Les Girondins sortent les griffes

Photo Icon Sport

Joie Diego Rolan

 

Le résumé

 

Le week-end dernier, Bordeaux a réussi une très bonne opération au classement grâce à sa victoire à Evian et aux résultats négatifs de Montpellier, Saint-Étienne, Monaco et l’OM. Au coup d’envoi de la rencontre, quatre points séparent donc les Girondins de Bordeaux (6èmes) et l’AS Saint-Étienne (4èmes). Autant dire que la victoire est capitale cet après-midi, contre un concurrent direct, pour rester accroché au wagon des places européennes. Ça ne sera pas chose facile puisque les Verts sont 3èmes à l’extérieur (19 points, différence de 0). Ils possèdent également la meilleure défense du championnat loin de leur base (10 buts encaissés en 13 matches). Cependant comme Bordeaux, l’ASSE connaît un passage à vide et reste sur deux défaites (Paris et Caen) et deux matches nuls (Rennes et Lens). Le match ne devrait donc pas se jouer à grand chose… Pour l’occasion, Willy Sagnol a convoqué un groupe quasi au complet de 18 joueurs. Seuls Jug, Diabaté, Faubert, Jussiê (blessés), Chantôme (suspendu) et Planus (choix) seront absents. L’entraîneur bordelais a reconduit un système devenu classique ces dernières semaines avec Lamine Sané en sentinelle devant la défense. André Poko a été préféré, encore une fois, à Gregory Sertic. Voici la composition bordelaise :

 

 

Sans titre

 

 

Le fil du match

 

1min : Mariano prend le dessus sur ses vis-à-vis en vitesse mais son centre est repoussé. Saint-Étienne répond dans la foulée par une frappe de Landry Nguemo. Elle est captée par Carrasso.

3ème : Grosse parade de Carrasso devant Lemoine après une touche vite jouée. Là encore, Bordeaux répond sur l’action suivante mais la frappe de Mariano s’envole largement au-dessus.

6ème : Tiago Ilori est sanctionné pour un tacle à retardement sur Nguemo. Le coup-franc de Mollo est très bien frappé mais Théophile Catherine est trop court pour reprendre le ballon.

12ème : Khazri est percuté par Nguemo dans la surface stéphanoise. L’arbitre ne bronche pas à juste titre. Quelques secondes plus tard, Gradel s’écroule après un duel avec Sané. L’arbitre ne bronche pas non plus mais c’était plus limite…

16ème : Lemoine renverse le jeu pour Mollo au second poteau. Ce dernier, pourtant dans la surface, ne tente pas la reprise de volée et sert Tabanou en retrait. La frappe du latéral gauche stéphanois passe à côté du but de Carrasso.

22ème : Diego Rolan récupère un ballon mal négocié par la défense des Verts. Il résiste au duel et tente d’enrouler le ballon. La frappe est déviée par le torse/bras de Baysse mais l’arbitre ne bronche toujours pas malgré la réclamation de Rolan.

24ème : Longue ouverture de Mollo dans le dos de Pallois et Contento à destination de Gradel. L’attaquant des verts tente sa chance. Carrasso se couche sur sa droite et capte le cuir.

25ème : Théophile-Catherine enrhume Pallois d’un somptueux dribble lobé. Il enchaîne ensuite par un centre en retrait pour Gradel. Ce dernier reprend au point de penalty un peu en déséquilibre et le ballon fuit le cadre. Oufff… Carrasso était battu !

32ème : Théophile-Catherine récupère le ballon dans les pieds d’un Sané trop “cool”. Le pointu du latéral droit va fuir le cadre de Carrasso.

33ème : Magnifique jeu à quatre dans l’axe entre Poko, Khazri, Rolan et Kiese Thelin. Le Tunisien se retrouve en excellente position dans la surface mais sa frappe s’envole largement au-dessus ! Quel dommage !

37ème : Mollo centre sur le côté droit de l’attaque de l’ASSE. Gradel, au point de penalty, reprend de manière très acrobatique mais ce n’est pas cadré. C’était beau !

42ème : Khazri lance Rolan dans la profondeur sur le côté gauche. Il n’est pas vraiment pressé, fixe Baysse et s’avance vers le but. Alors que Mariano, complètement seul, lève les bras au second poteau, Rolan tente sa chance… Buuuuuuttttttt !!!!! Ruffier avait anticipé la frappe enroulée mais l’Uruguayen l’a mise au premier poteau. C’est soudain et ça fait 1-0 !

 

 

Nous avons assisté à une première période très agréable entre les deux formations. Le rythme est soutenu. C’est Saint-Étienne qui s’est procuré les meilleures occasions mais Gradel a manqué d’efficacité. Pas Diego Rolan, qui permet aux Girondins de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance.

