78ème)

Bordeaux : Carrasso (c) – Mariano, Ilori, Pallois, Poundjé – Yambéré (Maurice-Belay, 45ème), Plasil, Chantôme – Rolan (Poko, 81ème), Kiese Thelin (Crivelli, 71ème), Touré

Guingamp : Lössl – Jacobsen, Angoua, Sorbon, Leveque – Pied, Diallo, Giresse (c) (Marveaux, 85ème), Coco (Mathis, 59ème) – Mandanne, Beauvue

 

 

3079054-660799-jpg_2694506_434x276

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : 9

Poundjé : 6

Pallois : 5

Ilori : 4

Mariano : 5

Yambéré : 4

Chantôme : 6

Plasil : 3

Touré : 5

Rolan : 6

Kiese Thelin : 4

Maurice-Belay : 6

 

 

Clement Chantome iconsport_blo_010215_01_06

 

 

Les statistiques d’après match

Bordeaux – Guingamp

Possession : 61%-39%

Tirs : 14-8

Tirs cadrés : 3-5

Passes réussies : 86%-77%

Hors-jeux : 1-4

Corners : 7-4

Centres : 39-19

Fautes : 8-11

Cartons jaunes : 2-4

Cartons rouges : 1-0

 

Crédit photos : Icon Sport