Le décrassage d’après victoire

 

 

Cette séance commença bien après 10h15, l’heure officielle. Du moins en extérieur car cela s’activait à l’intérieur avec certainement des soins et exercices en salle. Les joueurs et principalement ceux qui n’ont pas joué en tant que titulaire face à Evian, ont ainsi commencé par un footing sur la plaine du Haillan et ses 2°. En attendant leur arrivée sur le terrain principal, le staff disposait les éléments pour les divers ateliers.

 

 

 

 

Puis le groupe s’est échauffé par plusieurs passes en groupes de deux ou trois joueurs. Franck Mantaux s’échauffait avec Jérôme Prior pour la prochaine opposition. L’entraineur des gardiens des Girondins allait en effet remettre les gants pour les oppositions à suivre. Azbe Jug était lui aussi de la partie mais a évolué dans le champ pour l’occasion.

 

 

 

 

 

La suite sera des ateliers physiques, faits d’appuis et et de courses, avec une belle intensité, répétés.

 

 

 

 

 

Deux oppositions auront ensuite lieu avec entretemps un retour sur les ateliers précédents. Les joueurs, conseillés de boire beaucoup par Eric Bédouet, constateront comme André Poko “Ouah, que l’eau est froide… A la CAN, elle n’était que chaude”. Et Franck Mantaux commentera après ses deux prestations “On ne se moque pas, j’ai quand même 50 ans !”.

 

 

 

 

 

Tout ce beau monde terminera par deux tours de terrain en guise de décrassage. Les Girondins se retrouveront mardi au Haillan, pour une ligne droite vers la réception de Saint-Étienne.