 

 

 

Joie Diego Rolan / Whabi Khazri

 

 

45ème : Premier changement dès le retour des vestiaires. L’ancien bordelais, Paul Baysse cède sa place à Ben-Kantie Karamoko.

57ème : Énorme occasion pour Saint-Étienne ! Ilori perd le ballon au duel avec Nguemo. L’ancien bordelais transmet à Mollo qui ouvre dans la profondeur pour Gradel. Ce dernier, seul, accélère et se présente devant Carrasso. Il place une frappe, elle est au-dessus ! Oufff !!!

60ème : Énorme occasion aussi pour Bordeaux ! Kiese Thelin reçoit un ballon de Plasil. Le suédois contrôle et lance Rolan dans le dos de la défense stéphanoise. Absolument seul devant Ruffier, Rolan manque son ballon piquet ! Incroyable… Espérons ne pas regretter cette occasion du break !

62ème : Deux derniers changements pour l’ASSE. Erding et Mollo cèdent leur place à Hamouma et Ricky.

73ème : Premier changement pour les Girondins. Le buteur, Diego Rolan, sort au profit d’Henri Saivet.

79ème : Reprise de Mariano au second poteau après un beau travail de Saivet dans la surface. C’est au-dessus des buts de Stéphane Ruffier.

86ème : Khazri tente de trouver Kiese Thelin dans la surface. Le suédois prend le meilleur au duel sur Perrin. Saivet en profite pour récupérer le cuir et pour remettre à Kiese Thelin mais il était en position de hors jeu.

87ème : Sortie de Wahbi Khazri et entrée d’Abdou Traoré pour Bordeaux.

89ème : Premier carton du match et il est pour Gradel après une vilaine semelle sur Poko.

90ème : Saint-Étienne essaye de pousser dans cette fin de match. Cédric Carrasso détourne une frappe des deux mains de Gradel qui venait d’éliminer Mariano grâce à un crochet.

93ème : Lors d’une contre-attaque, André Poko prend le meilleur sur Fabien Lemoine et ce dernier fait une grossière faute. Carton jaune. L’arbitre siffle le coup de sifflet final juste après la remise en jeu ! Victoireeeeeeeee !

 

Les Girondins glanent une victoire très précieuse face à un adversaire direct dans la course à l’Europe. Les Bordelais ont assez largement maîtrisé cette seconde période et ils se sont montrés solides. D’ailleurs, Cédric Carrasso n’a pas eu beaucoup de travail. L’ASSE pourra regretter son manque de réalisme.

 

 

Supporters Bordeaux - Cedric Carasso

 

 

 

Les joueurs

 

Cédric Carrasso a, encore une fois, réalisé une bonne partie. Il s’est mis dans le match rapidement en captant une frappe de Landry Nguemo dès la première minute. Il s’est montré décisif deux minutes plus tard en effectuant une superbe parade devant Fabien Lemoine. Quand il est battu, les attaquants des Verts manqueront de précision, comme cette frappe de Gradel à la 25ème minute de jeu. Alors qu’on pouvait s’attendre à des stéphanois entreprenants en seconde période, ça ne sera finalement pas le cas et Carrasso sera donc peu sollicité.

 

Filho Mariano s’est montré très à son aise offensivement lors de la première période. Il a souvent pris ses vis-à-vis de vitesse mais il manquera de précision dans ses centres. En seconde, il était moins en soutien offensivement et donc logiquement moins présent. Défensivement, il n’y a pas grand chose à redire de la prestation du brésilien. De l’autre côté, Diego Contento a eu beaucoup de travail en première mi-temps. Il s’est souvent retrouvé seul à défendre face son adversaire et face à un Théophile-Catherine très entreprenant. On l’a vu également souffrir devant la vitesse de course de Mollo quand ce dernier a permuté sur son côté. Tellement de boulot défensif qu’on l’a finalement pas ou peu vu offensivement. Une prestation sobre cela dit. Copie quasi-identique pour Tiago Ilori et Nicolas Pallois. Les deux hommes ont réalisé des prestations solides dans l’ensemble. Ils n’auront commis qu’une seule erreur chacun. Pallois se fait enrhumer par un beau dribble de Théophile Catherine à la 25ème minute. Heureusement que Gradel manque le cadre… Ilori est l’auteur de la perte de balle qui provoque la plus grosse occasion des Verts en seconde – ainsi que d’autres ballons perdus -. Là encore, heureusement que Gradel manque son face-à-face avec Carrasso. La défense, dans sa totalité, semble retrouver des couleurs puisque comme à Evian, Bordeaux n’a pas encaissé de but aujourd’hui.

 

Lamine Sané était, une nouvelle fois, positionné en sentinelle devant la défense. Le capitaine a du mal à rentrer dans son match et cela aurait pu coûter très cher puisqu’il a failli concéder un penalty à la 12ème minute. Preuve de son relâchement, il se fait prendre le ballon (30ème) dans les pieds par Théophile-Catherine. Ce dernier manquera sa frappe derrière. Ensuite, Sané s’est bien repris. Il réalise notamment une seconde période bien plus propre en étant beaucoup plus solide dans les duels. André Poko était titulaire pour la deuxième fois d’affilée. Le gabonais a été impressionnant cet après-midi grâce à une activité incessante. Il n’a eu de cesse de presser ses adversaires et de récupérer un bon nombre de ballons. On pensait qu’il allait baisser un peu de pied en seconde mais pas du tout… La preuve avec ce sprint en contre-attaque à la 93ème quand il prend le meilleur sur Lemoine qui écopera d’ailleurs d’un carton jaune. Le bordelais le plus décevant de ce match sera Jaroslav Plasil. Le tchèque a été très peu en vue. Il a même semblé complètement perdu dans ce système de jeu. Son placement approximatif mettra d’ailleurs très souvent en difficulté Diego Contento. Il y a eu un peu de mieux en seconde même si ce n’était pas folichon.

 

Auteur d’un excellent match à Evian, Wahbi Khazri a remis le couvert contre les Verts. Il a énormément bougé sur le front de l’attaque. Il tente beaucoup, il ose, il dribble, il presse, il apporte de la justesse technique à l’attaque bordelaise. Comme par hasard, deux matches depuis son retour, deux victoires… Il aurait pu être cela dit plus décisif s’il n’avait pas manqué sa reprise après un excellent mouvement à quatre à la 33ème minute. Sorti sous les ovations de Chaban-Delmas en fin de match. On pouvait douter du repositionnement dans l’axe de Diego Rolan tant il semble à l’aise sur le côté mais on s’est finalement trompé. L’uruguayen a inscrit l’unique but de cette partie. D’ailleurs, un but qu’il ne doit à personne… Il aurait dû tuer le match à l’heure de jeu mais il a manqué son face-à-face avec Ruffier. C’est encore là où il doit progresser. Remplacé à la 73ème minute par Henri Saivet. On sent qu’il manque encore beaucoup d’automatismes avec ses coéquipiers pour Isaac Kiese Thelin mais quelle activité ! Assez moyen lors de la première période, le suédois est monté crescendo dans la partie. C’est lui qui lance notamment Diego Rolan au but pour la balle de break. Il a également fait preuve d’une aisance technique assez remarquable. Une prestation encourageante pour la suite…

 

Henri Saivet est rentré à la place de Rolan. Le milieu sénégalais s’est contenté de jouer proprement. Il n’a pas vraiment eu le temps et l’opportunité de se mettre en évidence. Enfin, Abdou Traoré remplacera Khazri à la 87ème pour casser le rythme du match et pour solidifier le milieu de terrain.

 

 

Sans titre1

 

 

 

La feuille de match

Dimanche 15 février 2015 à 14h00

25ème journée de Ligue 1 2014-2015

Stade Chaban-Delmas, Bordeaux

27 651 spectateurs

Arbitre : M. Gautier

Bordeaux 1–0 Saint-Étienne

Buts : Rolan (42ème)

Cartons jaunes : Gradel (90ème), Lemoine (92ème)

Cartons rouges : Néant

Bordeaux : Carrasso – Mariano, Ilori, Pallois, Contento – Sané (c), Poko, Plasil – Khazri (Traoré, 87ème), Rolan (Saivet, 74ème), Kiese Thelin

Saint-Étienne : Ruffier – Theophile Catherine, Baysse (Karamoko, 46ème), Perrin (c), Tabanou – N’Guemo, Lemoine, Diomandé – Mollo (Hamouma, 63ème), Gradel, Erding (Van Wolfswinkel, 63ème)

 

 

Pallois

 

 

 

Les notes Girondins4ever

Carrasso : 8

Mariano : 6

Ilori : 5

Pallois : 6

Contento : 6

Sané : 5

Poko : 8

Plasil : 5

Khazri : 8

Rolan : 8

Kiese Thelin : 6

 

 

Khazri

 

 

 

Les statistiques d’après match

Bordeaux – Saint-Étienne

Possession : 53%-47%

Tirs : 13-12

Tirs cadrés : 4-4

Passes réussies : 79%-74%

Hors-jeux : 2-3

Corners : 5-3

Centres : 19-11

Fautes : 13-14

Cartons jaunes : 0-2

Cartons rouges : 0-0

 

 

Crédit photos : Icon Sport / AFP